Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 20:10

Dominion est à la base un manga de Masunori Ota (aka Masamune Shirow) qui est sorti au milieu des années 80 (et sans doute dans le milieu des années 90 chez nous). Vu que sa commercialisation via Tonkam s'est arrêtée depuis un bail, je pense que vous avez autant de chance de le trouver que de trouver des Angel en bon état. C'est dommage, car du Masamune Shirow, c'est toujours bon à prendre.

 

dominion

 

En plus, c'est pile-poil la bonne année, vu que l'histoire se passe en 2010 (!). Shirow met en scène un de ces environnements qu'il affectionne et qu'il maîtrise et que je qualifierai de post-apocalyptique moderne. Post-apocalyptique parce que la Terre prend/a pris cher et moderne, parce que ce n'est pas parce que la Terre a pris cher que l'humanité doit être revenu à l'âge de pierre (c'est vrai quoi, marre des anciennes civilisations avancées éteintes qui servent de sidekick pour faire avancer les histoires ! \o/ ). Bref, la technologie est toujours là pour le meilleur (?) des mondes. Dans notre cas, la Terre n'a pas pris une guerre nucléaire dans la face mais est tout simplement recouverte d'un nuage bactériologique qui oblige les terriens à vivre avec des masques pour vivre sans microbes (à priori, une sombre histoire de nuage stellaire mais on en saura pas plus).

 

L'histoire tourne principalement d'une unité de police et des combats qu'elle mène contre une certaine troupe de voleurs/terroristes. Et yeah, en lisant le titre, vous aurez compris, ce n'est pas n'importe quelle unité de police... C'est LA TANK POLICE !!!!

Et vi, avec le nuage, les villes sont bien sombres, les michants s'en donnent à coeur joie et quoi de mieux qu'un bon vieux Tank des familles pour dissuader les malfrats ? Nos robocops et autres cow-boy à nous doivent en crever de jalousie. :)

 

char.jpg

 

Donc voilà. La Tank Police. Quand même. C'est pas négligeable comme qui dirait l'autre. Donc comme on peut s'en douter, la délicatesse n'est pas dans les moeurs de la brigade. Genre, les interrogatoires se font à coups de grenade. Ce qui leur permet d'avoir le plus haut taux d'aveux du commissiarat. Le chef de la brigade est un type qui passe son temps à lire des bouquins comme "How To Kill", c'est dire. N'empêche, vous savez quoi ? C'est FOUTREMENT drôle! :D

 

Et avec Shirow aux manettes, ça reste foutrement bordélique aussi. Et intéressant, car l'auteur n'oublie pas de lancer des pistes de réflexion par-ci et par-là, et de conserver une trame de fond qui n'est pas forcément évidente à capter (du Shirow quoi). Un point d'ailleurs qui est intéressant, la fin du manga possède plusieurs pages de croquis de Shirow et de sa relation avec les tanks. En résumé, même s'il aime les tanks pour ce qu'ils représentent (la puissance en gros) et qu'il a plaisir à faire des recherches pour essayer de magnifier la puissance du tank en terme de dessin, il est clairement totalement contre leur utilisation. Il aime la puissance qu'ils dégagent mais il est répugné par l'idée de leur utilisation. Il voit le tank comme une fin pour le dessinateur avide de technologie qu'il est, mais en rien, un moyen quelconque pour améliorer le monde. Un peu comme le chef de brigade qui a un groooooooooooos tank (parce que plus c'est gros, plus c'est bô (texto)) se refuse à intervenir au début de l'anime. Pourquoi ? Parce que dans la ville, il y a un crime toutes les 36s. Son seul but est d'éviter que la limite ne descende pas en-dessous de 35s car sinon, il y aurait trop de risques que son tank soit abîmé, ce qui serait GRAVISSIME.

La réflexion de Shriow est assez plaisante à lire, bien qu'il disgresse sur pas mal d'autre chose. Comme par le fait, que son idée de base pour Dominion, c'était de faire un mini-tank qui soit mobile comme une unité de Swat. En somme, plutôt que le gros machin lourd, un petit véhicule qui peut faire de l'infiltration et agir rapidement. A l'époque, c'était une vision intéressante des choses, mais on peut voir actuellement qu'elle est en partie appliquée à une différence près assez importante : ce ne sont pas des tanks qui vont remplir cette tâche, mais des robots. Même si on peut noter que les véhicules blindés sont de plus en plus présents chez les policiers. Et ça me fait penser que ça fait tellement longtemps que je n'ai pas lu ce manga que je devrais me le relire pour me rafraîchir la chose (à la base, la rédaction de cet article a été motivée par le revisionnage des animes). En fait, non, je viens de le relire et autant j'en gardais un bon souvenir, autant j'ai été déçu à la relecture.

 

dominion2

 

 

 

Parlons un peu des produits. 1 manga et 3 OAVs sont existants (ah tiens, je viens de découvrir qu'il y a un autre manga, mais pas lu). Le manga et les deux premiers OAVs se complètent plus ou moins correctement (pour le troisième, j'y reviendrais après). Le souci, c'est qu'on ne peut vraiment comprendre toutes les ramifications des OAVs qu'avec le support du manga. Pas que ça soit gênant en soit vu que chaque OAV recouvre une histoire complète, mais plus en terme de background. Le premier OAV permet l'introduction de l'héroïne, Leona qui sera la seule fille de l'équipe. Après quelques déboires (une fille, ça peut pas comprendre l'amour que l'on peut porter à un tank - dixit le chef), elle héritera de son mini-tank et pourra partir en guerre contre le crime ("Guerre au crime" étant d'ailleurs le titre du premier OAV).

Ce dernier introduira un nouveau personnage en arrière-plan dont le rôle sera bien plus exploité et explicité dans le manga.

Concernant ce dernier, c'est vraiment foutraque. Du Shirow quoi. Ca cause dans tous les sens, Rien n'est clair. Il vaut mieux le lire au calme pour bien apprécier les touches d'humour et réussir à suivre les scènes qui sont un peu bordélique. Personnellement, après la relecture, je ne le conseillerai pas forcément. Ptêt que j'étais pas dans le mood, mais je n'ai pas eu grand plaisir à le relire.

 

Par contre, les deux premiers OAVs... "Guerre au crime" m'éclate. Ne serait-ce que par son introduction où on entend le commissaire réclamer au maire des armes nucléaires tactiques pour traquer les criminels, rien que ça. Et je ne vous parle même pas de l'arme de dissuassion ultime contre les tanks qui est à se pisser dessus. Et la cultissime scène de strip-tease des femmes-chats (oh vi, c'est bien d'avoir des lunettes sur son fusil pour ça ! ). "Comment devenir criminel" reste sympathique mais j'ai moins accroché. Faut dire qu'on nous sucre un peu beaucoup la grosse baston quand même qui est bien trop courte à mon goût.

Concernant ces deux OAVs, ils ne sont pas trés récent (+ de 15 ans) et cela se ressent un peu. Ca reste quand même propre. Et pis bon, voir une armada de tanks se déplacer dans une ville, c'est toujours fun. A contrario, la bande-son reste éminemment sympathique et j'ai toujours du plaisir à la réentendre. Bref, je conseille ces deux OAVs pas prises de tête et assez amusantes de surcroît.

 

 

tank

 

Quand au dernier OAV ("TANK S.W.A.T. 01" de son petit nom)... Euh... Déjà, mon premier visionnage s'est fait avec des sous-titres suédois. Ca pue un peu. J'ai été meilleur sur mon deuxième coup avec des sous-titres français (mais avec des phôtes daurtaugraf Y_Y ), mais comment dire.

Un, je n'aime pas du tout ce type d'animation qui est le même que pour les films d'Appleseed. Je trouve que le mélange Cell-Shading (qui consiste à appliquer un filtre sur un espace 3D pour le faire apparaître en 2D, l'exemple le plus connu étant Zelda Wind Waker) dans un environnement "pure"  3D rend assez mal au final (sauf pour Zelda, mais il possédait bien plus de cell shading in game). J'ai trouvé que l'incrustation des personnages "celle-shadés" était assez mauvaise dans l'environnement 3D sans compter la rigidité des persos. Bref, assez déçu de ce point-là. Apparement, Shirow semblerait adorer cette technique qu'elle est reprise de plus en plus dans ses univers. Autre point assez gênant, l'univers de base s'est complètement fait la malle (il semblerait que le deuxième manga montrait déjà cette évolution). Adieu la galerie de personnage haute en couleur qu'on avait avant (snif, le prêtre et le scientifique butaient pourtant, et le commandant aussi et...), on ne garde plus que l'héroïne et les femmes-chats qui sont maintenant... policières. La grand chambardement quoi. De même, y'a plus de tank classique, que des Bonaparte (aka que des petits tanks... A quand des Nicolas ? (bon OK, elle était facle celle-là).

Donc bon, le cumul de tout ça m'a un peu rebuté au final. Si on peut faire abstraction de la chose, on aura par contre, une histoire policière gentillette avec son lot d'action qui reste regardable. Question de goût.

 

Voili, voiloù pour tout ce qui est de Dominion. Il est clair qu'à mes yeux, le truc le plus sympa à regarder reste les deux premiers OAVs pour leur côté grand nainwakesque et l'humour qui tombe souvent, sans pour autant que l'anime en néglige la trame de fond.

Pour le reste, c'est à vous de voir.C'est du Shirow. On aime ou on déteste les trucs un peu bordéliques qui posent parfois des pistes de réflexion intéressantes. Parfois. Pas trop dans Dominion-Tank Police qui est quand même majoritairement foutraque ! \o/

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article

commentaires

Manah 27/06/2010 23:00



Hoy ! Dominion Rulez !!! o/



Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories