Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 22:14

Après Beck, c'est fini, une nouvelle fin sur du lourd  ! \o/

 

 

Et vi, Full Metal Alchemist est arrivé à son terme cette semaine, pour son 108ième chapitre. 108ième ? C'est sûrement un signe volontaire de la part de l'auteure sinon, elle n'aurait pas fait un double chapitre pour conclure (oui, c'est mon côté fanboy de Suikoden qui parle, mais bon, 108, c'est un chiffre clé en Asie, c'est un fait) !

 

 

fma

Armstrong, un personnage qui... Ne laisse pas indifférent, dirons-nous...

 

Alors que dire une fois arrivée au bout de cette longue histoire d'alchimie et d'homonculus. Ben que FMA, ça déchire sa môman quand même. Ca fait plaisir de voir des shônens de qualité qui ne versent ni dans l'augmentation de puissance à outrance, qui savent garder un côté sobre tout en constituant un univers cohérent avec une originalité et un background suffisament bien pensé pour qu'on ait plaisir d'en découvrir. Limite, l'auteure pourrait sortir des histoires bonus qui permettraient d'explorer les autres parties de ce monde que je serai preneur !

La fin est touchante, posant de bonnes réponses aux questions qui ont été soulevées et évitant d'être trop joyeuse (enfin quand même un peu, faut pas déc ! :D ). Elle se réserve un lot de surprises finales assez bien trouvées qui font plaisir.

Et surtout, elle fait suite à une longue et éprouvante baston qui aura été bardée de rebondissements sans fin jusqu'au coup ultime. Franchement, une vraie réussite tant on a guère le temps de s'ennuyer. Et c'est ainsi depuis le tout début. FMA reste tonique (vi, je sais, j'enjolive trop, y'a sûrement des passages moins réussies, mais bon, voilà quoi, zut quoi ! ) et sait renouveller l'intérêt du lecteur. Action, émotion, stratégie, secrets, tout est réuni pour faire un cocktail réuni et plaisant. Nul doute que c'est un manga qu'on aura plaisir à relire ne serait-ce que pour la fraîcheur qu'il dégage et son absence total de boulet alors qu'il propose quand même un sacré nombre de personnages au final. Pis Hughes quoi. Le type qui n'est présent que quelques tomes mais qui a marqué tout le monde, alors qu'il est sans doute le plus banal de tous les personnages de Full Metal Alchemist. Un simple humain random. Mais qui a un destin affreusement touchant.

 

Ch'sais pas quoi dire de plus sur ce manga en fait. A part que comme beck, c'est d'la bonne BABY ! (fait chier, je ne trouve pas d'images sympas pour illustrer mon article :( )

 

En tout cas, les dernières images signent magnifiquement la fin du grand voyage des frères Elric pour rechercher leurs corps perdus... Tout en laissant un soupçon pour ne pas fermer définitivement ce monde...

 

 

fma2

Allez va, vous pouvez prendre un repos bien mérité après toutes ces aventures !

...

 

Et comme c'est suggéré à la fin, pas le choix, on va suivre les autres séries de l'auteure avec plaisir ! :)

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article

commentaires

Natth 18/06/2010 13:37



FMA est fini, mais Hero Tales commence !


Kurokawa vient de licencier ce titre de Hiromu Arakawa : http://www.manga-news.com/index.php/actus/2010/06/18/Hero-Tales-chez-Kurokawa



Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 18/06/2010 18:36



Vi, j'ai vu ça. Bonne nouvelle.



Fujikujaku 12/06/2010 10:18



Ouais, j'admets que ça fait toujours drôle quand une série qu'il nous semble toujours avoir connu se termine. Surtout que l'ambiance était tellement spéciale... Bon, ben va falloir que je
récuppère tout ça un jour, c'est quand même un classique, et avec un fin qui me plait. (chose qui devient difficile à trouver...^^;; )


Contente de voir que je ne suis pas la seule à trouver Hughes aussi attachant... Et c'est justement peut-être parce qu'il était l'humain lambda, sans pouvoir spécial, qu'il nous touche autant...



Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 14/06/2010 21:33



Je te plussoie à 100% !



Jack 11/06/2010 18:22



Una page se tourne... ça fait toujours un peu bizarre quand une longue et excellente série se termine. Perso j'ai juste lu les 15 premiers tomes du manga qu'on m'avait prêté et j'étais à fond
dedans. Maintenant j'attends que Brotherhood se termine en anime pour tout regarder d'un coup :p.



MimS 11/06/2010 09:23



J'ai plus de shonen à lire maintenant :(


Bon, si, Soul Eater, mais faut pas se voiler la face, FMA >>>> all


Hommage à Hughes aussi, immortel ce personnage, immortel.


A Nina aussi, dans une moindre mesure mais quand même, faut pas l'oublier la pauvre!


Sinon je plussoie Grimm.


Et surtout : Merci Arakawa, je suis pas un fan de la 1ère heure mais j'ai quand même passé 5ans de ma vie (soit un quart à l'heure actuelle haha) à suivre cette série qui m'a énormément marqué et
touché. J'attends avec impatience la sortie des derniers tomes en France pour me relire le manga dans sa totalité !



Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 11/06/2010 09:38



Moi, je t'en trouve un tout de suite de shônen à lire dispo chez nous : Dorohedoro ! \o/


 


Par contre, l'ambiance est à des km de FMA ou autres shônens. C'est bien plus barré et glauque :)


Pour Nina, j'ai d'ailleurs apprécié que l'auteur ne l'oublie pas en cours de route, on sent bien que son histoire a énormément marqué les frères Elric vu qu'ils en reparlent à la fin.


 


Sinon, tu devrais trouver d'autres shônens d'aventure facilement, genre j'ai entendu du bien de Full Ahead Coco si tu veux pas faire One Piece :p


Bon moi, actuellement, hors France, je suis totalement vendu à Beelzebub :D


 



ChaosLink 11/06/2010 01:32



"Ca fait plaisir de voir des shônens de qualité qui ne versent ni dans l'augmentation de puissance à outrance"


Heu, moyen quand même sur le coup, surtout quand on voit Father à la fin.


 


A part ça, juste pour dire que c'est assez joie, émotion et larme que j'ai finis de lire le 108ème chapitre de FMA, et que celui-ci reste un final digne du grand manga qu'est FMA!



Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 11/06/2010 09:39



Ben, c'est le boss de fin, faut pas déc' non plus. Par contre les protagonistes, à part invoquer l'alchimie sans faire de cercle de transmutation, ils n'évoluent jamais en terme de puissance.
C'était plus ce point que je voulais pointer.



Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories