Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 17:56
Un article Safe for Work pour les informaticiens avec de vrais morceaux de code dedans pour faire croire que vous êtes sur un blog qui va vous aider à coder ! (faut juste cacher le titre et l'image qui suit).



Hmmmm, Dorohedoro. Un manga qui gagnerait à être connu au vu de son succès relatif, c'est pourquoi je vais m'en faire la promo maintenant. Et bien glauque comme il faut pour commencer la semaine, car le lundi, c'est forcément une journée à demi-pourri. Tout d'abord, insérons un algo totalement HS, histoire de faire croire que vous êtes sur un sujet d'informatique :

procedure TForm1.TriBulleCroissant (Sender: TObject);

var
    lower, upper, last, encours : integer;
    temp : variant;

begin
    lower := low(tab);
    upper := high(tab);

    for last := upper downto (lower+1) do
        begin
            for encours := lower to (last-1) do
                begin
                    if (tab[encours] > (tab[encours+1])) then
                        begin
                            temp := Tab[encours];
                            tab[encours] := tab[encours+1];
                            tab[encours+1] := temp;
                        end;
                end;
        end;
end;


Vous avez maintenant trié un tableau par ordre croissant selon la méthode dite Tribulle. Cool, hein ?

Avant que je ne l'oublie, sache que si Dorohedoro vous tente suite à cette article, Soleil prévoit de sortir deux tomes en bundle au prix d'un, incessament sous peu (je ne sais plus pour quand c'est prévu, mais sûrement pour la rentrée), un peu comme cela avait été fait pour "C'était Nous".
Et donc ce petit Dorohedoro. On pourrait le classer dans le gothico-métalleux-trash-gore-drôlissimo-classieux. Ouip, rien que ça. D'un certain côté, le monde m'a fait penser à la décharge de Guunm, sauf que les cybords ont été remplacés par des mutants. Tout comme Guunm (comment ça se prononce au fait ? Quelqu'un pour m'éclairer ?), il y a deux mondes qui s'opposent et, de la même manière, l'un "écrase" l'autre. Ici, les deux mondes sont séparés par une dimension. Dans l'un, des gens normaux, dans l'autre, les sorciers. Le souci, c'est que les sorciers viennent dans le monde des gens normaux pour faire leurs expériences sur eux. Ces expériences ont des effets aléatoires, mais la finalité ne change pas, il s'agit de transformer le sujet. Qui peut devenir un champignon, avoir des trucs bizarres sur le corps, se retrouver éternellement jeune, ou avoir une tête de caïman comme notre héros. Ce qui fait que le monde des gens normaux n'est finalement plus rempli de chimères, d'êtres plus ou moins difformes avec une morale qui semble un peu déliquescente. D'un autre côté, niveau moral, le monde des sorciers est sans aucun doute, presque pire. L'histoire tourne autour de Nikaïdo, une jeune femme aux solides atouts au niveau de la forme physique ainsi qu'un caractère bien trempé et de Caïman qui a une tête de... caïman... Ce dernier recherche le sorcier qui a transformé son visage, et ainsi guérir de son amnésie. Il a effectivement un léger problème, il ne sait plus qui l'a transformé ainsi. Mais, il a quand même un moyen de s'en sortir. En effet, au fond de sa gueule, il y a un type... Oui, oui, je ne dis pas n'importe quoi. Caïman enfourne la tête du sorcier sur qui il a mis la patte au fond de sa gueule, et le visage du type dit si c'est bien lui le sorcier qui l'a transformé. Psychédélique non ? Si la réponse est non, le sorcier se fait rapidement découper en petits morceaux. Car Caïman a un avantage, le pouvoir des sorciers (une fumée noire) ne marche pas sur lui. Donc, quand un simple humain rencontre un mi-homme mi-caïman armé de couteaux, braqué comme pas deux et qui veut lui faire la peau, inutile de dire que le pauvre malheureux n'a plus qu'à réciter une prière... D'un autre côté, ce n'est que justice au vu de ce qu'ils subissent. Hop, une requête SQL pou faire croire que c'est de l'info :

SELECT Dorohedoro FROM Library WHERE acheteur = a suffisament argent ORDER BY Shônen
UPDATE Library SET StatutDorohedoro = acheté


Le dessin est très stylé. Trop stylé peut-être pour certains et particulièrement sombre. L'ambiance est glauque, mais... L'humour est omniprésent. Parfois gras, parfois subtil, parfois complètement stupide, offrant souvent un décalage complet avec ce qu'on pourrait attendre d'un tel monde, parfois l'humour existe juste parce que justement les personnages sont totalement en phase avec l'univers, c'est du grand nainwak comme on les aime !
Ah mais attention, Dorohedoro n'est pas vraiment un manga humoristique. Mais il est vrai que l'humour est souvent présent et, cerise sur le gâteau, n'est jamais lourd. Dorohedoro, c'est un joyeux souk où chaque tome nous présente une partie de l'unvers où vivent les différents protagonistes (y compris chez les sorciers), violent et absurde, décalé et réaliste et cela, sans gâcher le déroulement de l'histoire principale qui avance petit à petit, à son rythme mais efficacement. Dorohedoro est une expérience hors-temps, quasi-mystique, complètement barré et absolument génial. Et qui brise un cliché car l'auteur est une femme. Par habitude, on s'attend que ce soit fait par un homme. Mais pas du tout. Hop, une boucle infini pour que vous ne quittiez pas la page tant que vous n'avez pas acheté Dorohedoro :

<déclarations en pagaille/>

<%private boolean achatDorohedoro = false;
while (!achatDorohedoro){
%>
<input name="Avez acheté Dorohedoro?"/>

<commandButton value="On s'en fout"/>
<optionButton id="yup" value="Oui"/>
<%if (yup.value) then logger.debug ("Allez en achetez d'autres, n00b");
else invokes.debutdepage;
}%>


 
Celui qui me trouve en quoi c'est codé, n'obtiendra que ma peur.
On peut noter que les deux premiers tomes de Dorohedoro ont une couverture à écailles d'un très bon effet, dommage que la qualité des scans soient un peu limites à l'intérieur. Mais heureusement, cela s'améliore par la suite. Bref, action et humour à gogo dans un monde dark et complètement, inutile de dire que Dorohedoro mérite le coup d'oeil (je pense que ceux qui ont apprécié Guunm devraient apprécier, mais si Dorohedoro est beaucoup moins mainstream).

En tout cas, si vous cherchez quelque chose de nouveau en shônen, jetez vous dessus, vous ne serez pas déçu. Ca change de Naruto, One Piece and co, en tout cas !

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article

commentaires

Natth 11/03/2009 19:43

Le 7 devrait sortir en France le 25 mars, mais elle semble toujours en cours au Japon.

Zali L. Falcam 11/03/2009 14:37

Tiens, que vois-je en fouillant dans tes vieilleries au lieu de bosser ? Un article d'éloge sur un de mes mangas préférés queje pensais être le seul francophone à connaître.

Je désespère de le voir réédité en meilleure qualité ou au moins d'éventuels nouveaux tomes (à moins que la série soit achevée ? Je ne sais plus.)

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 11/03/2009 20:05


Niveau sortie, tu peux compter plus ou moins un volume tous les 4/6 mois.

Soleil a repris la série en main. Que du bonheur :]


crapule 26/08/2008 22:52

Grrr, mets pas Naruto et One piece dans le même sac! 8[

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 27/08/2008 19:30


Bah oui, mais j'y peux rien s'ils sont du même genre de manga moi !


QCTX 25/08/2008 22:29

Tout comme Guunm (comment ça se prononce au fait ? Quelqu'un pour m'éclairer ?)

Ça se prononce comme le début de "Gun Machine" et ça ne prends qu'un seul "u", s'pece d'inculturé, va !

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 26/08/2008 19:29


Désolé, à chaque fois, j'hésite entre deux u ou deux n. On fait ce qu'on peut :p


Tchyo 25/08/2008 21:23

Du JSF pour le code ¬_¬

*regarde Corti s'enfuir, coche une croix*

Ça, c'est fait...

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 26/08/2008 19:28


Avec... invokes ? ^^"

Mais bon, c'est vrai, c'est à 90% du jsf, dans la forme tout au moins...


Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories