Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 18:42
Ouip, je devais écrire un article mercredi dernier.
Sauf que je me suis tapé une méga-crève qui m'a cloué au lit la moitié de la semaine dernière. Et après, la flemme a agi. D'ailleurs, la flemme devait durer encore quelques jours. Ou plutôt, je pensais attendre d'avoir mon nouveau PC (toujours pas acheté certes, mais voilà que j'ai un doute... Ca m'a l'air verrouillé comme PC quand même, ça m'embête...). Mais pendant mon comatage d'il y a quelques jours, je me suis maté des films via la VOD d'orange. Des trucs pas trop intelligents vu mon état. Sauf que... J'ai vu un film en particulier. Et je dois en parler pour que vous évitiez tous de faire la même erreur que moi : se dire qu'on va le regarder car ça a l'air bien nul.

Bref, j'ai loué 10000. Avec le type d'Indepence Day aux manettes. A cet instant, je me disais que ça allait être nickel pour moi vu mon degré zéro d'agitation. Un truc d'action sympatoche. Et c'est bien la première fois que je regrette d'avoir loué un film.
Ce film n'est qu'une vaste plaisanterie. Mais pas une bonne plaisanterie comme peut l'être Independance Day. Non, c'est une plaisanterie qui tombe à plat. Vous savez quand vous avez un truc marrant en tête et qu'au moment où vous le sortez, tout le monde vous regarde d'un air... Différent. Sans compter le silence qui suit. Ainsi que les remarques presque pleines de compassion.
Ce film est cette plaisanterie. Sauf qu'il tombe tellement à plat, qu'on est limite vexé qu'on ait pu vous servir une telle plaisanterie.
D'ailleurs, je vais vous raconter l'histoire, ça évitera que vous soyez tenté de le regarder.

Tout commence en haut d'une montagne (que je soupçonne être le kilimandjaro) où vit une tribu. Tout baigne. Une fillette aux yeux bleus est ramenée, la Pythie du groupe fait une prophétie, blablbabla, le papa du héros part pour une raison plus ou moins claire. En même temps, je n'ai même pas cherché à savoir. Les années passent, le héros (que l'on appelera le Chevelu) part en chasse et gagne le big trophée qui lui permet d'épouser la bonasse aux yeux bleus. Mais pour une obscure raison, il rend la lance passqu'il n'a pas fait tout dans les règles de l'art. Et là, les démons aux quatre jambes attaquent. Ca aurait pu être marrant, mais en fait, ce sont juste des cavaliers à cheval. C'te loose pour des démons. Donc ils enlèvent des gens du village dont la bonasse, Chevelu part à sa poursuite en compagnie de pote pas-pote mais est pote, Vieux Chevelu ancien copain à pôpa de Chevelu, et Gamin qui veut devenir grand. Ils descendent leur montage et paf, direct dans la jungle équatoriale. Déjà, on sent le lourd. Ils rattrapent les méchants. Des bruits dans les très hautes herbes, ça sent le vélociraptor de Jurassic Park à plein nez mais on se dit que non, ils vont quand même pas nous mettre des dinosaures, et là, ils se font attaquer par..... DES AUTRUCHES GEANTES !!!!!!!!!!!!! FEAAAAAAAAARRRRRRRRRRRR !!!!!!!!!!
Certes, ce genre d'animal, ça a existé. Mais là, ça faisait pas crédible comme michant. Il se passe des trucs inintéressants et le héros tombe dans un trou (un piège géant). Puis il pleut. L'eau commence à remplir le trou. Le héros ne fait rien d'autre qu'aider un tigre à dent de sabre qui allait se noyer dans le trou (fallait bien justifier l'affiche du film...).
Bon, il sort du trou, retrouve Vieux Chevelu et PAF ! , ils sortent de la jungle pour aller dans le désert comme ça. Ils arrivent dans un village désert et là, attention MEGA-CLIMAX !!! On apprend que le pôpa de Chevelu est déjà venu ici et que Chevelu est celui qui va libérer tous les opprimés du coin. Pourquoi ? Parce que le tigre est repassé et que les villageois ont décrété qu'il parlait au tigre, donc c'est l'élu. Et là, on découvre que TOUS les villages des environs ne sont constitués que de noirs. Et que seul le héros est blanc. Comme par hasard. Mais bon après tout, sans ce blanc de Lincoln, les nègres américains seraient encore escalves, c'est sans doute normal. Martin Luther King, c'était bien après que des blancs leur aient filé un coup de pouce pour s'émanciper.
On croit toucher le fond à ce niveau. Et bien en fait, ils ont réussi à aller plus bas. Car oui, on découvre que les gens enlevés par les méchants vont en fait servir d'esclaves pour construire... Des pyramides. Quand j'ai vu ça, j'ai failli tomber dans les vappes tellement c'est non-sensique. A ce point-là, j'espèrais que le big méchant soit un extraterrestre pour funiser le tout. Surtout qu'apprement, il craignait le Chasseur. D'où l'on apprend que c'est le héros vu que c'est sa bonasse qui porte la marque du Chasseur.
Chevelu libère tout le monde après avoir appris la mort de son pôpa et que PotePasPote se soit sacrifié pour le protéger ainsi que Vieux Chevelu. Il lance sa lance sur le méchant. Qui se la prend, tombe et meurt. Et c'est tout. Même pas une transformation, une réponse, rien. Pendant ce temps, bonnasse se fait tuer. Et la vieille Pythie du début de l'histoire meurt aussi et en mourant donne sa vie à bonnasse qui ressuscite.

Puis tout le monde rentre chez eux (j'aurais bien voulu qu'ils se fassent bouffer par les autruches géantes, ça aurait été fun, mais bon). Les nègres filent des graines à Chevelu, car c'est bien connu, si les Blancs ne savent pas sauter, les noirs savent cultiver (hey, les champs de coton, c'est une belle preuve non ?). Et le les blancs ne savent pas cultiver, au vu du film, ils savent mieux chasser que les noirs. 
Et pour finir, ils vécurent heureux avec les plantes qu'ils firent pousser.

FIN.

Et toussa dans un rythme mollasson, avec un jeu d'acteur qui rendrait les talents de réalisateur d'Ed Wood presque géniaux. Donc si vous vouyez un jour une affiche avec un type qui fait face à un tigre-dents-de-sabre, fuyez. Surtout si c'est pas ce bon vieux Rahan. D'ailleurs, allez relire Rahan, au moins, ça, c'était fun.

J'aurai mieux fait de rezieuter un anime choupi moi.... Ou regarder le clip des droits de l'homme.

Prochain article dans une dizaine de jours. Veronica me prend du temps surtout avec mes deux mains gauches.

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Jo 23/01/2011 01:00



Pareil pour moi, heureusement que tu dis ça, j'hésitais à le regarder. Quoique...je vais peut
être me le mater finalement, l'histoire est tellement conne que ça peut être drôle...des autruches .


Par contre je confirme, Rahan ça poutre !



Natth 15/01/2009 13:39

Misère... Dire que j'ai failli le regarder ^^;
Heureusement, avec le même réalisateur qu'Independance Day, il y avait de quoi se méfier.

Chevelu part ... en compagnie de pote pas-pote mais est pote >> Ils ne s'en sont pas rendus compte ou ils voulaient vraiment rameuter le plus de public possible ? Faut pas s'étonner de la tournure de certains fanfics après XD

Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories