Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 15:37
(Après relecture, c'est un article salement décousu. Tant pis.)

Bleach, c'est un manga que j'aime bien. Bien que j'ai un peu décroché sur les derniers tomes.

En fait, ce sont surtout les 20 premiers tomes que j'ai adoré. Tout l'arc de la Soum Society est vraiment prenant et sans temps mort, même si certains trouvent qu'il y a trop de combat. Je trouve qu'au contraire, l'auteur a su mettre diverses pistes en action avec moults et moults retournements de situation, le tout essaimé par les combats. Et surtout, j'ai adoré le twist final qui dévoile enfin le big badass guy. A ce moment-là, j'étais tout foufou comme ça m'arrive rarement en lisant un manga. J'ai suivi avec plaisir la suite et puis est arrivé l'arc Hueco Mundo, qui continue encore. J'ai décroché. L'auteur n'a pas réussi à se renouveller dans cette partie. C'est tout simplement trop ressemblant à la partie sur la Soul Society avec plus de combat et moins de surprises scénaristiques. Un peu sans intérêt. C'est dommage, on verra ce que donnera la suite.
Par contre, je reste toujours aussi fan des 20 premiers volumes qui eux, sont un joli exemple de maîtrise et de ce que j'attends dans un shônen.

Il faut le reconnaître, le trait de l'auteur joue dans la séduction pour Bleach. En effet, ce dernier est très stylisé, très marqué. Le standard actuel est de dessiner des personnages plutôt rond, l'auteur est plutôt un apôtre de la ligne dure. Les perso auront des visages plus longs avec des arêtes plus abruptes que dans Naruto ou One Piece par exemple. Et puis, tous ses persos sont salement poseurs (trop d'ailleurs pour quelques lecteurs) et posent souvent. Ils ont quasiment systématiquement la classe. C'est dans leurs gênes, on va dire :p
Regardez cette belle brochette de persos. Ben vous savez quoi ? Ce sont tous des seconds couteaux au niveau de l'histoire. Ils ont pourtant une belle gueule (enfin moyen sur l'image, mé bon).
Et puis niveau filles, l'auteur nous livre une sacrée palette. Au moins, y'a le choix et de quoi trouver des choses à son goût. Qui plus est, les caractères des différents persos sont suffisament variés et évitent de s'enfermer trop dans les stéréotypes qui pourraient leur être reliés. En somme, toutes les personnalités sont suffisament fouillés pour qu'ils ne fassent pas inutiles au niveau de l'histoire (pas comme Saï dans Naruto par exemple). C'est vraiment agréable de suivre le big trouillard de service, puis de rencontrer quelques pages plus loin, l'un des meilleurs persos psychopathes (qui est dans l'équipe des gentils, ceci dit) qui puissent exister (Kempachiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! \o/ ) dans un shônen. Encore une fois, ce sont les personnages secondaires qui font le sel de cette série. Le groupe de héros est, quand à lui, vraiment sympa, à défaut d'être exceptionnel.
Certes, ils sont un peu clichés, mais il n'y a pas d'abus dans l'utilisation de ces clichés. Ils sont cantonnés dans leur rôle, font ce qu'on attend d'eux, ont leurs instants de bravoure mais ne sont pas chiant. Tant mieux.

Au niveau de l'univers, je n'oserai dire qu'il est cohérent. Il y a de sacrés lacunes au niveau de la compréhension. Car bon, des morts qui peuvent mourir, juste lol. On pourrait résumer la chose ainsi : à quoi servent les shinigamis (= dieux de la mort)? A guider les morts. OK. Alors pourquoi les morts restent dans le monde des shinigamis alors ? O_o
Ils deviennent quoi en mourant les morts ? Ben, on en sait rien. Sans compter que les shinigamis, peuvent se reproduire aussi. Mouais. Ca sent le plantage à plein nez. Et ce ne sont pas les quelques pistes de l'auteur qui éclaircissent quoi que ce soit. Techniquement, l'auteur devrait sérieusement revoir sa copie un de ces quatres matins pour clarifier ce merdier. Ca ne ferait pas de mal.

Donc Bleach reste un manga sympa. Le défaut actuel est certainement l'abus de combat à outrance(pléonasme, je sais), mais voir cette brochette de poseurs reste toujours amusant. Mais ce ne serait pas du luxe que l'auteur se reprenne un peu en main. Il avait réussi à mettre plusieurs groupes en place, il serait de bon ton de les utiliser, car là, on a un peu une impression de gâchis quand même....

Mais bon, rien que voir Kempachi débouler comme une brutasse, je continuerai à lire ce manga. Ah, y'a aussi le taré de scientifique de la Soul Society que j'aime bien. Mais Kempachi quoi. Kempachi quoi !

Le : "Ah bah, ça y est, tu as réussi à m'ouvrir le ventre ? C'est pas trop tôt, je commençais grave à me faire chier moi !! Allez tape-moi ENCORE !!! ET ENCORE !!! Que je vois ce que tu vaux !!!! "

5 minutes plus tard.

"C'est tout ? C'te loose. bon, bah meurs alors."

Le truc qui serait le plus awesome, c'est qu'il réussisse à communiquer un jour à nouveau avec son arme. Mais là, ça serait trop awesome. Mais j'aimerais bien voir sa vice-capitaine combattre un jour. Mais là, je peux me brosser.

Donc ouais, Bleach, c'est sympa. Bien que je trouve le Hueco Mundo un peu faiblard. Heureusement qu'on voit le papy en action. (y'a pas à dire, cette scène claque 15 fois plus an manga papier).
Dommage, les choses avaient commencé avec Les Vizards pourtant. Maintenant, y'a tout simplement trop de monde. Mais bon. A vue de nez, on touche à la fin de l'arc là, suffit d'attendre et de voir ce que ça va donner.

Heureusement, il y a l'inarrable Kon des fois.

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article

commentaires

Aer 14/03/2009 00:14

"Ca a au moins le mérite de briser ce cliché-là. "

Que les héros de shonen sont cons ?

AHAHAHAHAHAHAHAH QUE JE SUIS FOURBE !

Blague à part, je commence à me dire que je devrais peut être essayer Bleach. A lire au moins, en anime il y en a trop. Je ne suis pas spécialement fan de shonen, mais je n'ai jamais lu/vu Bleach et bon, ça pourrait être sympa.

Et puis il faut se renseigner sur l'ennemi avant de le dessouder de toute manière (oui j'ai lu le premier tome de Naruto ....)

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 14/03/2009 13:05


Ben au début, il a l'air moins con que la moyenne. Sauf que plus le temps passe, moins il devient intelligent, j'ai l'impression :o


Tchako 28/02/2009 19:58

Om nom nom délicieux wall of text.

J'aurais tendance à dire que Bleach est un shonen de base honnête, qui réussit à faire un peu mieux qu'un Naruto, mais qui reste ("à mon gout", rajouta-t'il pour éloigner les accusations de terrorisme intellectuel) nettement moins ingénieux que OP.
Personellement je trouve que Bleach est affublé d'assez grosses tares, inhérente au genre mais sur lesquels l'auteur semble vraiment insister au-delà de toute mesure.

Les séances d'entraînement. Même si ça fait un petit bout de temps qu'on en a plus, dieu merci, ça a alourdi de façon vraiment pénible et inutile l'arc de Soul Society.

La structure narrative (déjà abordé), à savoir le Hueco Mundo qui est en gros une Soul Society où les Japonais sont devenus Portuguais. En 347 chapitres on en est toujours au deuxième arc, ça commence à faire long. Surtout quand c'est sensiblement la même chose encore et encore.

Le scénario, qui, de ce fait, est assez faiblard. Il n'y a plus grand-chose de très étonnant qui se soit passé récemment. L'idée des amis de lycée qui voyaient les hollows se défendaient, mais yay, plotkey abandonné.

Les filles, qui servent à se faire enlever/sauver (2 fois de suite, lawl) et à soigner. Fan-service et bouncing pantsu à tout les étages aussi, mais l'utilisation des persos féminins est tellement rare que c'en est presque acceptable, pour remplir une sorte de "quota".

Après, oui, certains personnages secondaires sont plutôt sympas et justifient la lecture (un peu triste, mais admettons).
Un point dont je ne saurais dire si c'est bien ou pas, mais qui a le mérite d'être original, c'est qu'Ichigo, à l'inverse de Naruto/Gon/Luffy et autres, n'a absolument aucun but précis à long terme. Le fait qu'il y ait 2 arcs joue surement, mais ce type se contente de se projeter dans des bastons aveuglement pour sauver ses amis. Ca a au moins le mérite de briser ce cliché-là.

Amo 27/02/2009 15:20

"sauf qu'ici il n'y à pas de twist scénaristique de dingue,"

=> Bah si. Y'en a...

"Les Vizards ça fait pas mal de temps qu'ils sont en route aussi, faut pas se foutre du monde non plus :p"


=> C'est pas parce que ça fait 50 chapitres qu'ils sont partis que dans le manga ça fait 4 ou 5h. Il serait même presque plus sage de dire qu'en 50 chapitres on a même pas dépassé les 15 ou 20 minutes.

Lu-sama 27/02/2009 12:04

Je suis un peu d'accord avec Zali L. Falcam, c'est vrai que depuis l'arc Soul Society (le tome 20 *___*), on a pas vraiment eu de surprises majeures (Nell peut-être ? ). Et comme je l'ai précédemment dit, Kubo a bien du mal à se renouveler. Il essaye de faire du neuf avec du vieux, mais malheureusement on prévoit trop ce qu'il se passera par la suite.
Bleach reste un très bon shonen, pas par son histoire mais plutôt par ses personnages.

Kubo a dit dans une de ses interview que Chad aurait un rôle important à jouer par le suite (sûrement en rapport avec son pouvoir se rapprochant de ceux des hollows), il a également rajouté que les Vizards n'arriveraient pas tout de suite...
Encore une fois, la surprise sera sans doute plombée par la mauvaise mise en scène de l'auteur. En attendant j'attends toujours d'être épatée.

Sinon Ichigo va se faire défoncer par bat-Ulquiorra-qui-ne s'est-pas-entièrement-transformé, et j'espère qu'Unohana viendra à sa rescousse, histoire de voir enfin un perso méconnu qui poutre sa race (ce que je parle mal...).

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 27/02/2009 17:25


Vu la fin du chapitre de cette semaine, j'attends de voir celui de la semaine prochaine.

Là, Ichigo, c'est devenu un aggresseur au fin dond d'une banlieue et Ulquiorra, c'est batman :p


Ninnininininininin, BATMAM !!!! (oui, je fais super bien les génériques de DA à l'écrit).


Zali L. Falcam 27/02/2009 08:04

Bleach say le mal.

Moins que Naruto, qui me fait vomir rien qu'à l'odeur, cependant. Mais a chaque fois que j'ai essayé d'ouvrir un Bleach, j'en suis venu à la même conclusion : baston baston baston gros nichons baston j'me la raconte blagues sur les gros nichons baston baston.
Le principal défaut que je pourrais imputer à un tel manga n'est pas ce côté nichons~bastons~fanfaronade. Je veux dire, on a tous eu 15 piges, on a tous aimé ça, et d'ailleurs je ne jette pas la pierre a ceux qui aiment ça a 30 ou 40 ans, moi même je regarde/lis de sacré conneries dans le genre.
Non, le truc qui me gave dans Bleach, mais c'est valable dans énormément de Shonen, c'est qu'à AUCUN moment je ne ressens la moindre surprise en lisant. A aucun moment je ne chie la moindre brique, ou ressens le moindre tréssaillement de surprise alors que, la semaine dernière, j'avais le coeur qui battait à tout rompre en lisant le premier tome de la Submersion du Japon, qui se veut pourtant beaucoup moins racoleur, surprenant et impressionnant.

Ca doit être parce qu'avec le temps je suis devenu un public super difficile, mais j'ai l'impression que Bleach ne cherche jamais a toucher le lecteur au-delà de sensations superficielles.
Mais encore une fois, je ne pense même pas avoir lu six ou sept tomes en entier. Ca n'est qu'une impression, donc.

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 27/02/2009 17:21


Tu devrais tester Jojo alors. Au moins à partir de la partie 3 voire de la 4, que je réfère personnellement vu que les combats ne sont plus vraiment des combats dans un sens.

Que de la baston sans nichons et des combats suffisament épiques et qui se renouvellent sans cesse.

Mais par contre, le temps mort, ça existe pas. Ou alors 1 chapitre tous les 50 chapitres. Le reste, c'est BASTON, BASTON, BASTON !!!!

Mais comme c'est de la bonne baston, ça passe tout seul.


Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories