Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 19:06

Yes ! \o/

J’ai enfin joué à Suikoden III. Et oui, j’ai bô être un méga-fan de Suikoden, le III était toujours passé entre mes doigts vu que je ne me sentais guère fan d’opérer ma PS2 pour faire tourner le jeu. Mais bon, le temps a passé et toussa et maintenant, ma PS2 ronronne avec le capot ouvert. Et Suikoden III tourne ! BOUHAHAHAHAHAHA !!!!

 

Je peux enfin m’élancer dans ce suikoden qui aura fait beaucoup parler de lui n’empêche. Ne serait-ce que par les fangirls de Luc, surnommé délicatement Papier Luc par ses détracteurs.

 

Je n’ai guère envie de me lancer dans un gros wall of text donc on va essayer de faire succinct pour une fois.

 

Déjà LE gros point noir : l’absence de musique lors des scènes. Pour être honnête, je me demande plus si c’est pas un problème qui viendrait de chez moi, pour une raison x ou y. J’explique : les personnages ne parlent pas lors des échanges, jusque-là rien de choquant (quoique comme je l’ai fait juste après Tierkreis où les personnages parlent, ça donne une impression très étrange), mais il n’y avait pas une once de musique pour accompagner les textes ! C’est comme ça sur toutes les copies où c’est moi qui hallucine ???

Du coup, les dialogues ont un côté un peu vide, tristounet. Pas de musiques pour meubler. De même, la musique des combats est beaucoup plus forte que celle d’ambiance. Du coup, on ne peut profiter de cette dernière de manière agréable.

Mais je mets une réserve sur cette critique, vu que la musique de l’intro (intro qui poutre et qui a été faite par Gonzo au passage. J’aurai dû m’en douter en voyant les insectes en image de synthèse :p ) était un peu saccadée à l’écoute. C’est pourquoi je soupçonne un problème quelconque de standard. Mais si quelqu’un peut confirmer/infirmer que les phases de dialogue sont sans musiques et sans voix, je suis preneur.

 

Concernant le graphisme, j’avais le souvenir que le test de Player One de l’époque, disait que ces derniers étaient vraiment pas tip-top. Je suis en complet désaccord. Ils sont de meilleure qualité que je ne l’aurai espéré. Le seul côté un peu dérangeant est le côté un peu rigide des animations, que ce soit au combat ou quand on court sur la map. Cette raideur gâche un peu le jeu, mais une fois qu’on s’y ait fait, on commence à prendre grand plaisir à voir ses personnages courir et agir sur la surface de combat. Les combats prennent un côté dynamique plus que plaisant et on commence à apprécier chaque tour de jeu. En somme, on retrouve le plaisir habituel des combats de Suikoden, simples mais efficaces.

 

Sauf que ces derniers ont énormément évolué. Le attaque/défense/magie/unite/item n’a certes pas changé, c’est tout le reste autour qui a changé. En bien ou en mal, c’est assez délicat de trancher. En tout cas, cela peut prendre un peu de temps de bien maîtriser le système.

Le gros changement étant le principe du doublon. Votre équipe est en effet constitué de 6 joueurs, mais en réalité, vous gérez 3 doublons de 2. Au début, on ne ressent guère de différence. Et puis, des petits détails apparaissent, détails qui peuvent vous flinguer votre combat. Genre quand vous pensez utiliser des items pour soigner votre équipe, vous réalisez que vous ne pouvez piocher que UN item par doublon alors que vous pensiez pouvoir en piocher deux. Autre truc vache, voir votre magicien partir en première ligne parce qu’il suit béatement son collègue qui est devant lui et que lui, il tape au corps au corps. Et donc, vous mourrez sans trop avoir compris pourquoi. Le concept est assez dur à maîtriser en soi, vu que les actions à mener ne sont pas forcément transparentes et difficiles à choisir. Il faut de plus rajouter le fait que maintenant on ne peut plus lancer des runes de magie n’importe comment, d’une part parce que lancer une magie prend plus de temps que dans les autres jeux, d’autre part parce que si votre sorcier se fait trop frapper, il arrête de lancer la magie. Comme ça. Ce qui est la m**** quand ça arrive quand même. Surtout si ça faisait la deuxième fois que vous essayez de lancer cette magie qui prend deux tours ( le maître de ce genre d’échec s’appelle Geddoe chez moi). Il est difficile de ne pas grincer des dents et de ne pas grogner « Mais tu vas sortir saloperie oui ? » .

Et histoire de pimenter le tout, il y aussi la notion de skills qui vient amplifier le schmilblick. Chaque personnage peut apprendre des techniques qui lui permettent de mieux se défendre, attaquer, lancer des magies plus rapidement, faire plus de dégât, etc… Et il devient très vite clair que c’est hautement fondamental d’apprendre des skills si on veut survivre dans ce monde de brutes. C’est même plus important que n’importe quoi d’autre. Heureusement que les Suikoden suivant ont repris des fois cette idée, ça m’a permis de ne pas être trop dérouté devant ce système.

Car la difficulté du jeu est assez particulière. Certains passages sont une vraie balade de santé (spécialement avec Chris) alors que d’autres sont de vrais chemins de croix (spécialement avec Geddoe).

Le truc amusant, c’est que taux de rencontre d’ennemi n’est pas très élevé. Comparé à Tierkreis où on enchaîne un combat tous les 10 mètres, là on peut parcourir la moitié de la map sans même rencontrer un seul ennemi. Un vrai bonheur. Qui peut se révéler un poil stressant quand on est habitué à enchaîner beaucoup. Ben vi, on est persuadé qu’un truc va nous tomber sur la gueule, qu’un combat va avoir lieu. Et en fait…. Bah non, rien. Mais il y a une contrepartie à cette tranquillité. Le jeu nous fait repasser plusieurs fois aux mêmes endroits. Et heureusement que le nombre de combats est peu élevé car voir 1227654 fois la même put*** de plaine, ça a tendance à hérisser le poil du joueur…

Mais bon… Au final, c’est agréable de pouvoir profiter du paysage surtout quand on sait à quel point les combats avec Geddoe peuvent être éprouvant. Qui a dit que les Suikoden étaient faciles ? Ha ben, l’a pas dû faire ma partie avec Geddoe, il ne dirait plus ça sinon ! Surtout que j’avais la poisse et qu’en lançant mes magies, je butais facilement mes persos. Ah oui, le détail qui fait mal, c’est que vos magies peuvent toucher vos alliés maintenant. En général, ils évitent l’attaque. Mais des fois… Vous voyez votre soigneuse se prendre la magie de feu ultime et mourir (forcément, elle encaisse rien contre le feu). Alors que vous êtes devant un boss coriace. Et là, vous vous sentez grave dans la merde….

Pour en terminer avec les combats, je dirai qu’outre leur aspect tactique assez poussé, le seul défaut, c’est le manque cruel de boss. Ca manque un peu de gros streum. Ca devient un peu lassant de tuer Yuber/Luc/Sarah pour la quinizième fois au bout d’un moment. Mais bon, c’est vraiment pour pinailler. Et vu dans quel état m’ont laissé certains boss, battus par une flèche chanceuse du dernier perso de mon équipe encore vivant et à qui il restait 12 PV, c’est ptêt pas plus mal.

 

Passons au gros truc, l’histoire. Elle est vraiment pas mal du tout. Le principe de la trinité est bien trouvé et bien mis en scène (le principe est assez simple, on voit les évènements sous trois points de vue, trois points de vue assez opposés à la base). Le défaut, c’est que je connaissais l’histoire quasiment par cœur à force de mettre gavé par frustration sur toutes les soluces existantes. Donc forcément, les coups de théâtre n’avaient guère prises sur moi (d’ailleurs, je me demande comment j’aurai réagi en voyant Luc. Aurais-je réalisé qui c’était réellement ? Je ne saurai jamais :( ). Ce qui n’empêche pas d’apprécier l’histoire pour autant. Car comme le dit un des héros de Macross Plus : « 100 guides touristiques ne valent pas un bon voyage », je puis dire que : « 100 papiers sur un jeu vidéo ne vaudront pas d’y jouer ».

Ce qui m’a manqué au niveau de l’histoire par contre, ce sont les batailles stratégiques, les grosses batailles armées contre armées. Les 4/5e, on ne fait que fuir sans se battre quasiment et il n’y a que les dernières qui sont un minimum intéressantes (car je me trimballais avec une équipe de bras cassé ce qui pimentait la chose). Un peu dommage que le concept n’ait pas été plus exploité… Car le principe était pas mal même si un peu aléatoire. Et avec un peu de tests, le plateau où on déplace nos armées s’avère être plus tactique qu’il ne semble être. Dommage donc que le truc ne soit pas plus exploité. D’un autre côté, je n’ai pas tout fait dans le jeu, il me manque certainement plein de trucs (dont le POV de Luc). A voir donc.

 

Mon seul regret est l’accélération de l’histoire sur la fin. A partir du moment où on a choisit notre « vrai » héros (râh, mais, boulets de PNJ, arrêtez d’appeler Chris Corti, ça me perturbeuh ! ), tout se précipite trop vite. Ca manque d’une bataille ou deux pour rallonger le schmilblick.

 

Bon, j’ai fait encore un pavé. Que dire de plus ? Ce Suikoden est très bon, mais évitez de vous spoiler l’histoire (quoi ? je vous la spoile déjà dans mon texte ? Meuh non, meuh non). Maintenant, je n’ai plus qu’à faire l’astuce à Borreu pour récupérer ma sauvegarde de Suikoden II en PAL et c’est parti pour une nouvelle partie avec pour but de récupérer les 108 ! \o/

 

Mais bon, pour le moment Odin Sphère. En mode facile, je tiens à jouer peinard. Déjà que je n’entends pas ces foutus mandragores (sourd POWAAAAAAAA \o/ ) autant y aller mollo….

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Jeux Vidéos
commenter cet article

commentaires

Axel+Terizaki 28/04/2009 11:40

Ca manque de screenshots ce test.

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 28/04/2009 15:54


Un jour, j'en ferais. Un jour :p


Et puis des screenshots sur une télé, c'est pas ce qu'il y a de plus facile :p


Tchako 27/04/2009 23:54

Le système de duet était nul à chier ouais. Vu que les déplacements sur le terrain sont assez aléatoires (un peu à la Skies of Arcadia) on contrôlait absolument rien. Et le fait d'être limité dans son nombre d'actions (DUR HUR SI J'UTILISE UN OBJET ALORS L'AUTRE ATTAQUE) n'apportait rien d'intéressant.

Personellement j'ai trouvé le début du jeu plus frustrant que la fin. Voir des scènes sous des angles différents, c'est intéressant cedrtes, mais se taper sans arrêts les même plaines avec des personnages différents, putain, j'en pouvais plus.

Même si c'est vrai que ça s'accélère pas quand tout le monde est réuni, le build-up était tellement lent que ça augmentait l'envie d'en découdre définitivement. Personellement j'avais pas vraiment l'impression de jouer à Suikoden avant d'arriver à cette fatidique 40ème heure où j'avais enfin le choix parmi tout les équipiers et où je choppais un vrai QG.

Sinon c'est bien le seul Suikoden où j'ai réussi à avoir les 108 étoiles du premier coup. Pareil, j'avais vraiment pas envie de le recommencer, tellement il est long. Mais le détective est assez efficace, et rapide. Y a que pour Landis que c'est vraiment galère en fait.

Enfin bon en tout cas sur le plan du gameplay c'est vrai qu'il craignait un peu, mais le scénario était plutôt pas mal.
Koroku -> meilleur et pire concept de jeu vidéo qui soit.

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 28/04/2009 11:08


A la fin, certaines plaines me donnaient des envies de meurtre. Et qu'est-ce que j'étais heureux d'avoir Chris à cheval. Elle se déplaçait über-vite comparé aux autres. Du bonheur.


Mikltov 27/04/2009 23:11

C'est ta console qui bouffe le son, pas le jeu. Dans le jeu, t'as des musiques dans les scènes (même si elles ne sont pas très audibles). Par contre, il n'y a pas de voix.

Par contre, c'est balot d'avoir fait prendre à Chris le nom du Héros du Feu ^^ J'ai eu droit à Geddoe qui prenait le nom... (que j'avais nommé Thomas comme ça...)

Et même pas un mot sur Sera ou les autres personnages vachement sympa ? Il est nul ce test...

Non, je ne dis rien !!!

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 28/04/2009 11:06


Sauf que surdité + TV qui bouffe le son (je suppute que c'est plus elle que la console, l'es vieille, le PAL, c'est pas trop son truc), la musique est quasiment absente dans les scènes de
dialogue.
Tant pis.

Et pour les autres persos... On voira quand j'aurai eu les 108 étoiles ;)


Aer 27/04/2009 21:11

Pleutre, le jeu en normal est tout à fait terminable. Les mandragores sont chiantes à calculer des fois oui, mais bon !

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 28/04/2009 11:04


Fallait pas dire que le jeu était difficile aussi :p
Comme je n'avais pas envie de passer trop de temps, je le fais en facile.

Mais je prévoie de le faire en Hard après. Je maîtriserais tous les systèmes de jeu et les persos, ce sera plus safe.


SCZC 27/04/2009 19:54

Ca me fait penser qu'il faudra que je joue à Suikoden Tierkreis un jour. *entends son porte feuille grogner*
Mais bon, avant ça, Disgaea !

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 28/04/2009 11:02


Ca va, les jeux DS ne sont pas hors de prix :)


Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories