Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 21:21
Comme je suis chaud là (non, en fait ça caille grave sa môman chez moi là, obligé de mettre un pull... Mais c'est quoi ce printemps de débile !! Mais bon... Mes petits doigts sont chauds et aptes à écrire de zolis textes... Ou des textes laids... Je laisse le lecteur intelligent, stupide, profane, maître, zoophiles, démonophiles, autres,  choisir), je me suis dit que j'allais faire un résumé/critique inutile et dispensable de School Days, comme ça à l'arrach'. Ce qui fait qu'elle est forcément à lire. :]
Donc c'est empli de spoilers pas bôôôô !
Et sans screens, car la série a déjà migré depuis de longs mois dans les gouffres lointains de ma corbeille. Pas qu'elle soit nulle (en fait si), mais bon, ça vaut pas spécialement le coup de la revoir une fois qu'on a vu la fin (à moins d'être un type qui s'extasie sur les quelques (rares) culottes qui passent).

Bref, pourquoi cette série... Faut dire qu'elle a provoqué un bordel sur le net à cause d'une scène qui... Naon, commençons par le début. Déjà, vu que j'ai zappé les noms, ça va raccourcir la chose, mais...

Bref...

Les personnages.... Ca donne à peu près ceci :

- Bonjour, moi je m'appelle K. J'ai de gros seins et du coup, je suis complexé passque j'ai peur que les garçons ne m'approchent qu'à cause d'eux. Du coup, j'ai l'air souvent triste... :'(
Mais en fait, je suis amoureuse de M.

- Yup. Moi, c'est M (non, pas les multiples M de James Bond enfin ! Vous suivez ou pas ?). Je suis le (looser de) héros. Je n'ai franchement rien pour moi. Je ne suis pas drôle, j'ai un chara design passe-partout (c'est sûr qu'à côté de Viral  qui participe au tournoi de vilénie,  tu fais extrènement tiep), et rien. Sans moi, le monde se porterait sûrement mieux. Sauf que je suis amoureux de K.

- Hi ! Moi, c'est S ! Je suis super-active ! Et M, l'es vraiment tout mou à côté ! C'est une honte ! Moi, je suis son ami d'enfance, alors forcément faut que je l'aide à sortir avec K. Passque ze veux qu'il soit content moâ !!!! Alors, je lui apprends des trucs ! Comment embrasser des filles, comment les peloter et toussa quoi ! Bon, c'est vrai, c'est pas si innocent car quand même, je dois bien être amoureuse de lui hein !

Plus tard... M sort avec K suite aux (magnifiques...) cours de psychologie de S. accumulés de quelques exos pratiques. Pas de bol... K. reste super frigide quand même.

M : Maieuh ! Veux me taper K moâ !
K : Je fais des efforts pour être libérée, mais c'est dur pour moi :'(
M : Trop frigide.... Alors que S avec ses cours particuliers... S, couchons ensemble ! Après le pelotage, faut aller jusqu'au bout !
S (en train de connecter ses neurones) : Je peux pas moi, je t'aime, je peux pas faire ça comme ça !
M : C'est pas grave, moi z'aussi, je t'aime !
S : C'est vrai ? Kyaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh !!!!!! Allons coucher ensemble alors !
K : Maieuh et moi ? :'(
X : Je suis l'ami de M. Moi, je vais te baiser, t'es trop bonne K.
K : Hein ? Mais ze veux pas moi ! :'(
X : Trop tard.

Bref, et c'est là que l'anime vire très bizarrement (quoique, déjà avant...) comparé à la moyenne du genre de comédie sentimentale.

M : Là, toutes les filles veulent coucher avec moi maintenant. Sans raisons (ou si : je t'aime depuis que je suis toute petite, puisque les autres couchent avec lui, ce doit être un bon coup, etc...).Moi, j'en profite, et je baise comme un lapin dans tous les recoins de l'école.
S : Snif, il m'aime pas ! je vais devenir folle !(effectivement, il paraîtrait que son état mental est instable)
K : Et moi tu m'aimes ? :'(
M : Non. Si, si tu couches avec moi.
K : Mais...
M : Trop tard, je vais coucher avec une autre... :
K : :'(

Bref, là, ça devient un peu nainwak. Au moins ça change... Bon, il faut remettre les choses dans leur contexte aussi. School days est à la base un jeu de simulation amoureuse avec quelques scènes H. Bref... Mais le jeu a marqué par ses fins. En effet, certaines d'entre elles, sont particulièrement violentes et glauques et dures.
En gros, si le héros se comporte comme un connard, il le paye cher. Et c'est vers quoi taper l'anime. Donc tout le monde se demandait quel allait être la fin. Et le jour de l'ultime épisode, alors que tous les fans attendaient avidemment le dernier épisode après un épisode 11 assez sombre, fans avec des questions d'un niveau spirituel très élevé (Qui va mourir ? Va-t-il y avoir un mort ? On prend les paris ? Comment il va mourir ?)

NICE BOAT !!!!!!!!!

C'est ce qui a été diffusé à la place de l'épisode 12. J'imagine la folie et la furie des fans à cet instant précis. En fait que s'est-il passé ? Une adolescente a découpé son père à la hache dans la journée. Vi, à la hache. Je suis même pas sûr que dans Higurashi (lien avec des spoilers sans doute), ils l'utilisent (d'ailleurs faudrait que je me décide à mater cette série un jour, foutrailles ! Mais trop à faire... :/ ).
Bref, la chaîne a préféré reporter la diffusion de l'épisode. Mais ce qui a confirmé qu'il était violent. Et donc, ça donne quoi au final. Soit vous pouvez allez zieuter sur youtube via les liens précédents et en cherchant l'épisode 12, soit :

S : M, je suis enceinte !
M : M'en fous, va te faire voir !
S : Maieuh, je t'aime !
M : M'en fous !
S prend le couteau de boucher... Kyaaaaaaaaaahhhhhhh !!!!!! *splortch* *splortch*
M meurt dans d'atroces souffrances. Les défenseurs de la morale hurlent de joie, d'autres disent qu'il en a bien  profité avant le salaud.

Pendant ce temps, K : Hinhinhinhinhin...

K retrouve S sur le toit de l'école...

K : Hinhinhinhin
S : Qu'est-ce que tu veux ?
K : Tu as tué M, hinhinhin
S : Pas vrai !
K : Si, regarde dans le sac.

S regarde dans le sac : Kyyyyyyyyyaaaaaaaaahhhhhh !!!!!!!!!
K : Hinhinhin....
S sort son couteau de boucher. K le pique.
K : Vengeance ! hinhinhin !
*splortch* splortch*
Bon, je passe les détails...

La fin ?

K part en croisière avec la tête de M dans les bras et elle est heureuse, personne ne les séparera et tout ça dans un beau soleil ! Elle n'est pas belle la vie ? ;)

Voilà, vous avez tout l'intérêt de l'anime. Bon, le reste, y'a pas de quoi se taper 12 épisodes à moins de vouloir éteeeeeeeendre la longue dégénérescence des persos. J'ai dû grosso-modo regarder la moitié des épisodes et une partie en accéléré. 6 épisodes, ça aurait été parfait. Que dire d'autre sinon ? La folie qui gangrène les personnages au fur et à mesure est bien rendu (arg, les yeux et tout le reste de K. !!! ), au moins, on évite un peu les greluches niaiseuses, car pour une fois, elles se rebellent (oui bon, ça reste de sales greluches tout le temps auparavant quand même...). Mais bon, ça traîne trop... Dommage car l'idée était sympa de prendre les choses à contre-courant pour ce genre d'anime. Y'aurait eu quelques choses à changer et on aurait pu avoir un anime génial en 6 épisodes (avec moins de sang et plus de folie glauque). Tant pis. Une autre fois sans doute.

J'ai donc pas perdu grand chose de ne pas tout regarder, je pense. Boah, j'aimerai bien réussir à le faire en entier mais bon... Pas le temps, pas le courage... Probable qu'il arrive la même chose avec Welcome to NHK !
On verra si j'en parlerais...

Par contre Fate Stay Night...
*sort un couteau de boucher *

Hinhinhinhin... Gnihihihihihihi !!!!!


Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article

commentaires

Jo 31/01/2011 14:57



C'est ça qui est le pire. Ils font rien d'extraordinaire et à la fin il te font des trucs énormes !



Jo 29/01/2011 01:56



Raaaah non Corti !! Là tu as baissé dans mon estime ! Il est trop énorme cet anime !! En plus en parlant des multiples
fins tu gâches à tout ceux qui voulaient le voir la chose la plus énorme !(bon vu les nombreux commentaires que tu as eu je penses qu'il n'y a pas eu trop de frustrés)


 Bon il faut avouer que ton résumé avec K, M et S est plutôt bien fait. Le début du scénario est on ne peux plus banal mais c'est là qu'est tout le sadisme de la chose. Tout se met en place
vicieusement sans qu'on sache où et comment ça va finir.


On se rend compte que le héros est en fait un enfoiré qui n'a pas d'âme ni de sentiments. Mais le pire c'est que l'on ne s'en rend compte qu'à la fin, dans les 3-4 derniers épisodes.


Au début on pense tous qu'il va y avoir un happy end et que tout le monde sera content. Mais non ! Tout se complique au fur et à mesure et le happy end que l'on s'était fait dans la tête devient
un véritable cauchemar au fur et à mesure des épisodes. Le fait de voir les épisodes en entier un à un te fait sombrer petit à petit dans une sorte d'incompréhension vis-à-vis du héros. Tu te dis
que c'est carrément la fête du slip parfois . Il a une superbe copine, plus une maîtresse en douce, mais non ça lui
suffit pas ! Cet enfoiré fait des choses à moitié inhumaine qui vous déranges le cerveau. Vers la fin on se demande à chaque épisode comment va se finir ce putain d'anime !?


Et à l'avant dernier épisode c'est la libération, on sait qu'il va y avoir du lourd mais on s'attend pas à autant (même si moi je m'attendais à plus, pour marquer THE contrast). Les certaines
scènes un peu hot très succintes dans les épisodes qui précèdent la fin nous mettes un peu en garde que ce n'est pas vraiment le genre d'anime tout rose que l'on voyais au départ (parce que
franchement au départ on s'attends pas du tout à avoir des scènes aussi choquante. Le début de l'anime est très calme avec des dessins un peu shôjo parfois, du genre je suis tombé sur un anime à
l'eau de rose un peu perverti).


Bon si j'avais eu la chance de suivre School Days au moment de sa sortie j'aurais trouvé ça énorme le coup du nice boat, moi-même j'étais pressé de voir la fin alors j'imagine bien la tête des
fans qui après une semaine d'attente à se ronger les ongles voit ça ! (ça me fait penser à l'endleiss eight ^^) N'empêche que l'on peut se dire que c'est un clin d'oeil au héros de la série : "Je
m'en fous de vous, si êtes pas content barrez-vous, j'ai plein d'autres fans qui attendent."


Mais pour tout te dire quand j'ai vu la fin, je criais ENORME !!! tout le temps, je ne m'attendait pas trop à ce que k fasse certaines chose et je disais "Oh putain elle l'a fait !!". Et le
moment le plus juissif est quand même celui où elle ouvre le bide de S pour voir si il y avait bien un enfant ou non dans son ventre.... Et comme il n'y en avais pas tu te dis qu'en fait tout les
persos sont des monstres dans l'histoire (ça me fait vraiment penser à Higurashi en y repensant, tout gentil au début et monstre à la fin).


Enfin bref, un anime très destabilisant (si vous êtes quelqu'un de normal) et jouissif à la fois. Le problème c'est que j'ai vraiment eu la surprise de la fin, personne ne m'avais dit quoique ce
soit. Tandis que pour Higurashi je savais qu'il y allais avoir du lourd et j'ai été desu car je m'y attendait. Donc pour ceux qui savent un peu la fin tans pis pour vous, pour ceux qui commencent
à lire par les commentaires vous avez une chance de profiter des frissons jouissifs que procure cette anime.


 Et sinon Corti, j'ai horreur de sauter des épisodes (surtout dans des séries courtes comme celles-ci). Chaque épisode te permet de t'habituer à chaque personnage, de mieux les ressentir, et
lorsqu'il arrive quelque chose à un personnage, on a l'impression de le vivre un petit peu avec lui (surotu quan se sont des séries avec peu d'action). C'est ce système de base qui fait qu'on
s'attache aux personnages d'une série, les meilleurs exemples que j'ai vu dans ce domaine est L'arme Ultime et Clannad.


 



Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 31/01/2011 13:47



Le souci, c'est que les personnages sont quand même pas très intéressants >_>



MEII 05/06/2010 17:41



MDR j'adore comment tu explique les choses a l'arrache on comprend a peine mais je voulais voir cette anime et la encore plus pcke y une happy end maintenant je suis au courant que sa partir en
couille mais commme je galere grace a toii j'ai envi de galerer encore PLUS!!!!



Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 06/06/2010 01:00



Comme tu sens ^^"



Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories