Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 20:00
J'erre dans les méandres de la convention. J'ai suffisament profité de la veille pour placer mes billes, je peux me permettre de me détendre un peu. Le moment est propice, les kikoolols et emo-gothico-loli-freehugueuses - une nouvelle race assez pernicieuse qui vous saute dessus au détour d'un stand, heureusement qu'une clé au bras suivi d'un coup à la nuque suffit à s'en débarasser, mais leur nombre extravagant pose toujours problème - sont tous au concert de J-Pop de seconde zone trop kewl et kawaï, comme ils disent. Si on peut trouver mignon un type qui a tant de gel dans les cheveux qu'il pourrait offrir une épilation totale à tout son public. Enfin, tant qu'ils ne s'approchent pas de moi, ils font ce qu'ils veulent.

Je flâne entre deux stands conscacrés aux origamis, oasis de fraîcheur et de paix dans cet univers gras. Un brouhaha soudain me fait tourner la tête. Le concert a fini. Merde. Une horde de zombies décharnés s'approchent de moi. Je me dois de protéger mon intégrité physique. C'est bien la raison pour laquelle je sors toujours couvert. Je charge Bernerd Minet dans la mini-chaîne qui traîne au fond de mon sac, volume à fond. Le résultat ne se fait pas attendre. Sous leurs cris d'orfraie et de waponais, ces erreurs de la nature retournent dans la salle sombre d'où ils n'auraient jamais dû sortir. J'achève les plus lents d'une frappe au plexus, pour être certain qu'ils agonisent de longues minutes au sol. La meute infecte est dans la salle. Tenant ma chaîne à bout de droit, je dégoupille une grenade fumigène, la lance dans le tas et ferme les portes. Je coince ces dernières avec des ganivelles. Du boulot comme je les aime, un gazage dans les règles de l'art. Avec un peu de chance, la sécu va les foutre à la porte pour avoir "perturbé le bon déroulement de la convention."
Je ricane... S'ils savaient. Et là, je réalise que j'ai baissé ma garde. Tout un cosplay groupe Naruto arrive sur ma droite, un des pires que j'ai pu croisé que ce soit au niveau des vêtements que ceux qui l'habitent.
Shit.
Je plonge sous le premier stand qui me fait face. Erreur. Grossière erreur. C'est un stand HK. Ils s'y jettent dessus la bave aux lèvres, ces incultes. Pas le choix. Je déballe mon couteau de cuisine d'Higurashi spécialement importée du Japon et je coupe les tendons des chevilles qui passent. Leur étonnement et leurs cris de goret me donnent le temps de me dégager. J'en profite pour couper quelques petits doigts à la mode Yakusa, ça leur fera les mains.
Je m'enfuis rapidement, il est temps de trouver une retraite sûre. Je finis par arriver au stand de NoLife. Pas mal de glaireux mais une occasion en or se dévoile devant mes yeux. Je sors ma thermos de thé vert, en remplit le gobelet et me dirige innocement vers les tables. Passé maître dans l'art du "Je-fais-semblant-de-tomber-et-je-raccroche-au-dernier-instant" de maître Mario, j'envoie valdinguer ma tasse de thé sur la correspondante japonaise de la télé tout en me rattrapant à la table. Tout suit alors le plan, comme l'aurait prévu Gendô. La correspondante porte ses mains à son haut pour tirer dessus et éloigner le thé brûlant de sa peau. Mon portable est déjà judicieusement placé, mitraillant l'ouverture du décolleté via ma main tendu pour apporter de l'aide. J'expédie les excuses et je me réfugie plus loin et je check la chose. Bonne pioche. On peut même voir le type de sous-vêtement. Je vais me faire un sacré paquet de blé sur le marché noir des otakus.
Tiens, un appel. Un de mes contacts internes. Quand il m'annonce la nouvelle, j'ai du mal à y croire. Un frisson électrique parcourt mon corps. La pôle est dispo sur la scène du cosplay groupe. La pôle.... Le surnom de la place qui permet de prendre les meilleurs panty-shots des scènes. Apparement son possesseur a eu un accident "malheureux". Encore un n00b qui ne connaît pas les règles du jeu.
Quoiqu'il en soit, il me faut cette place. Pouvoir narguer toute une pelletée d'otaku glaireux et gras qui ont des téléobjectifs pour réussir les panty-shots sur lesquels ils se touchent toute l'année, est un plaisir qui ne se refuse pas. Surtout que je vais les rendre fou de voir que je gâche cette mythique place en prenant des photos avec... Mon téléphone portable qui ne possède que 16 couleurs et 100 000 pixels. Comparé à leurs numériques à 30 millions de pixels et 256 couleurs, je vais produire des photos de qualité merdique. Photos qui s'écouleront quand même à plusieurs milliers d'euros sur le marché vu que ce seront les seules à avoir l'angle le plus profond. J'ai hâte de voir leurs mines dépitées. Il me faut cette place. Je cours à l'amphi. Je vois déjà des tas amorphes qui réclament la place aux orgas. Je souris. Il n'y connaisse vraiment rien. Je trouve vite mon homme. La place sera bientôt mienne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Ecrits Sans Sens
commenter cet article

commentaires

QCTX 11/11/2008 20:47

http://sovietvoice.free.fr/?p=786

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 11/11/2008 21:28


Je checke toussa ce we, je pense.


Tanguy 10/11/2008 19:53

moi aussi je veux la suite...

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 11/11/2008 04:27


A une heure près. Elle est sortie !


QCTX 10/11/2008 02:11

Oui, je sais, un trackback dans les commentaire, ça allait difficilement passer, te reste plus qu'à modifier ton article pour l'insérer dedans.

Et prends-donc le temps de relire ton texte, tu n'a aucune excuse.

PS : je VEUX la suite.

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 10/11/2008 10:19


La suite est déjà écrite :)

Et arrivera ce soir si je me plante pas.

Ah, et je l'ai inséré dans le texte pour tester, tout pareil. Manque pas un morceau dans ton trackback


QCTX 09/11/2008 18:31

Orthographe : 4% d'erreurs. Tout juste la moyenne. Méfiez-vous des doubles consonnes.
Vocabulaire : pas mal d'anglicismes. A étoffer.
Scénario : incomplet, pas d'introduction ("mes billes" ?), on ne voit pas où vous voulez en venir ni pourquoi vous vous donnez tout ce mal (pourquoi ne pas les ignorer ?).
Citation : manque un hommage et/ou référence : http://www.raton-laveur.net/trackback/1532

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 09/11/2008 21:52


Ortho : Logique car pas de relecture.

Vocab : C'est plus ou moins voulu, si on veut.

Scénario : Normal, j'ai foiré la mise en place de l'athmosphère

Citation : Passe pas ton trackback :(
Et quelle citation ? O_o


Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories