Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 23:25
J'ai parlé du premier ici et Aer là.

Maintenant que j'ai fait le deuxième, je vais pouvoir en parler. Logique.

De ce que j'en entendais à droite et à gauche, Drakengard 2, comparativement à son aîné, c'était un peu l'opposé. Ce qui pourrait se résumer par : gameplay bien fait, histoire pourrie.

Ben, je vais confirmer la chose en partie.

Reprenons.
Dans Drakengard1, on incarne une brutasse qui n'a qu'un seul objectif : sauver sa soeur. Et s'il doit exterminer l'humanité pour ça, il le ferait sans remords (sans compter que son ennemi actuel a aussi buté ses parents, ce qui a entraîné un jet critique sur un D100 dans la caractéristique "mass-murder sans remords). Dans le 2, on se retrouve avec une tête à claque à la coupe de porc-épic. Naon, j'exagère. Il a juste la gueule de l'asiatique californien classique. Par ce terme, j'entends le "trait" que SquareSoft met systématiquement dans ses persos maintenant. Bref, un type qui aurait parfaitement sa place dans un groupe J-Pop. Surtout avec le gel qu'il doit mettre dans ses cheveux pour qu'ils tiennent aussi droit en arrière (mais on va être gentil et mettre sur le fait que se balader à dos de dragon, ça fait pousser les cheveux en arrière). Surtout qu'il fait son emo-boy. Je traduis, ça donne un peu ça : "Mais c'est maleuh de tuer de pauvres villageois sans défenseuh. Mais pourquoi euh...."
Bref, une plaie. Heureusement que le héros du 1 passe dans cet épisode sinon j'aurai été envahi par la haine envers ce sous-héros, si pur, si parfait, si lisse, si inintéressant quoi. De temps en temps, c'est sympa ce genre d'héros. S'il se tait. C'est donc une immense déception sur ce point. Quand au scénario... C'est un peu : "Sauvons des gens des méchants types de l'ordre !" \o/
Alors il est triste quand un pauvre mutin se fait tuer, PAR CONTRE, quand il s'agit de buter 1000 soldats, là, il n'a aucun cas de conscience (ou si peu...). En fait, le jeu est super polissé, en mode gentil. Bah vi,Nowe aka porc-épic (regardez bien l'image du jeu en bas à droite, le style asiatique californien est bien plus transparent que l'artwork qui est bien plus sympa), il tue des humains pour se défendre. Alors que Caïm, il tue surtout pour venger. Deux morales complètement aux antipodes donc.

Et puis bon, porc-épic, il suxx un peu de ne pas avoir compris plus tôt que ses chefs étaient des méchants. Rien qu'à leur gueule, ça se devine. Limite, la première fois qu'on les voit tous ensemble, on a l'impression d'aller au marché ("Hmmm.... Quel bad guy vais-je tuer en premier..." ).

Mais bon. Oublions le porc-épic. Et soyons heureux que Caïm n'ait pas tué Manah par le passé, ce fut une excellente décision. 18 ans plus tard, elle est bien plus miam-mioum (même si elle tombe amoureuse du niaiseux qui nous sert de héros, ce qui baisse sa qualité). A côté d'elle, on a aussi Eris, qui avait le potentiel pour faire un perso parfait pour Drakengard, tant elle est bornée et semble avoir un joli penchant sadique. Mais dans un jeu aussi politiquement correct, elle n'a eu aucune chance de révéler son vrai potentiel. Et on se fout du nom du dernier perso, vu que la seule chose bien chez lui,c'est sa grosse hache qui fait des ravages dans les rangs de monstres et de soldats.

A ce point-là, ça sent le soufre. Mais la suite est pire. Car le jeu a repris l'idée des versets et des variations de ces derniers de son précédesseur. Ce qui permettait d'offrir de multiples embranchements à l'histoire, nous demandait de revenir en arrière pour débloquer de nouvelles quêtes, bref une trouvaille bien sympa. Le truc est repris, sauf que là.... Seuls les versets finaux changent (et encore...). Il faut donc se retaper TOUT le jeu dans un mode plus difficile pour avoir une nouvelle fin. A ce niveau-là, ça sent l'arnaque. Surtout que pour avoir la troisième fin, c'est rebelote avec un niveau encore plus difficile (que je qualifierai d'abusé au vu des dégâts qu'infligent les ennemis, mais bon...). Mais PIRE, pour les combats de la troisième fin, ils se sont contentés de récupérer et de mélanger les combats des deux fins précédentes !!!
Exactement les mêmes au pixel près ! L'ultime arnaque!!!!
Et en plus, la troisième fin se permet d'être un poil incohérente [spoiler]Ok, plus de dragons, mais pourquoi plus de dieux ? C'est quoi ce raccourci qu'ils nous font là ?[/spoiler]

En fait, le souci, c'est que l'histoire de Drakengard 2 n'est pas si nul que ça mais.... Après le premier qui charmait par son atmosphère glauque et sombre, là, c'est un peu comme chuter au paradis. Dans un autre jeu (genre les Final Fantasy), l'histoire serait bien mieux passée et acceptée. Pas dans Drakengard. Surtout que ne pas faire le 1 avant le 2 est une mauvaise idée, tant les références du second au premier sont nombreuses.

Oublions l'histoire donc.

Et passons au gameplay. Il est censé être bien supérieur au premier. Bon, je dois reconnaître
que la différence d'affichage est agréable, les skins des personnages plus sympathiques (quoique), que tout est bien plus propre (je le dis de façon positive, non car bon, avec Drakengard, du crade, ça pourrait donner encore plus de cachet à la chose :)  ). Une différence important avec le premier, c'est que le héros ne se bat pas seul. On a quatre protagonistes qui ont chacun des armes de prédilection. L'engrenage permait de choisir son arme et suivant l'arme que vous avez choisi, tel ou tel perso entrera en scène. Par exemple, si vous prenez une lance, ce sera Eris qui apparaîtra, un bourdon, ce sera Manah, etc... L'échange se fait n'importe où et n'importe sur la map, sous réserve que l'arme ait été placée dans l'engrenage. Ce qui permet de se battre avec quatre barres de vie quand vous avez recruté tous les persos, ce qui rallonge votre survie (surtout en mode extrème où il vaut mieux mettre tout le monde à contributions). Sans compter que chaque perso a des préférences concernant les ennemis. Ainsi Eris inflige plus de dégâts aux mort-vivants mais est faible contre les soldats humains, Ulrick (ah vi, lui, c'est le type à la hache, une arme à destruction massive qui pourrait faire concurrence à Caïm s'il n'avait pas une défense si pourrie)fait des brochettes de montres mais se couche contre les sorciers, etc...
Ce qui fournit un quator plutôt équilibré et qui permet de varier les styles. Le souci de la première partie, c'est que la majeure partie se fait à deux ou trois persos, ce qui fait que vous êtes faibles contre un type de monstres. Qui s'avèrent être de véritables plaies à combattre (PUT*** de SQUELETTES DE MERDEUH !!!!).
A noter que les armes évoluent comme dans le premier. Elles ont chacune quatre niveaux, et à chaque niveau libéré, on apprend un peu de son histoire (et évidemment, elle devient plus puissante, permet de nouveaux combos, etc...). Ces histoires sont toujours aussi sympas, même s'il est probable queles scénaristes ont dû récupérer les historiques des armes présentes dans le 1 (ouip, on rejoue avec des armes qu'on pouvait récupérer dans le 1. J'imagine que leur historique est pareil. Ca, plus les cinqs armes divinicides qui ont quasiment la même histoire, ça sent l'arnaque. Mais heureusement que les histoires restent toutes de qualité, ça contrebalance le mauvis augure).
Mais il y a un défaut dans tout ça.
En fait deux :
- Porc-épic a accès à deux catégories d'arme (épées, épées longues) alors que ses coéquipiers n'utilisent qu'une catégorie. Pire, ces catégories sont les plus fournies. Traduction de la part des programmeurs : Le héros est trop cool, utilisez-le. Mais non quoi !!! Je ne l'aime pas le héros !!! Pas parce que c'est un porc-épic sans charisme, mais aussi parce que :
- Porc-épic suxx grave sa race avec les épées longues, mes armes préférés. Il est tout simplement trop lent, laisse bien d'ouverture et se prend mandales sur mandales. Contre les ennemis de fin du jeu, il meurt trop faciliment et trop vite. Heureusement que Hache-Man est là pour prendre sa place :]

Qu'ajouter d'autre ? Ah oui, on m'avait dit que les combos étaient plus fluides. C'est effectivement. C'est beaucoup plus esthétiques avec des figures et tout et tout, mais en fait... C'est pas que j'aime pas, mais j'adorais le style rugueux, barbare de Caïm. Cette raideur, ce bourrinisme, j'adorais. Caïm, c'est du brute de décoffrage. Quand il se bat, ça donne : "Je lève mon épée avec mes deux mains, ma jambe et je rabats le tout comme une brute vers le sol !!!". D'ailleurs, on le voit très bien (ou l'art de dire : "Dégagez le pasage, NOOB !"). De surcroît, il n'est pas trop atteint par le syndrôme californien. Et ça c'est cool. Et il ne flambe pas comme le porc-épic qui s'amuse à sauter des toits pour atterrir sur son dragon en posant. Et qui cumule les scènes peu crédibles ou qui devraient se terminer mal, par principe. Et puis Caïm a laissé vivre Manah car il a tout compris au principe d'Hikaru Gengi (et vu comment elle pense tout le temps à lui, ça marche. Certes, elle en a peur, mais quand même.)

Bref, j'aime Caïm. Je hais Nowe. Oui, je préfère le type amoral mais réglo au crétin moral. Je préfère donc largement le premier drakengard au second. Le second aurait pu faire un bon jeu s'il n'appartenait pas à la saga drakengard. Mais porter ce titre lui nuit fortement.

Après tout, ce jeu n'est pas si nul vu que j'y ai passé 80 heures dessus. Mais je pense que les drakengards ont réveillé un truc chez moi. J'aime les Beat Them All. Et je peux passer des heures dessus sans m'ennuyer. Faudrait que j'essaie Dynasty Warrior tiens. Mais d'abord, je dois acheter Suikoden Tierkreis, Bushido Blade, Odin Sphere, Vagrant Story.

Que de choses à faire.....

Pour conclure quelques trucs que j'ai apprécié pour rester sur une note positive :
- Les mecs qui s'enfuient : Ca c'est fun, parce qu'on se trouve super fort. Tellement fort qu'on fait peur au soldat qui s'enfuie devant nous. La classe. On est trop fier à ce moment-là. Jusqu'au moment où on réalise que ce n'est pas nous que le soldat fuit, mais le minotaure qui est en train de charger comme une brute dans notre dos. Une enquillage par-derrière, ça fait mal :'(
- On pourra apprécier les références faites ici ou là aux persos du 1. Genre un type qui parle d'un aveugle qui serait sous-entendu comme pédophile, ça me rappelle quelqu'un :]
- Le fait que Caïm soit là, il sauve la moitié de l'histoire du jeu à lui tout seul. Le jeu offre à lui et à Angelus un magnifique hommage.
- De belles cinématiques
- De la bonne musique (pas lassé au bout de 80 heures, faut le faire ! Ou c'est peut-être que le cri des mecs qu'on bute est particulièrement relevé. Ils peuvent pas mourir en paix ?)
- Ulrick et sa hache. Fun.

En conclusion : un jeu que je ne conseillerai pas forcément mais qui reste plaisant à jouer. En tout cas, j'hésiterai à le conseiller à quelqu'un qui a fait le1, tant le fossé qui les sépare est HENAURME !!!

Les images mise en lien viennent de http://drakengard2.free.fr/ LA référence web de Drakengard.

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Jeux Vidéos
commenter cet article

commentaires

Flikvictor 11/01/2011 20:03



Bon article.


Pour ma part, je me suis hautement fait chié à jouant à ce jeu. -_-



Manah 25/03/2009 13:48

Je tiens à préciser que je ne suis pas miaoum-mioum. Mais absolument pas. Pas par Corny en tout cas. Les dames, on peut en reparler mais définitivement pas Corny...

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 28/03/2009 00:32


Je te rassure, je ne t'ai pas superposé sur la Manah du jeu :p


NDW 23/03/2009 19:00

Hum que de souvenir, me fait penser que j'ai jamais réussi a vaincre le boss de fin de la 3 émé fin j'ai du arrêter au bout de quelques 200 essai ( si jamais quelqu'un connais l'astuce ?
)

"j'hésiterai à le conseiller à quelqu'un qui a fait ler"

Le combat dans les fleurs ( spoil dodged ! ) rattrape le coter super niaiseux du zero

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 23/03/2009 19:58


Pour le boss, j'étais en galère jusqu'à ce que je fasse du level-up. Level 60, je me faisais massacrer et level 70, c'est à peu près passé.

Et ce qui a joué surtout, c'est que appuyé sur le bouton X en continu, ça permet d'avancer. La méthode la plus ssimple que j'ai trouvé sinon peut se résumer à ça :
- Si le boss est loin, stand-by. On avance juste pour éviter les tirs.
- On frappe quand il passe à côté de nous. Mieux, on le laisse passer, on fait demi-tour et on frappe sa queue, il prend plus de dégât sur le bout
- Ne pas utiliser de magie pendant cette partie.
- Le truc à prendre en compte, c'est que les coups de Nowe parte loin. Mais en face à face, la perte de vie est négociable. Viser le dos est en général plus porteur.
- Il y aussi la possibilité de profiter d'un gltich salvateur pendant cette parie. Parfois, à force de coller le boss, il va se mettre à tourner en rond autour de nous. Là, il ne faut pas bouger et
juste le taper quand il passe devant nos yeux. ca peut lui détruire pas mal de vie. Mais ça arrive avec de la chance principalement.
- Pour la deuxième partie dans la boule noire... J'aurai tendance à conseiller de vider direct sa magie pour nettoyer les cubes. Et vu que les cubes en rond, sans mettre sur leur trajectoire en
bougeant pour éviter les tirs. Quand on revient en mode normal, on remplit entièrement sa barre de magie avec un item et on la vide. Et on frappe le boss en se collant à lui et en allant dans tous
les sens. Il n'ya guère que la grosse boule de feu qui est dangereuse là (enfin, quand on voit les boules rouges, ça craint quoi).

Pour info, je devais avoir 5 trucs qui rendaient la vie au max et un qui rendait et magie et vie. Avec que des items de la dernière catégorie, ça peut être facile à gérer vu que ça permet de monter
sa magie. Mais bon, à chaque baffe tu récupères de la magie, que la vie peut suffire.


Aer 23/03/2009 00:10

Dynasty/Samurai Warriors, c'est très con aussi. La par contre il n'y a aucun scénario logique, pas de reflexion, rien. C'est des arènes géantes avec des mecs à buter et des trucs à faire (va buter cette escouade, va porter secours à celle ci en butant ces ennemis etc.). Faut apprécier le doublage français par la même ^^.

Boooon, j'ai pas encore vu la trois, pas mal de choses à faire en ce moment, et j'ai passer beaucoup de temps à up les persos grâce à la mission du niveau de départ, lvl 70-80 en entamant le troisième replay, je trouve ça pas mal. Par contre au niveau des histoires non, ce ne sont pas les mêmes. Et mention spécial aux armes des anciens persos qui rappellent des souvenirs (violents évidemment).

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 23/03/2009 19:46


A ce niveau-là, tu devrais être tranquille à peu près. Mais une erreur se paye quand même cher des fois ;)


Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories