Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 20:52

Petite musique d'ambiance japonaise.

 


Girls-und-Panzer.jpg

 

Synopsis de mon cru : Dans le futur, pour être une parfaite femme japonaise, il ne faut plus seulement savoir s'occuper des enfants, faire la cuisine, tenir la maison et accéder aux besoins de son mari, non, il faut aussi savoir CONDUIRE DES TANKS. L'ikebana, c'est bien, mais être dans un tank et y briller, c'est mieux. Trucmuche arrive dans une nouvelle école et semble fuir ce monde lié aux tanks. D'ailleurs, sa nouvelle école n'a pas de clubs de tank. Pourtant, à son désarroi, ce type de club va être créé. Et elle va y être entraînée…

 

Soyons honnête. Quand j'ai vu débarquer la série, j'étais quand même sceptique, voir très dubitatif. Je me disais que ça allait être dégoulinant de moe ou bourré de petites culottes. Il faut dire que la présentation me faisait rappeller Strike Witches et ses héroïnes qui se battent en petite culotte. Ou alors que ça serait comme K-On avec des filles qui sont dans un club de musique et qui ne font que manger des gâteaux.

 

Et puis, les premiers retours sont arrivés et ils étaient plutôt positifs. Et ce we, n'ayant que du ménage inintéressant à faire, je me suis dit que j'allais lui donner sa chance (la dernière fois où ça m'est arrivé, j'ai regardé Ore no Imouto ga blablalbla aka : Ma petite sœur ne peut pas être aussi mignonne en sautant des dizaines de minutes pendant chaque épisode tant c'était passionnant (oui, vous pouvez me lancer des pierres pour le tout)).

 

10 épisodes de sorti sur 12, ça n'allait pas me ruiner ma journée, ça se visionne vite fait. D'ailleurs, d'habitude, j'attends toujours qu'une série soit finie pour la chroniquer, mais là, outre le fait qu'il y aura une suite, je n'ai pas trop de crainte sur sa fin vu la qualité produite jusqu'ici, et il est peu probable qu'un grand retournement se présente dans les deux derniers épisodes.

 

Si je parle de qualité, c'est que la série peut toucher facilement des publics différents sans pour autant tomber dans des extrêmes imbitables pour le pékin moyen. La série est vraiment très bien équilibrée sur ce point-là.

 

La série est composée en deux parties grosso-modo :

- de la tranche de vie sans prétention mais agréable

- des batailles de tank sans prétention mais agréable

Et les durées des deux parties sont sensiblement égales (en tout cas, c'est l'impression que ça m'a laissé). Du coup, on passe de l'un à l'autre gentiment, switchant entre action et repos. Les otakus militaires qui aiment les grosses mécaniques en auront pour leur argent ainsi que pour les otakus moe qui aiment voir des filles pappoter.

 

En somme, ça oscille de l'un à l'autre tout en restant sur ses chenilles.

Un peu comme ça :

 

http://img12.imageshack.us/img12/7571/wwwdotuporg3719871.gifEt pendant ce temps, l'adversaire chante.

 

Comme vous pouvez le faire voir, la série ne se prend pas non plus complètement au sérieux, distillant ici ou là des touches d'humour bien trouvées. Du genre un commerçant qui est heureux de se faire détruire sa boutique car ça veut dire qu'il va pouvoir en construire une neuve avec le dédommagement qu'il va percevoir, ce qui rend jaloux ses comparses. Et plein de petits détails comme ça, qui rendent le visionnage plaisant.

De surcroît, l'histoire avance vite et la musique (plutôt militaire forcément) accompagne bien la chose.

 

 

La série n'est pourtant pas exempte de défauts. Rien de rédhibitoire, mais qui peuvent être un peu gênants. Entre autres, la masse de personnages. On s'y perd un peu, surtout que le chara-design se limite au strict minimum. Et par ricochet, on peut se retrouver un peu perdu dans les derniers épisodes pour déterminer quel tank fait quoi, quel tank contient quelle équipe… Surtout que les tanks se mutiplient et de nouveaux personnages se pointent sans cesse. Je suppose qu'en faisant attention, on peut s'y retrouver. Mais pour une série légère comme celle-ci, le premier réflexe n'est pas forcément de faire attention à tout. C'est un peu dommage, mais ce n'est pas très grave en même temps.

 

GuPCammo

Je rassure, elles vont comprendre leurs erreurs plus tard :)

 


Au final, ce que j'ai apprécié, c'est que la série est vraiment honnête par rapport à ce qu'elle prétendait être. Il n'y a pas de mensonge. Vous voulez des filles et des tanks ? VOUS ALLEZ AVOIR DES FILLES JAPONAISES COCONNES QUI CONDUISENT DES TANKS POURRIS. ET QUI VONT GAGNER CONTRE DES FILLES UN PEU MOINS COCONNES AVEC DES TANKS PAS POURRIS.

 

Fun, that's all.  

 

 

Ah, et le point bonus quand même : pour avoir relegué le sacro-saint épisode "héroïnes en maillot à la plage" en épisode bonus de 10 minutes, plutôt que gâcher un épisode entier de la storyline pour ça, je kiffe le réalisateur.

 

Et j'avoue : j'ai un petit faible pour les Anglaises qui ont toujours leur tasse de thé. Aussi bien dans leur tank que assises au milieu d'un blizzard sibérien.

 

Les deux derniers épisodes de la série sortiront en Mars. Une suite au format actuellement inconnu est programmée. En tout cas, cet anime me donne l'impression de regarder la 7ème compagnie version japonaise. Et ça se regarde aussi bien que la nôtre. Donc j'attends la suite avec plaisir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories