Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 19:55

Commençons par une image de bon goût.

 

Mais bon, vous savez, il faut savoir relativiser. Tenez, vendre ses enfants pour survivre, ça peut être aussi de bon goût. Tout dépend de la raison.

 

Le bon goût après tout, c'est quelque chose qui se retrouve partout. Vraiment partout.

 

Même dans le domaine scientifique, il y a des gens qui ont le bon goût de faire certaines choses. Et même les entreprises qui ont le bon goût de moderniser leurs chaînes de production pour le bien de tous. Certes, ça se voit que les dirigeant de cette entreprise n'ont pas eu le bon goût de lire Marx sinon ils auraient compris l'inanité de leur modernisation, mais bon… On ne peut avoir du bon goût tout le temps. Quoique… Certains y arrivent encore malgré tout.

 

Mais vous savez, des fois, les gens disent que vous avez bon goût en remarquant un détail chez vous. Ou un autre (en passant, cette étude est un fake plutôt réussi). Voire un objet. Ou un tableau.

 

Il n'y a pas de doutes à avoir, le bon goût, c'est vaste. La preuve, même un site web peut l'être ! Et même la guerre ! Et même la fuite (oui,oui, je pense au chien là) ! Et même la crise quand elle nous sert ! Et même Glénat ! Et même le sport ! Enfin là non, ils ont l'air de manquer de bon goût pour le sport.

 

D'ailleurs, en Norvège, on peut se demander si leurs décisions sont de bon goût aussi. D'ailleurs, y'a pas que eux, les éditeurs de jeu vidéo sont pas mal parfois. C'est un peu comme briser des mythes.

 

La conclusion de tout ça ?

 

Le bon goût, c'est quand même quelque chose de plus vaste que l'on pourrait le croire.

 

Après cette tirade hautement philosophique de bon goût, il est temps de finir ce petit article qui est peut-être de bon goût par une blague de bon goût :

 

En Colombie, deux narcotrafiquants arrivent à un ranch en amenant un
prisonnier. A l'intérieur, il y a un colosse noir de 1,98 m et 140 kilos de
muscles, mélange de Mongol et dAfricain, qui se cure les ongles
avec un grand couteau de boucher.
« Dis donc, Noiraud, le chef demande que tu encules ce prisonnier
pour  lui apprendre à ne pas faire le malin avec notre bande » !
- « OK,  mettez-le dans un coin je men occupe tout-à lheure »

 Quand les narcotrafiquants sen vont, le type implore : - « Sil
 vous plaît, Monsieur, ne faites pas ça, si vous m'enculez , je suis
déshonoré et ma vie est finie, ayez pitié pour lamour de Dieu »

 « Ferme ta gueule, pédé, et tiens-toi tranquille »
Un moment plus tard, les deux narcotrafiquants reviennent avec un
autre infortuné prisonnier.
« Dis donc, Noiraud, le chef a ordonné qu'à celui-là tu lui coupes
les deux mains et tu lui crèves les yeux pour lui apprendre à ne pas
toucher à l'argent de la drogue »
«  Laisse-le là, je men occupe dans un instant »
Une  heure plus tard, ils ramènent un autre prisonnier.
«négro, à celui-ci tu lui coupes les couilles et la langue pour
lui apprendre à ne plus jamais fricoter avec les gonzesses du
quartier »
« Cest bon, foutez-le dans le coin avec les autres »
Finalement, ils en amènent un quatrième.
« Dis donc, Négro, celui-là tu le coupes en petits morceaux et tu
 envoies tous les morceaux à sa famille » !
À ce moment, le premier type dit au nègre à voix basse : - «
Monsieur le Noir, sil vous plaît, n'allez surtout pas confondre. !
celui que vous devez enculer, cest moi.. !!! Daccord ?»

MORALITÉ
 Au fur et à mesure que vous connaissez les problèmes des
 autres,  vous vous rendez compte que le vôtre nest pas si grave…...   :-)

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans F.A.L.
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories