Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 22:43
M'en fout, si c'est pas le bon titre, je veux parler de ce film.

J'AI LA HAINEUH !!!!!!!!!!!!!!

Non mais comment on peut aimer ce film de meeeeeeeeeeerde !

Bon, OK, je partais avec un avis plutôt négtif, j'aimais pas du tout le style utilisé. J'avais l'impression de voir des cinématiques digne de la PS, et punaise, même celles de FF8 sont mieux foutues ! (oui, j'adore FF8. Et je conchie tout ceux qui disent que cet épisode est nul. Je les emmerde si profondément que les tonnes de merde qu'ils auront à enlever pour sortir et voir la lumière nécessiteraient plusieurs vies pour sortir. Donc qu'il crève sous ma merde et ce, sans regret.) Et je crains que ce syndrôme ne se répète pour le fim de Resident. Mais bon, je sais être tolérant, sinon, je n'aurai jamais maté ce film. Passé le moment d'adaptation, ça roulait. Sauf que voilà... Je n'aurai qu'une chose à dire : heureusement que John Woo est là pour sauver quelques meubles, pour le reste... P'tain, allez brûler des cierges dans des mosquées, ça serait plus cohérent !
RAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
COMMENT AS-T'ON PU MASSACRER l'OEUVRE DE MASAMUNE SHIROW AINSI !!!!!! (et fuck les cruise controller; les anti-caps-lock, je suis en bad mood ).

Punaise, j'ai jamais un truc aussi dénaturé ! Et pourtant, j'en ai vu passer. Pour faire un parallèle abscon que peu de personne comprendrait, imaginez que Jean-Baptiste Grenouille de Süskind se transforme en méga-serail killer à l'américaine. Vous aurez un début de compréhension de ma colère.
P'tain, merde quoi ! (vi je vais battre mon taux d'injures dans cet article).

Tout ce qui fait le charme d'Appleseed devient minable. Le contexte géopolitique ? Yeah, ça doit durer 30s. La relation entre Briaeros et Dunan, qui repose justement sur aucun attouchement physique ? Que le lecteur découvre tout en la connaissant au fur et à mesure de l'histoire ? Qui est justement charmante parce que Dunan et Briaeros ne s'autorise pas certaines choses et gardent toujours une certaine distance (en résumé, le principe du couple Briaeros/Dunan c'est : "On s'aime, mais jamais vous nous verrez nous aimer qu'en dehors de la confiance réciproque qui nous guide" , ça en devient  : "Oh vi chéri, mets-là moi bien profond !" (ça mériterait bien un lien X ça, mais je ne veux point choquer les (rares) âmes sensibles qui peuvent traîner par là).

Deus Ex machina Hein ? Ben ouais, d'habitude, c'est le truc qui sert à justifier une action à la con avec un type sorti de nulle part, là, tout le film mérite cette appelation. Et dire que j'ai vu des gens apprécier le film. Non mais LOL quoi !

Ce film est une honte. Brûlez si vous devez le voir. Si un de vos potes l'aime, reniez-le. Je suis sérieux. Ou achetez lui les mangas. Mais non quoi, aimer ce film, ça va en-dessous les kikoolol. C'est un stade plus bas que n'importe quel blockbuster américain.

Oui, je suis furieux. un tel massacre devrait être puni de la peine de mort. Certes, le talent de John Woo, sauve, au mieux 30s du film... Sauf que John Woo ferait mieux de retourner bosser avec Van Damne. Ils étaient plus probants. Car foutre aux orties un type qui a une vision assez lucide de l'avenir de cette manière, ça me hérisse le poil. Ce film n'est qu'un pillage américain qui n'a que gardé les scènes d'action, couvert cela d'un peu de philosophie digne de Matrix.

Le lecteur qui sera arrivé à ce point (Y'en a encore ? En tout cas, j'ai déjà liquidé tous les kikoolol qui traînaient) pourra se demander pourquio une telle ahine envers ce film. La réponse est simple : Masamune Shirow.
Ouip, celui qui a créé à la base Appleseed en BD. Certes, ses mondes sont en joyeux foutoirs. Mais il pose à chaque fois une vision et philosophie du monde futur que l'on peut aimer ou détester. Mais au moins, elle semble reposer sur des bases tangibles. Et dans le cas d'Appleseed, l'auteur joue avec les différentes factions politiques de façon magistrale, mélant agréablement futur et présent (non mais, il parle du Mossad quoi ! Et là, y'aura personne pour crier "ANTISEMITISME !" ou antisionisme au choix).
Et le souci du film, c'est que tout cela passe tellement à l'arrière-plan que ça en devient frustrant. L'intérêt de Masamune Shirow, c'est que suivre ses histoires sont une galère sans nom (la faute à la traduction ? Aucune idée...), mais un plaisir de l'acharné. Tout est bien fait, mais dur à suivre. C'est un choix. Une lecture d'élitiste si on veut. Et ce film. CE FILM !!!!!!! Il jette tout celà aux orties au profit d'un blockbuster.. How mad...

Il parait qu'il va y avoir un deuxième épisode. Sérieux, brûlez les cinémas qui le passeraient. C'est une hone. D'office. Sans même le voir.

Personnellment, ce vieux truc est bien plus proche de l'oeuvre de Masamune Shirow que le reste.

Oh my...

*retourne se cuiter pour avoir vu une telle merde... Et puis merde, le vieux truc est hachement mieux foutu que le récent quoi !*
  Dans mon cas, il n'y a qu'une seule solution. Détendons-nous avec ça. Et une deuxième que je n'avais pas vu depuis biennnnnnnnnn longtemps ^^
Ah, et tiens marrant ce détournement de FMA pour FFVI. (et dire qu'à la base, je recherchais juste la version parodique de FFVI où tous les persos sont remplacés par des consoles de jeux. Pas moyen de remettre la main dessus. Faut dire que ça commence à dater avec la PSP en bad guy à la place de Kefka... Si un lecteur sait où ça se trouve, je suis preneur ! ). En attendant... Un autre truc marrant pour les fans de FFVI :)
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Wow o/ !
Répondre
C
<br /> Tellement WoW que j'hésite à l'effacer d'ailleurs :p<br /> <br /> <br />
B
TRUTH BOODDHA MEISSONNIER LYCEE ST FRANCOIS ASSIE ST QUENTIN YVELNIES SUITE FEATURING BOOODHA INSTANT DE GIVENCHY :BOUDE P 2006 CAISSE DE DDEPOTS ET DE CONSIGNATIONS TITRE MICHELIN NASA 2002 PART 5 P 57 CH CVIL TOKYO EXCAHNGE BIBLIOPLURIDISCIPLINAIRE DE VAUBAN<br /> <br /> <br /> <br /> TITLE SEAMINE JUIRDIK EED GENERAL 2004 DOC JURIS P 910 N 20 12 MAI 2004 1078 CMR PANNINI FR<br /> <br /> C BORDEAU T 1 HERITAGE SYMBOLIK DE HERATS ARMES P 103<br /> 2 P 616<br /> 3 P 1385<br /> CHRONOLOGY OF WOLRD HIST VOL 1 P 182 <br /> IV P 195<br /> PIRIE A HERITAGE OF HORROR P 78<br /> BRION CINE DE GUERRE P 105 CASABBLANCA<br /> CINE DE SCIENCE FICTION P 8 8A 89 COUSIN DE BANDE<br /> A PELOSATO FANTASSTIK SCINE FICTION P 361<br /> BEAUX ARFTS MAGAZINE 2000 188 191 N 189<br /> 2000 192 195 P 85<br /> 2004 244 247 P 9 BAM246<br /> 2008 283 288 P 124 N 287 CCP USA SUPERMAN JUMEAUX<br /> <br /> <br /> <br /> TITLE HYPOTHEK INSCRIPTION? DES ACTES RELATFIS AUX MUTATION IMMOBILIER DEPUIS 1799 ANOM COLONIE 1806 1912 JUGEMNT AVANT REVOLUTION AN PARIS CHBRE DE LIQUIDATION DES DETTES DE ETATS<br /> <br /> PROVENCE GENEALOGIE HYPOTHEK RETRACER HISTOIRE MAISON P 62 A 50<br /> CONSERVATEUR DES HYPOTHEQUE VAILLAND P 59 <br /> PREROMANTISLE HYPOTHEQUES OU HYPOTHESE N 18 VIALLANEIS P 354<br /> D HOZIER REGISTRE V 2 E PARTIE ARMORIAL GENERAL MONBEL<br /> VII 2 E PART P 21 POCQUET<br /> IV P 4 DE LA CROPIX<br /> GEOGRAPHIE UNIVERSEILLE QUILLET II COLINIE P 440<br /> IV P 127<br /> II P 528<br /> ROSENTHAL MUSLIM HIST P 455<br /> CDRE MANUSCRITS EMPIRE AUTRICHE III P 127<br /> II P 76<br /> I P 60<br /> DUQUE DE AQUIAR TITRE NOLBRE ANALOVAIRE P 97<br /> SAMSON POTOCKI ORIGINE AL A FIN DE AGE D OR POLONAIS P 288<br /> GALL P AUTRICHE P 49<br /> COMMUNES GENEVOISES KETTY ALEX P 54<br /> JP COLLIGON MEDAILLE POLIQUE ET SATYRIK DEOCRATION INSIGNES DE LA 2E REPU FR 1848 1852 REVERS N 118<br /> <br /> TITLE SEMAINE JUIRDIK ED EISE 1996 ETUDES JURID P 399 JUMELLAGE STAPLING DE BEERS CONSOLIDATED MINES JEWELLERY RECOVERS THE GUARDIANS MARS 1994<br /> <br /> REVUE DE PHILOLOGIE 580 2006 FADC 2 P 296<br /> 2006 580 FADC 1 P 128<br /> 65 1991 P 108<br /> 64 1990 P 132<br /> 63 1989 P 112<br /> 62 1988 P 184<br /> 1967 1991 P 88<br /> 69 1995 P 140<br /> 68 1994 P 104<br /> 67 1993 P 112<br /> 66 1992 P 292<br /> VERS PROSE 1/4 1905 1906 P 96 <br /> 20 23 1910 P 133<br /> 13 16 1908 1909 P 8 T 14<br /> 5 8 1906 1907 P 6 ABONNES AU VERS ET PROSE<br /> 32 36 1913 1914 P 110<br /> 28 31 1912 P 25 T31<br /> 24 27 1911 P 48 TXXVI<br /> 17 19 P 13 T XVIII<br /> 9 12 1907 1908 P 72 T 12<br /> <br /> <br /> TITLEHARVARD BUSINESS REVEIW MAU JUNE P 109 LETS CHANGE PENTAGON DOES BUSINESS ET IDEM JULY AUGUST 1971 P 75 US BK ABROADS SHOPOING ET IDEM 1973 VOL 5 1 P 40 HBR SEP OCT 1953 JAPANSES ILE DE FRANCE HERVAS P 704 INSTITUT AERONAUTIK A ST CYR ENGIN LOCOMITION<br /> <br /> MERCIER MARK CHALLANGER ATTITUDE<br /> MAYER P 2003 CHALLANEGER<br /> DECO ET FIGURES DE PROUE PN LUCIE<br /> ETALON D OR LAMAHIEU 1988<br /> SUPERSONIK FLOW SHOCHAVE OTTO KF<br /> CONNERY SHANA SALADES 1994 XA KOUB GAMLEE ET FOURCHETTE DANSE DES AVEUGLE 1974 COLLOK RUGBY PARABOLE DU MONDE 1998 HORS CHAMPS DEE ART CASSANDRE 2007 ART DANS LES PRISONS HOLLYWOOD BUSINESS <br /> <br /> J LEMAITRE 1 CONTEMPORAINS P 106<br /> 8 P 49<br /> 7 P 124<br /> 5 P 205<br /> 4 P 98<br /> 6 P 161<br /> 3 P 179<br /> 2 P 92<br /> OEIL DU CONNAISSEUR BRONZE DE LA RENAISSA NCCE P 49 ENCRIER AUX ARMES GONZAGUES ESCARGOT<br /> <br /> TITLE REVUE TRIMESTRILLE DE DROIT EUROPE 1971 1966 GRUNDIG CONCESSION EXCLUSIVITE PORTECTION TERRIOTIRALE ABSOLUE HERVAS ILE DE FR MONUMETNS TOUR 3 M<br /> <br /> <br /> <br /> RFL 404 2008 P 38<br /> 407 P 52<br /> 400 P 56<br /> 405 P 40<br /> 399 P 20<br /> 4066 P 166<br /> 401 P 33<br /> 404 BIS P 34<br /> 402 P 42<br /> 403 P 42<br /> 398 P 17 LANCEMTN TEST RAPIDE HORS SERIE 2008 P 2<br /> 2002 344 348 P 8 N 345<br /> 2006 378 387 P 30 N 380<br /> 2002 339 343 P 6 N 340<br /> JOURNAL OF PHYSIOLOGY PARIS 102 2008 P 59<br /> 4 6 2007 P 215<br /> 1 3 2007 P 50<br /> 5 6 2006 P 626<br /> <br /> GESTION HOSPITALIERS 480 2008 P 628 <br /> 473 P 88<br /> 477 P 394<br /> 472 P 23<br /> 179 P 550<br /> 478 P 460<br /> 476 P 324<br /> 474 P 160<br /> 471 P 160<br /> 475 P 260<br /> 2007 467 470 N 465<br /> 2007 462 466 P 110<br /> 2006 457 461 P 450<br /> 2006 452 456 P 204<br /> AEROSPACE SCIENCE ET TECHNOL 12 N 8 2008 P 591<br /> 12 N 6 P 455<br /> 12 N 1 P 23<br /> 5 P 396<br /> 4 P 283<br /> 3 P 225<br /> 2 P 130<br /> 7 8 2007 P 533<br /> 1 P 27<br /> 2 3 P 150<br /> 4 P 281<br /> 5 P 391<br /> 6 P 475<br /> 2 1998 5 8 P 366<br /> 8 P 148<br /> 10 2006 P 137<br /> 9 2005 P 181<br /> 3 1999 1 4 P 667<br /> 5 8 P 337<br /> 4 200 1 4 P 76<br /> 1997 1 4 P 103<br /> 1 5 8 P 363<br /> 4 2008 5 8 P 399<br /> 6 2002 P 133<br /> 7 2003 P 164<br /> REVUE MARITIME 2001 2002 460 463 P 9 N 461<br /> 2003 464 466 P 82 N 464<br /> 475 477 P 135 PRIX IFM<br /> 30 199 1 2 P 103<br /> 2007 478 480 P 122<br /> 2005 471 474 P 136 DEBALLASTAGE<br /> 2004 467 470 P 130<br /> REVUE EUROPE DE GENIE CIVIL 9 2005 5 10 P 749<br /> <br /> <br /> <br /> TITLE IMPLEMTNATION UOTILALGE PILOTGE BK DE FINNANCEMENT HSBC CCF CIB CARIOU J 2005 VOL 3 1978 1985 :FOSTER ASSO BUILDING ET PORJECT P 120 HON KONG BANK ET TRACING EISENMANN C DAIDSSON P 110 CITY CULTURE NO MORE DETACHED<br /> <br /> STOMATOLOGIE CHRIRRUGIE MAXILLON FASIALE 109 2008 N 6 P 361<br /> 5 P 299<br /> 1 P 37<br /> 2 P 79<br /> 4 P 241<br /> 3 P 170<br /> REVUE DES MALADIES REPIRATOIRE MARS 2008 P 18<br /> 9 2005 28 P 1107<br /> 25 2008 P 17<br /> OCT P 5<br /> 25 N 6 P 701<br /> FEV 2008 P 20<br /> 25 2008 N SP JUIN 2S 43<br /> JAN 2008 H SERIE 1 P 1S 68<br /> 25 2008 CAHIER 2 N 8 3S 37<br /> N 8 P 935<br /> 4 P 415<br /> JUIN 2008 P 41<br /> FEV N 2 P 161<br /> N 5 P 549<br /> 3 P 295<br /> 1 P 11<br /> 7 P 841<br /> MACHINES PROD 2007 855 861 TIGER TECH<br /> 2007 808 817 N 810 B<br /> 2004 801 807 P 3 29 OCT<br /> 2007 844 854 N 446 B<br /> 2005 818 825 P 82<br /> 2004 795 800 P 7 MAI 11<br /> 2004 790 794 N 791<br /> <br /> <br /> <br /> TITLE AMEIRCAN HISTO REVEIW 2005 2 P 1217 TAKING ON YANKEES WINNIG ET LOSING BUSINESS<br /> <br /> TMS N 11 2008 P 128<br /> REVUE GENERAL ROUTES ET AERODROME 2002 808 812 10 11 N 812<br /> 200 67 854 862 P 3 N 855<br /> 2005 6 845 P 49 P 79 N 847<br /> 2005 838 844 P 88<br /> 2006 850 854 P 41 N 851<br /> 2004 830 834 P 16 N 833<br /> 2002 802 807 P 26 N 803<br /> 2005 2006 845 849 N 846<br /> 2006 7 854 862 P 54 855<br /> 2002 808 812 P 12 N 811
Répondre
B
Bon ! Merci. Je viens juste de mater cette merde. Je t'accompagne dans cette insoutenable descente aux enfers. Franchement j'ai même pas la force d'être aussi virulent que toi tellement ma déception est grande face au massacre de l'oeuvre de Shirow. Ce qui me tue le plus c'est comment un mec comme Masamune a pu laissé faire une chose pareil à ses propres créations.... Je suis dégouté un max.<br /> Ce commentaire juste pour dire que je suis content qu'au moins un mec dans ce monde soit lucide sur ce fil.. truc, machin de crotte de merde de putain chiotte de connerie de .. etc...<br /> <br /> Big Bull'
Répondre
C
<br /> Montons un front de libération de l'oeuvre de Masamune Shirow !!! \o/<br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories