Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 20:21
(En fait, je chronique les shônens à la mode pour améliorer mon référencement. Ou pas)

One Piece est un shônen qui a quelques éléments très positifs pour lui. Entre autre : un univers vaste, délirant et parfaitement bien construit, un humour complètement débile mais complètement assumé et un peu de grand n'importe quoi qui passe comme une lettre à la poste. L'auteur a de l'imagination et ça sent. Mieux, il sait nous la partager de façon efficace. L'auteur a construit un univers crédible qui lui permet tous les délires de son imagination, sans pour autant verser dans le grand foutoir. L'univers reste cohérent et est exploité à fond. Et ça, c'est cool.

One piece, c'est le manga à tonne. Plus c'est gros, plus ça passe. Du grand nainwak marrant. Servi par des dessins assez linéistiques et très ligne claires. Avec des doubles pages d'entrée de chapitre souvent magnifiques tant elles foisonnent de détails paradoxalement.

Mais bon, malgré ce côté dynamque et délirant, je ne puis m'empêcher de trouver que la série s'essoufle, mais je suis l'un des rares dans ce cas. Ce qui me gêne particulièrement, c'est le shéma de chaque partie de l'histoire, qui se résume en gros à : découverte d'une île, copinage avec les gentils de l'île, lattage des méchants de l'île et on repart vers une autre île. Sans compter que de tomes en tomes, les combats s'allongent, mais s'alloooooooooonnnnnnnnnnngent et deviennent un peu chiant. L'autre truc inutile, c'est que la taille des bonnets des héroïnes augmentent avec le nombre de volume. On pourrait presque dire que la taille de leur bonnet correspond à : taille de bonnet = numéro de volume + 50. Au début, elles sont un peu planche à pain maintenant, elles doivent dépasser la taille 100. Sachant que l'auteur prévoie plus de 100 volumes, on va finir avec des héroïnes qui seront des vaches mammaires avec une poitrine à faire pâlir Lolo Ferrari. Tant pis.

Pour le reste, il n'y a pas grand chose à redire. C'est bien foutu (mieux que Naruto en tout cas), et ça se lit rapidement avec sympathie. Mais c'est sans doute trop long. N'est pas Ippo qui veut.....

Et hop, une ch'tite image qui n'a presque rien à voir en passant. Vous pouvez vous amuser à essayer de reconnaître les différents persos des différentes séries. Je crois bien en avoir trouvé les 3/4 grosso modo.

(râh, overblog me saoûle à compresser les images >_< )

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article

commentaires

Tchako 03/02/2009 00:21

Ce message va surement être long. Et je vais même pas aborder les histoires de l'équipage. Oh.

Pour la partie géopolitique, je vois pas trop où est le problème, il y a déjà d'assez vagues indications de grandes forces en puissance à l'évocation des Capitaines Corsaires dès les premiers volumes (Oeil de Faucon, évocation de Jinbei et tout ça). Et comme le reste, c'est à la fois classe et pas pris avec beaucoup de sérieux. Mais il y a aussi des idées dedans qui sont quand même plutôt bien trouvées (le "siècle manquant" par exemple).
Après 50 volumes, si il n'y avait pas de métaplot du tout, on se ferait quand même un peu chier (et là en effet, le manga pourrait se résumer uniquement à une longue suite de découverte d'îles et de combats). C'est une question de gout, mais je vois pas ce qu'on peut lui reprocher : Luffy est intégré dedans sans pour autant que tout soit concentré autour de lui (comme c'est souvent et malheureusement le cas avec les autres shonens), et on peut pas dire qu'il soit particulièrement étouffant (la preuve avec le détour par Skypiea, qui suit pourtant de grosses révélations du métaplot, justement. Sur le coup, j'étais frustré, j'avoue).

Pour l'histoire du shonen et de la construction, je connais pas Ippo (je juge le livre à la couverture, mais la gueule du truc en soi m'attire pas), mais Jojo ? Y a pas plus archi-classique dans le déroulement. Si t'as commencé à lire, t'en es peut-être encore aux 2 premières parties qui sont un peu ovni par rapport au reste du manga, mais tout le monde s'accorde pour dire que ça devient sérieux dès la 3ème. Et dès la 3ème, c'est succession de combat après succession de combat. Combats brillants certes, avec des pouvoirs souvent ingénieux (enfin, surtout dans la 4ème partie, opinion personelle), mais y a que ça, complètement et absolument (et c'est tant mieux, parce que les scènes de daily life et d'entrainemeurhgah des 2 premiers arcs sont largement dispensables). D'ailleurs, si tu les lis sur onemanga, il suffit de jeter un coup d'oeil au nom des chapitres pour voir de quoi il retourne.

Enfin bon sinon je peux pas remettre en cause ta bonne foi et ta volonté d'essayer. Lire plus de 500 chapitres d'un manga dont on n'est pas super fan, faut le vouloir :P
Mais pour l'étonnement, ose, je dis bien, ose me dire que tu n'a pas été mis sur le cul lors de la révélation de l'identité de Duval au masque de fer ! Surtout lorsqu'on suit les chapitres en sortie hebdomadaire !

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 03/02/2009 19:18


Pour Duval, c'est du Jojo ? Sinon je vois pas le rapport avec One Piece là (ou alors je survole trop les scans).

Pour Jojo, ouip, j'ai commencé et je viens tout juste de boucler la troisième partie. Et oui, j'aodre maintenant. Passque même si c'est super classique, l'inventivité au niveau des combats est
toujours là et c'est ce qui compte sûrement le plus dans un shônen au final. Et surtout, y'a des moments énormes. Non mais Iggy... Iggy quoi !

Les combats sont vraiment variés et avec un lot de retournement de situation bien venue. One Piece a ses bons moments via les fruits du démon, mais ça tourne un peu plus en rond (t'offusques pas,
j'ai dit un peu :p ).

Ouip, je ne renie pas que l'intégration de Luffy dans la géopolitique est plutôt de bonne facture, mais bon ça m'emmerde juste. Ca ne m'intéresse juste pas. C'est complètement illogique, je le sais
vis à vis ce que je peux reprocher à d'autres shônens.

C'est juste.... Trop gros. y'avait pas besoin de ça. Mais comme tu dis, ca aurait tourné en rond aussi d'un autre côté. Bof, on voira dans un an ce que j'en penserai à ce moment-là, c'est encore le
plus simple :)


Natth 01/02/2009 10:46

Corti >> En fait, je parlais des cinq premiers membres. J'ai le souvenir d'avoir délaissé la série à un moment où l'équipage avait augmenté et où il était séparé en deux. Ce n'est sûrement qu'une impression, mais j'ai trouvé que l'histoire et leurs nouvelles rencontres perdaient de la profondeur et de l'intérêt à ce moment-là.

Il faudrait sans doute que je vérifie ce que ça donne aujourd'hui, mais je n'ai personne pour les taxer et trop de retard depuis le n°20 ^^;

Tchako 01/02/2009 00:07

En tant que fan absolu et éhonté de One Piece, je me sens obligé de faire le chevalier blanc et d'intervenir, la bave aux lèvres et les veines aux yeux.
Même si pas grand chose de mauvais au sujet de l'oeuvre a été dit, en fait.

Tout d'abord, au niveau de la structure, je n'aurais pas grand-chose à dire, si ce n'est que c'est un shonen. Où les personnages principaux sont des pirates. Il n'y alors pas vraiment lieu d'être étonné que le manga soit une succession d'île, d'amitié, de combat, etc.
C'est un reproche qui n'a pas vraiment lieu d'être. N'importe qui qui s'y connait un minimum en manga (et je me doute bien que tu t'y connais beaucoup) sait à quoi s'attendre quand il commence à lire un shonen. Je vais pas me plaindre en disant que, par exemple, les personnages passent trop de temps à jouer au go dans Hikaru no Go. Ou que les relations sentimentales occupent trop de place dans un shojo.
Ce n'est pas une question de cliché, en l'occurrence c'est plus une question de convention.

Mais même comme ça, je tempérerais un peu. Entre autre en se basant dans les évenements actuels : il n'y a pas eu de *vrais* combats impliquant des membres de l'équipage depuis la fin de Thriller Bark. Ce qui fait quand même un sacré paquet de chapitres. Et puis, toujours en ce moment, il se produit tout l'inverse au niveau du schéma (quasiment huis clos, des vieux persos qui ressurgissent au lieu de nouveaux qui apparaissent), et tu trouve quand même le moyen de te plaindre :p
(Si t'aime pas ID d'ailleurs c'est mal barré, Oda a dit que ce passage durerait un an, en comptant probablement les évenements impliquant Barbe Blanche. Mais il a aussi dit que chaque case du chapitre de dénouement seraient épiques, ce qui pousse à la confiance)

Pour la taille des bonnets, je dirais juste que OP existe depuis un certain temps, et que beaucoup de ses lecteurs ont vieilli. J'ai aussi ouï dire qu'il subissait une sorte de pressing editorial pour incorporer plus de fan-service, mais c'est peut-être des propos de fans visant à le dédouaner.

Pour les 100+ tomes, il l'a dit lui-même, ou tu extrapoles ? Vers le ~40ème tome il a dit qu'il pensait en être arrivé à la moitié de One Piece, en gros. Mais bon, au début il disait aussi que le manga durerait 3 ans, donc plus de 100 tomes, c'est pas improbable. Personellement, ça me dérangerait pas.

Mon dieu, quel wall of text.

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 01/02/2009 18:26


Pour les 100 tomes, ch'sais plus où j'ai vu ça. Mais effectivement, j'avais entendu parler "que" de 80 tomes au tout début. Bah, y'a le temps de voir venir en tout cas.

Sinon ptêt que j'ai du mail avec la partie géopolitique qui s'installe et qui "assombrit" le manga. Ca manque un peu de fraîcheur comme au début. En même temps, c'est logique qu'au bout de 40
tomes, ce ne soit plus très frais o/

L'autre solution, c'est que je suis juste un chieur.

Ou comme MimS, même si j'aime bien ce manga, je n'ai jamais complètement accroché. D'un autre côté, quand je lis les volumes reliés, j'apprécie beaucoup que les choses semblent avancer vite alors
qu'en scan, j'ai l'impression que ça traîne à mort et qu'on nous parle de choses dont on s'en fout. Je devrais ptêt me contenter des volumes reliés.

Et sinon, même si c'est un shônen, ça n'excuse pas tout. Ippo le fait très bien et sans ennui. Jojo aussi (ouep, j'ai commencé à les lire, enfin ). C'est vrai que la dernière partie promet sur
certains points, mais j'ai l'impression qu'on me déroule un truc un peu trop "facile". Vu la capacité d'Oda à créer un univers marrant et cohérent, je trouve juste dommage qu'il semble être bloqué
dans un carcan au niveau du déroulement. Donc, malgré toutes ses bonnes idées, toutes ses incongruités excellentes, le souci, c'est que ça ne me surprend pas. Manque un truc. Mais je comprends
parfaitement qu'on soit un fanboy-chevalier-blanc-bave-aux-lèvres-et-veines aux yeux pour défendre cette oeuvre, ceci dit ;)


MimS 31/01/2009 08:16

J'ai toujours pensé qu'aimer One Piece était purement une affaire de goût.
J'ai jamais accroché malgré que je me sois cassé le cul à lier 40 tomes et j'ai jamais rien trouvé de légitime au "pourquoi j'aime pas" à part: ça me fait pas rire et je trouve le rythme lent. Mais objectivement j'ai toujours trouvé cette série plus "béton" que Naruto même si elle fonctionne par arcs un peu trop indépendants à mon goût... mais travaillés ^^

Natth 30/01/2009 20:38

Mon message est parti trop vite -_-
Je disais donc...

Corti >> Bon courage pour la suite :D

En fait, je crois aussi que j'aurais apprécié qu'ils restent plus centrés sur l'équipage de départ. Dans mon souvenir, le groupe de base est très éclaté par la suite et, comme j'ai du mal à m'intéresser au nouveaux, le premier équipage me manque.

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 31/01/2009 22:26


M'en fout, c'est pas moi qui paye la série, je la taxe chez mo frère :]

Par contre, tu entends quoi par équipage de départ ? Car bon, sur ce point, l'équipage grandit petit à petit, il n'y a pas vraiment de rupture.


Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories