Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 23:00
FSN, c'est du lourd. Belle animation, chara design au-dessus de la moyenne (sauf un cas) la preuve étant la rapidité avec laquelle les filles se sont retrouvées violentées/tentaculisées/baisées/sodomisées/autres (rayez les mentions inutiles) dans les doujins (la meilleure des preuves pour calculer la réputation/réussite d'une série et la *qualité* des filles), plein d'action, une histoire (presque) potable. Bref, une série qui a tout pour plaîre et a fait des ravages chez les jeunots de l'anime (qui ne sont pas forcément des kikoolol, ne soyons pas vaches :p ) et parmi des vieux routards qui l'ont regardée plaisament. Sauf quelques rares râleurs. Dont moi. Forcément.

Bon, comme School Days, c'est tiré d'un jeu plus ou moins hentaï. Ou le jeu a été fait après. Ch'sais plus. Pas grave, y'a eu un autre jeu sans H dedans. Donc pas une once de H ni de culottes dans cet anime. Pas forcément un mal d'ailleurs.
Bon, je reconnais, je l'ai vu il y a maintenant longtemps et le téléchargement (CAY LE MAL, n'oublions pas de le rappeler), avait été lent douleureux, m'amenant jusqu'à 10 heures du matin pour avoir la fin (ce qui faisait que je me levais toutes les heures pour surveiller mon PC cardiaque et que j'espérais avoir cette foutue fin). Mais bon, passons....
Car ce n'est pas ça le gros problème de FSN à mes yeux. Mon problème, c'est ce cancrelat de héros (vous allez finir par croire que je déteste les héros passqu'ils sont entourés de zolies filles... Même pas vrai d'abord ! :p ).

C'est un noob. Le pur noob. Le genre de type qui court dans les champs naïvement, ignorant qu'un vil sniper -moi-, le regarde courir dans le viseur de son arme avec un sourire sardonique qui se retrousse le long de ses lèvres tandis qu'un plaisir mesquin et fourbe lui parcourt l'échine. Discrètement, la balle haute-vélocité quitte la gueule du canon, parcourt la distance en un rien de temps et rentre dans la tempe de ce boulet de Shirou, aka le héros... Et alors, qu'il se roule sur le sol en proie à la douleur -non, il n'est pas mort sur le coup, ce serait trop gentil...- une deuxième balle, explosive celle-là, il faut varier les plaisirs, lui rentre dans les parties et les envoie à une dizaine de mètres du col en un petit tas de chair sanguinolent qui se décompose lentement durant le vol plané. Et là, goguenard, j'approche narcoisement de ma proie et je sors un petit beretta, ou alors un uzi, ou le bon vieux Python de Ryô Saeba, ou les trois mêmes, et je lui livre une belle rafale dans la bouche jusqu'à ce que la gorge et ses vertèbres cédent, et que le tâte roule sur le sol... Un petit coup de pied au loin pour la forme et.... Râh, ça fait du bien :)

Bien reprenons. Oui, je déteste le héros. Pour trois raisons:
1 - Il a une seule gueule (délit de faciès, j'assume parfaitement !)
2 - C'est le genre de type qui se ferait abattre en premier dans une guerre à vouloir protéger tout le monde sans se battre
3 - C'est rien qu'un sale machiste.

Hein ? Il évolue ? M'en tape, c'est un looser. C'est tout.
Bon reprenons l'histoire. Ca va spoiler au fait, je préviens. Donc une guerre dont le but est d'obtenir le St Graal, 7 magiciens protégés par 7 servants qui sont des guerriers morts au combat mais qui oublient leur passé en se faisant appeler par les magiciens (les servants sont des trucs dugenre Hercule, de gros bills quoi). Shirou hérite du plus puissant, Saber, gente chevalière. Alors qu'il ne savait rien mais passons, le type qui se retrouve embrigadé dans une guerre sans rien connaître à la base, c'est la base de l'héroïc-fantasy et des mangas un peu fantastiques par extension (vont pas non plus faire trop d'innovation sur le scénario, faut pas pousser mémé dans les orties non plus, non mais oh ! ).

Donc plein de jolis bastons se succèdent. C'est sympa, assez bien rythmée, ça baigne. Puis subitement, après la mort d'Archer qui a trop la méga-classe (et qui est en fait Shirou quand il sera vieux... Non, ça peut pas.... C'est un mythe... Ils se sont trompés...), la série vire... A un truc de harem Y_Y
Y'en a pour tous les goûts... L'autiste, la tsundere (quand on pense que les japs ont fait un café sur ce thème, ça fait peur), la mineure de 10 ans pour Pedobear, la cousine qui est amoureuse du héros depuis tout petit, bref, elles le cachent mais toutes aiment le héros. Là, ça commence à sentir le souffre. Surtout quand on n'aime pas le héros. Même celui de School Days a plus de d'intérêt à mes yeux. Non, parce que Shirou, c'est le genre de type à dire :
"Non, ne va pas te battre, le combat, c'est mal, il ne faut pas se battre !"
Bon ça encore, ça passe.
Mais CA :
"Tu es une femme, je ne peux pas te laisser te battre !"

Cumuler au fait, que lui est une tarlouze finito au combat qui se fait rétamer 5s chrono alors que Saber poutre allègrement tout. Bref, il ne sert strictement à rien (ou juste à la toute fin).
Après la logique du : je t'aime donc c'est moi qui vais se sacrifier pas toi, c'est dela MERDEUH ! Et un grand merci à Tsukasa Hôjo d'avoir cassé le mythe de l'amour du sacrifice à la fin de City Hunter. Ca paraît bô sur le papier, mais c'est très égoïste comme attitude. Mais je m'égare là, c'est pô le sujet.
Donc, le soufre a commencé à chauffer.
Mais la tare innommable que je ne puis pardonner à FSN, c'est ce qu'ils ont fait de Saber. Car Saber en fait, est Sir Arthur le rois des bretons de tout poils. Ma foi, j'avais trouvé l'idée plutôt bonne de mettre Arthur en fille. C'était original et sympathique.
Mais en faire, une simple cruche dans un harem, RAAAAAAAAAAHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!!!
Bonne épouse et tout le tralala, rââââââââhhhhhhhhhhhhhhh !!!!!!! Non quoi ! Vous auriez pu mettre un peu d'originalité !

Punaise, si je mettais Miyamoto Musashi en Hard Gay, je ne suis pas sûr que les japs le prennent bien. Quoique... Mais m***** quoi, z'aurait pu en faire quelque chose d'un peu mieux qu'une ménagère... GRRRR !!!!!!
Et ça + Shirou, le soufre explose.

Voilà, je hais donc FSN. Manquait pas grand chose pour que je l'apprécie pourtant. Mais non. Pas moyen. Je le reregarderai ptêt un jour, voir si l'impression que j'ai eu il y a quelques années était bonne ou fausse. Ou pas.

Fallait bien que quelqu'un descende cette série de totues façons. Après, elle est joliment faite, je le reconnais, mais non quoi... :/

Et puis Shirou, il est roux et donc est-ce qu'il ch.. roux ? (ok, c'est ultimement pourri, je retourne dans l'infini et l'au-delà ! o/ )

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article

commentaires

Jo 29/01/2011 02:09



Je n'ai pas encore vu cette série et je l'ai mis dans la liste à voir. En fait c'est surtout le nombre aruhissante de figurine qui sortent sur FSN qui me fait poser des questions. Beaucoup de
figurine = un anime qui marche = un anime à voir.


Mais en lisant ton article je suis en train de me raviser où plutôt je saurai à quoi m'en tenir quand je verrai cette série. Il faut dire que je dois avoir une bonne cinquantaine de série à voir
sur mon disque dur donc pour le moment je ne pioche que là-dedans (sinon on s'en sort plus !). En gros le jour où je
verrai FSN est bien loin. Mais je tiens à la regardé rien que pour le rythme de la série qui à l'air de tenir la route ^^.



Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories