Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 20:56

J'comprends pourquoi je regarde/blogue rarement des trucs récents en fait. Tant d'articles qui tombent dans un temps de latence si court  sur le même sujet, ça a tendance à me couper l'envie de regarder ou bloguer sur le machin en lui-même.  Quoique, sans son ramdam, il est probable que je n'aurai pas vu Black Rock Shooter. En même temps, ça n'aurait sans doute pas été une perte...

Pour offrir un peu de substance à cet article, j'avais plein d'idées différentes qui se sont résumées à "Putain, c'est long à faire".

Du coup, cet article aura un bonus simple, on parlera aussi d'un autre anime qu'il est bien.

 

 

Impression générale de Black Rock Shooter après visionnage : Inachevé à tous les niveaux possibles. A ce point, ça en devient presque miraculeux.

 

Son plus gros souci ?

C'est que finalement, il a été aussi intéressant que prévu et qu'il a été parfaitement conforme à ce que j'en pensais. Un peu comme le film Avatar en somme. Avantage : on a la satisfaction d'avoir ce qu'on attend. Inconvénient : on s'ennuie.

Là, j'attendais plus ou moins un truc vide avec de la loli qui tape, j'l'ai eu.

En bonus, j'ai eu de la tranche de vie où des filles font pas grand-chose à part devenir amies. Sauf que c'était pas foutrement passionnant. Je vais ressortir un terme qui n'est plus utilisé depuis 10 ans dans son sens péjoratif : cette partie de l'anime était brave.

 

 

Mais bon, détaillons un peu cette notion d'inachevé. En fait, l'inachevé, ça date depuis le début.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est Black Rock Shooter (et ils ne doivent plus être trop nombreux), je vous renvoie à l'article de ce fanboy fini et irrécupérable mais lucide :)

 

J'avoue que l'engouement pour cette anime me passait un peu au-dessus de la tête. Faut dire que le matériau de base n'est certes pas dégueu au niveau graphisme, mais pour tout le reste... Ca sonnait méchamment creux quand même. Je serais vil, je dirais même que le background de l'univers me semblait au moins aussi rempli que le néant dans ses bons jours. Et pour qu'un univers puisse s'imposer et intéresser, il me semble logique de pointer à minima son style. Sauf que là, ce n'était pas le cas. Du coup, je restais totalement sceptique sur l'intérêt du bousin. D'un certain point de vue, il y avait déjà un truc inachevé avant même la sortie de l'anime, chose qui ne pouvait qu'impacter ce dernier en mal.

 

Ce qui a été le cas. L'OAV prend le parti de ne pas trop se prendre la tête vis-à-vis de l'univers. En gros, c'est du "Prenez mais cherchez pas à comprendre". Ca peut passer. Mais la révélation finale se fout tellement de la gueule du spectateur que le sentiment d'inachevé explose à son paroxysme à cet instant-là. Car là, on se rend compte à quel point, il n'y a pas une once de soupçon d'intégration du nouvel univers par les réalisateurs. On a vraiment l'impression que ça s'est fait comme ça dans les studios :

"Bon, les mecs, faut qu'on conclue, on fait comment ?"

"Ben... Euh..."

"On a vraiment rien à donner à grailler sur l'univers pour tous ceux qui ne vont pas s'arrêter aux lolis qui se battent ?"

"Ben... Euh..."

"Bon, pas grave, on va leur balancer le truc le plus évident du scénario sans rien expliquer sur l'origine et on rajoute après le générique un teaser* pour les motiver à prendre la suite, si cette dernière sort un jour."

 

* J'me souviens plus du vrai nom de ce machin >_<

 

haruhi kyon

 

 

Donc ouaip, j'ai trouvé ça abusay. Unachievement Unlocked quoi.

 

Un autre truc qui joue sur le sentiment d'inachevé, ce sont les grahismes. Dans le monde obscur, les décors ont un chouette rendu, avec cette grisaille, dégradés, altérations qui les parcourent. D'ailleurs même les vêtements des armes et des filles en profitent légèrement.

Par contre... J'aurai aimé que les réals poussent la logique jusqu'au bout et "dégradent" la peau des personnages (surtout que dans le matériau de base, elles ne font pas aussi "cleans" que dans l'anime). Dans un monde aussi sinistre et sale, ça me semble un peu contre-productif que les filles exhibent une peau de nouveau-né sans une once de salissure. Du coup, ça a un peu cassé l'immersivité de l'univers. Trop de teint de porcelaine tue le gothisme. C'est donc un autre point inachevé à mes yeux. Les réalisateurs ont choisi la facilité et n'ont pas poussé la logique du monde qui est parcouru.

 

Donc ouaip, BRS n'est globalement pas une réussite à mes yeux. Oh, ça se regarde, certes. Mais tant qu'à mater des lolis qui se battent, je préfère aller zieuter Gunslinger Girls (OK, c'est pas DU TOUT le même registre, mais le manga déchire tellement que, voilà quoi... Bon, le souci, c'est que je ne compte plus le nombre de gens qui ont arrêté ce manga à cause de son côté sombre. Mais c'est bien pourtant ! >_> )

 

Black Rose Shooter a quand même un point positif non négligeable. Les filles ont des seins plutôt normaux niveau taille. Et punaise, qu'est-ce que ça fait du bien de voir ça... (les admirateurs de l'oppaï n'ont qu'à dire que les seins sont inachevés, 'nuff said).

 

 

 

 

Et donc, passons l'autre anime dont je voulais parler. Ce dernier n'a vraiment pas eu de bol car il a dû faire face à un des buzzs (hein, quoi ? y'avait pas le net à l'époque ? Pas grave) les plus monstrueux de l'histoire de la japanimation : Akira.

Ouais, s'opposer (involontairement) à Akira, faut le vouloir quand même.

Surtout quand en plus, les héros sont AUSSI une bande de motards plus ou moins voyous.

Sorti un an après, le pauvre a pu ramasser gentiment ses dents.

Et pourtant, c'est dommage... Car il tire son épingle du jeu l'air de rien.

Mais d'abord, je me dois d'annoncer ce mystérieux film que peu de gens doivent connaître :

Venus Wars.

 

http://cinefagusmaximus.files.wordpress.com/2009/10/venus-wars1.jpg

 

Oui, je reconnais que son titre fait grave miséreux quand même.

Et quand on sait que ce qui a permis de rendre Venus habitable, c'est le fait que la planète se soit mangée une comète de glace en pleine face, on se dit qu'ils ne se sont vraiment pas foulés pour justifier la présence d'être humain sur Venus.

Mais bon, c'est pas grave.

Au niveau du contexte, il y a deux pays rivaux, Aphrodia et Ishtar. Et le film commence par la conquête de Io, capitale d'Aphrodia, par Ishtar, cette introduction permettant de passer en revue tous les personnages principaux : une terrienne qui vient faire un reportage sur Venus d'un côté, une bande de djeunz qui font des courses de moto par équipe où les accident sont monnaie courante de l'autre.

Et évidemment, l'occupation de Io par Ishtar va provoquer bien des remous...

 

Venus Wars possède un graphisme assez proche de Akira ce qui n'aide pas ce dernier à s'émanciper de son aîné. Mais ce dernier n'en démérite pas moins, car il propose un combat assez intéressant... TANK VS MOTO ! :D

En effet, l'armée d'Ishtar mise particulièrement sur les équipements lourds. Ainsi, ils ont des gros tanks bien gros et gras bardés de canons en tout genre qui mettent la misère aux véhicules/tanks plus légers d'Aphrodia. Ces tanks ont vraiment une bonne gueule et ont une vraie présence à l'écran. La puissance de gros bill à l'état brut en somme. Dans le même registre, l'attaque des avions ishtariens est vraiment très bourrine aussi. Ils ne s'ennuient pas à tirer des missiles, ils préfèrent balancer des ailes géantes. Pour saisir un peu l'idée, imaginez que les fameux B-52 américains possèdent une deuxième paire d'aile et qu'ils sont 4/5 fois plus gros (parler de porte-avions volants serait plus correct, j'imagine(ah on en voit un sur l'affiche en fait ^^")). Ces derniers vont alors lâcher leur aile supplémentaire sur le sol. Dans le genre arme de destruction massive, ça dépote pas mal.

Inutile de dire que l'armée régulière d'Aphrodia fait vraiment tiep à côté. Mais après leur déroute, cette armée va mettre en place de nouvelles unités légères puissament armées, c'est-à-dire des motos (un détail marrant de l'anime, toutes les motos n'ont qu'une roue... Ca offre un côté casse-gueule à ces dernières qui colle bien à la nervosité de l'ensemble).

Evidemment, tout cette partie n'est pas transparente pour le spectateur vu que l'histoire tourne principalement autour de la journaliste terrienne qui va croiser la route de la bande de voyous à moto. Dans cette bande, on s'intéressera principalement à... Un type qui offre quelques similarités avec Kaneda d'Akira (et à partir de maintenant, je vais pouvoir bannir Akira de cet article, vu que toutes les similitudes avec cet anime ont été consommées).

Comme on peut s'en douter, la bande de voyous n'a pas l'intention de se laisser faire par les envahisseurs et de fil en aiguille, ils seront recrutés par la résistance qui se forme contre Ishtar. Et avec le caractère rebelle de ces branl****, on peut se douter que l'armée n'est pas forcément le lieu le plus propice à leur épanouissement. Ou pas.

 

Rajoutez quelques histoires d'amour (vi, c'est au pluriel), quelques autres bonnes trouvailles par-ci et par-là au niveau des machines, une animation au poil, une accessibilité tournée vers le grand public (attention, le propos est globalement mature, mais les parties les plus trash sont "esquivées", je pense à la scène du viol qui est sous-entendue, en somme, c'est le même public qu'Akira qui est visé (et zut, j'ai encore fait une référence à Akira... :(  ))...

 

Un détail marrant en passant : j'ai vraiment plus l'impression d'être sur Mars que sur Venus en fait ^^'

En effet, la palette de couleur employée est très axée sur l'ocre et le rouge... Ce détail couplé à des étendues désertiques parcourue par des vents violents, ça me semble bien plus proche de Mars que de Vénus. Mais bon, c'est vraiment pour chipoter.

 

raton-laveur

Trouvé sur ce blog. On en apprend tous les jours.

 

En résumé, Venus Wars n'est pas l'anime ultime. Néanmoins, c'est un film qui tire très bien son épingle du jeu, avec un bon rythme. A noter que, comme tout film d'anime qui a eu un minimum de budget lors de sa réalisation, le film n'a pas vraiment vieilli au niveau de l'animation proprement dite. Bon, le souci, c'est que mon film repose sur une VHS pourrie de MangaMania ce qui fait que j'ai une image absolument atroce, il est donc difficile de dire si le film est parfaitement net quand des zorglubs rouges et violets passent leur temps à traverser l'écran de haut en bas, de bas en haut, de gauche à droite, de droite à gauche, d'une diagonale à l'autre, mais si, ça avait l'air pas mal du tout.

D'une durée d'une heure quarante, il remplit parfaitement son quota de film bien sympatoche en tout cas.

S'il faut chercher un défaut, on pourra éventuellement regretter que le méchant de service ne soit pas vraiment fouillé et un peu "simpliste" dans son raisonnement. Mais il compense un peu la chose parce qu'il a une bonne tête de méchant comme on a pu en voir à la pelle dans City Hunter. De même, on ne peut pas dire que la psychologie des personnages principaux soit hautement élaborée. Par contre, leur évolution est plutôt réussie et on a plaisir à les voir changer/s'adapter sous le poids de la guerre.

 

A noter aussi que le film se permet de prendre des risques au niveau de la réalisation : on se retrouve parfois avec des images réelles sur lesquelles les véhicules sont déposés et bougent. Ces scènes n'apparaissent que dans un cadre bien précis et donc assez rarement. Quand à leur qualité.... Il y a matière à débat. Mais je n'en garde pas un souvenir impérial ^^"

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article

commentaires

Natth 19/08/2010 19:35



J'ai oublié l'argument ultime : les Toudas ressemblent à des dragons !


Peut-être que tu l'as déjà vu d'ailleurs, mais n'ayant pas trouvé d'article sur ton blog, je propose ^^



Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 20/08/2010 10:34



Non, non, je ne l'ai pas vu :)



Natth 19/08/2010 19:28



Ah BRS... Jamais entendu parler de l'auteur ou de son oeuvre avant cet anime, mais ça a vite changé XD (via forum, où ça hype autant que ça anti-hype). Pour la suite de l'article, je l'avais
tellement bien lue que je n'avais même pas vu que Venus Wars était licencié. Il faudra que j'essaie de trouver la VHS à l'occasion. Pour Vénus, l'ocre et le rouge ne sont pas trop hors-sujet, vu
qu'elle ressemble à ça : (jaune et rouge donc)


Tiens, si tu veux regarder/bloguer sur un truc récent, je te conseillerais Kemono no Souja
Erin, donc quasiment aucun blog/forum/site n'a parlé. L'anime est considéré "pour enfants", mais c'est un "pour enfants" dans le sens de Princesse Tutu : un spectacle
familial au sens noble du terme. Un qui ouvre la curiosité des enfants sur le monde extérieur, qui fait rêver les parents (et les enfants aussi bien sûr, mais c'est moins dur pour eux de rêver)
et émeut tout le monde (j'ai écrasé ma petite larme plus d'une fois T_T). D'après le lien que je t'ai passé, on peut trouver le roman en France. Le plus drôle est que j'ai appris son existence
dans un topic sur la décrépitude de l'animation japonaise. Comme quoi, c'est parfois utile ce genre de chose :)



Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 20/08/2010 10:34



Pour moi Venus, c'est une planète plutôt jaune (et c'est là que je me dis que le ocre n'est pas trop mal trouvé en fait...)


 


Et pour Kemono, 50 épisodes, ça a tendance à me rebuter. Par contre, Seirei me tentait à la base, donc bon... On voira ^^


Edit : Après vérification, j'avais déjà reperé cette série en fait (même si je l'avais oublié entre temps o/ ) cf les coms ici :
http://nemecyrus.free.fr/blog/index.php?post/2009/03/25/Kemono-no-S%C5%8Dja-Erin-Premier-coup-d-oeil


 



Kayn 19/08/2010 10:57



Trop fort! On a la même VHS de Venus Wars =D


Et ouais, le film était très très sympa. Les motos monocycles étaient pas mal du tout ^^ Et la VF raisonnablement pas trop foireuse.


Je dois avoir un DivX en VOST qui traine quelque part dans un spindle s'tu veux... =p



Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 19/08/2010 11:55



Ca mérite réflexion ;)



ado 19/08/2010 06:21



Le hotlink, c'est le mal, surtout lorsque c'est pour tenter de mettre en avant un vieux titre :p



Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 19/08/2010 11:55



Oh merde ! O_o


 


Bon, je corrigerais ça ce soir >_>



Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories