Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 13:50
Tous se retrouvent alignés au pied du feu. Comme des millions de fois dans la capitale. Salut cordial entre gens de cylindrée respectable. Regard balayant la machine voisine tandis que la chaleur du bitume remonte le long de la plante de pied. Le moteur en est aussi, envoyant de véritables bouffées digne de El Nino qui chauffent les jambes jusqu'au casque. Entre les protections et l'attente sous ce violent soleil estival, les gouttes de sueur se forment à l'arcade des sourcils. Les plus couverts peuvent sentir les gouttes se former dans le creux du dos, glissant désagréablement le long de la colonne, sous l'atmosphère moite du blouson.

Puis sans crier gare, l'un fait rugir son moteur. Impatience, provocation ? Nul ne le sait sur l'instant, mais quelques regards provocants et sourires narquois font vite répandre la vérité. Un rugissement lui répond. Puis un autre. Même le jeunot sur sa mobylette fait entendre son "mêêêêêêêêêêê"  poussif, empli de détermination. Les scooters pépères snobent la chose d'un air condescendant. Ceux qui ont répondu à l'appel se prépare pour le feu vert. Celui qui a la moto, la plus puissante et la plus sportive et donc, la plus puissante, fait son gentil quoique condescendant. Il sait qu'il va gagner, mais juste pour le plaisir, il va participer. La cacophonie des rugissements de moteur monte de décibels en décibels. La voiture participe derrière, mais trop petite cylindrée, elle est gentiment ignorée. Sans mépris aucun. Par contre la grosse BMW décapotable sur la gauche, suscite l'intérêt.

Et alors que les moteurs se calment, prenant tout le monde au dépourvu, le feu passe au vert. La mobylette sachant la partie perdue même si elle peut gagner le premier mètre sur un bon départ tente le wheeling pour attirer le regard. Une accélération mal dosée et le voilà en train de faire une magnifique cubulte. Un participant ayant eu le bon timing fuse droit devant. Il n'avait pas anticipé que le passage entre les deux bus cinquante mètres plus loin allait se rétrécir lui bloquer le guidon et le laisser doubler les bus... Sans moto cette dernière ayant son guidon enfoncé dans quinze centimètres de tôle froissée. Celui qui a la plus grosse a raté son départ, mais il veut  sa revanche et peut l'avoir. Il donne un coup d'accélérateur non mesuré. Malgré la chaleur, la gomme glisse. Son pneu arrière tourne dans le vide à la recherche d'un point d'achoppement - qu'il ne trouvera pas. Le pneu se met à fumer, l'arrière se met à dépasser l'avant par la gauche jusqu'au point critique où l'homme et la machine se vautre allégrement sur le bitume dans une odeur de cuir et de gomme grillé. La voiture s'élance, sûr de sa puissance et surtout avec un conducteur trop sûr de lui. La voiture dérape de un mètre et s'emboutit dans le trottoir. Dommage pour ses jantes à mille euros pièce. Un autre motard décolle, évite la BMW qui a rebondi sur le trottoir et découvre une vilaine plaque d'égoût sous sa roue alors que sa moto commence à se redresser. Patinage, la moto continue d'un côté, le motard de l'autre. La machine finit sa course sous le bus précédent. Morte.

Ne reste plus que l'instigateur du départ précipité. Que fait-il ? Rien. Il finit de regarder la magnifique piétonne en mini-jupe et en décolleté chamant qui venait de passer. C'est le seul sauf. Qui se fera "seulement" klaxonner parce qu'il bouche la route et qu'il reste immobile au feu vert.

Moralité :
Rien ne sert la frime, mieux vaut zieuter les charmantes piétonnes.


Vous croyez que ce n'est pas vrai ? Bah, voilà une histoire vraie alors ! :p
Trois motards à un feu. Partent tous trois en wheeling après avoir foutu du boucan. Celui du milieu rate son démarrage, sa moto balance et ils shootent ses deux voisins. Ballot ça :p
Ce genre d'histoire, j'en ai à la pelle, comme les histoirettes :p

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Ecrits Sans Sens
commenter cet article

commentaires

crapule 30/06/2008 18:38

La morale du pervers, moui xD

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 30/06/2008 22:39


Ben, si être pervers permet d'éviter l'hôpital et de ne pas perdre des sous bêtement, c'est un hachement bon choix de vie alors ! :p


mam et beau-dab 29/06/2008 16:08

nous avons beaucoup aimé l'écriture et le suspens!beau-dab voyait même les dessins de JOEBAR
en surimpression...

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 30/06/2008 22:36


Ah vi, ça pourrait coller à l'idée ^^


Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories