Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 20:54

Bon allez, on va causer un peu cinéma là. Car bon, les animes, c'est bien, mais y'a d'autres trucs à voir de temps en temps ^^

Comme des Dragons. Faut savoir varier ses plaisirs ! \o/

 

 

 

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/67/70/22/19227477.jpg

 

 

Sherlock Holmes : J'étais assez dubitatif sur ce film à la base, et puisqu'un collègue en avait parlé en bien, je me suis laissé tenter. Et bien, je n'ai pas regretté.
Robert Downey Jr incarne un Holmes assez charismatique, sortant du personnage "que" hautain et classe pour lui donner un grain de folie appréciable. Jude Law en Watson fait un peu pâlot à côté de Robert, mais il reste honorable. Le rythme est bien tenu pendant le film, enchaînant action et enquête sans trop tomber dans l'un ou l'autre,alternant sagement la chose. De même, j'ai bien aimé la manière dont Holmes "prévoie" ses combats.

Mon seul regret sur ce film est le trip sur la machine à la fin. En cinq secondes, ils décident de dévisser un machin sans qu'on comprenne vraiment pourquoi, pas plus que l'on ne sait vraiment pourquoi le grand méchant embarque cette pièce.


Bof, pas trop grave, j'ai passé un bon moment. Surtout pour le côté taquin du film envers le côté vieux couple que forment Holmes et Watson ^^

 
http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/36/39/87/18652832.jpg
 

Le Maître d'Arme : Ce film est inspiré d'une histoire réelle et a été romancé, of course. Jet Li joue le rôle d'un dénommé Huo Yuan Jia qui a fondé une école d'arts martiaux et est considéré comme un héros national en Chine dixit Wikipedia. On retrace ainsi l'enfance de cette personne, qui n'est pas des plus glamours. Asthmatique, son père lui interdit de s'entraîner aux arts martiaux. Le fiston apprendra en douce. Avec le temps, il deviendra l'un des meilleurs combattants du secteur. Souci : il va payer cher son arrogance et sa vanité...

L'histoire de Huo Yuan Jia avait déjà inspiré Bruce Lee avec sa fureurde vaincre, et donc, par ricochet, Fist of Legend de Jet Li. Du coup, on retrouve un peu un même schéma narratif. Le héros va monter en puissance, chuter, se ressourcer dans la nature où une fille migonne va s'occuper de son cas pour lui rendre la niaque, puis revenir tabasser les "méchants". Il n'y a pas de mystère, qui dit Jet Li, dis combat à foison et on en a pour notre argent. Un point que j'ai apprécié, c'est le traitement des adversaires de Jet Li dans la dernière partie de l'histoire. On évite le méchant méchant qui est méchant juste pour être méchant.

Concernant les créateurs, ils m'avaient déçu avec le "Secret des poignards volants" mais j'avais bien aimé "Hero". Ils gardent un petit avantage. Je ne sais pas qui ils sont, donc je n'ai pas trop de points de comparaison.

Quoiqu'il en soit, les amateurs des films d'art martiaux peuvent y aller, ils ne seront pas déçus de la chose.

 



http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/67/04/21/19222001.jpg

 

La Horde : Tiens, un petit film de zombie ce coup-ci. Français de surcroît. Le huis-clos est bien trouvé et bien formé en passant. Ca me rappelle des débuts de nanar. En somme, 4 flics veulent aller se venger de bandits qui ont tué un collègue, les zombies débarquent et ils bossent ensemble pour sauver leur peau. Le huis-clos se fait dans une tour d'immeuble. Ca casse pas trois pattes à un canard, mais j'ai passé un bon moment, c'est actif. Bon, il faut dire qu'on a affaire à des zombies qui courent, zombies popularisés par "28 jours plus tard", ce qui fait que forcément, c'est un film plutôt nerveux. D'ailleurs, c'est pas mal bourrin quand même. Mais pas trop. J'ai beaucoup aimé le coup du vieux combattant qui avait fait Bien Bien Phu. Ca nous change des anciens du VietNam et c'est un petit détail qui fait bien, je trouve. En tout cas, le film est fait avec plaisir, et ça se sent. Le réalisateur doit aimer les films de zombie. Et la fin claque bien comme il faut, parfait pour un film de zombie. A déguster à l'occasion pour les amateurs, ça ne fait pas de mal.

 

 

 

 

http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/60/08/57/18608155.jpg


Invasion Los Angeles : Ben ouais, faut bien zieuter des classiques de temps en temps pour parfaire sa culture. J'ai bien aimé ce film. Je peux me gourer complètement, mais j'y vois une critique acerbe et bien mené de la société capitaliste de type libéral. Je n'ai pas vu beaucoup de films de Carpenter et chaque fois que j'en découvre un nouveau, je regrette de ne pas l'avoir vu plus tôt. Ce qui me plaît chez ce réalisateur, c'est ce soupçon de folie malsaine qui hante ses oeuvres. Carpenter, c'est du glauque. Il pourra faire ce qu'il veut comme film, il y aura toujours cet odeur de soufre qui volètera dans ses films. Bon, Invasion Los Angeles est un film très soft, niveau violence, mais son message est assez corrosif quand même. Ce film, censé être l'histoire d'un banal américain qui va se battre contre l'invasion pernicieuse des extraterrestres (scénario vu et revu), arrive à être bon à cause du double ton qui le parcourt (l'invasion des ETs et, en parallèle, le message sur la société en général) sans cesse. Je conseille.



Bonus :

- un court métrage avec Batman, tout simplement somptueux !

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

fv.cpp 30/08/2010 18:37



avec un peu de retard, watson demonte la piece qui contient le poison pensant que c'est ce que son futur adversaire convoite [bien aide par la jeune fille qui l'entourloupe un peu, comme d'hab].


et la piece que moriarty prend, c'est un commutateur a distance, afin de controler la machine sans etre a cote...


suffit de suivre :p



Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 30/08/2010 19:57



Merci pour la précision ^^



Natth 29/07/2010 09:34



Concernant le film de Sherlock Holmes, je suis d'accord avec toi. Au départ, j'avais quelques a priori, me demandant ce qu'une adaptation plus "moderne" pouvait donner. Après avoir lu nombre
d'avis positifs, notamment sur le site "Société Sherlock Holmes France", j'ai emprunté le DVD. Il est vrai que ce Sherlock Holmes est loin des adaptations auxquelles ont l'habitude, mais ces
adaptations sont elles-mêmes très éloignées de l'oeuvre originale. D'ailleurs, Guy Ritchie avait bien dit qu'il ne s'était inspiré que des ouvrages de Sir Arthur Conan Doyle et qu'il n'avait pas
cherché à voir les précédentes adaptations. Je trouve que cela se ressent dans le sens positif et que ce film peut dépoussiérer le côté vieillot, surtout pour les jeunes (qui se plongeront
peut-être dans les livres une fois le film fini), qu'on retrouve dans pas mal d'adaptations mais qui n'existe pas dans l'oeuvre originale.


Et donner une personnalité digne de ce nom à Watson, plutôt que de le présenter comme le cruchon de service (ce qu'il n'est pas non plus dans les bouquins), ce ne peut être qu'un gage de qualité
^^


Pour les autres films, je ne les ai pas vus, mais je jetterai un coup d'oeil à l'occasion.



Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 29/07/2010 10:49



Tout d'accord avec toi :)



Gemini 29/07/2010 07:34



Hum, je ne suis pas tout à fait de ton avis, mais tous les goûts sont dans la nature.


Sherlock Holmes version Downey Jr, pour moi, ressemble à tout sauf à du Sherlock Holmes tel que nous l'entendons traditionnellement. Cela ressemble surtout à du Downey Jr... Je suis sûr que cet
acteur serait tout-à-fait capable de jouer autre chose que les taquins géniaux et cyniques (cf A Scanner Darkly), mais comme les spectateurs l'apprécient dans ce rôle, je pense que les
réalisateurs ne lui donnent pas le choix. Le public se lassera un jour...


Concernant Le Maître d'Arme, il appartient à ce que j'appelle arbitrairement le nouveau cinéma chinois, très esthétisant ; pour le meilleur (Hero, la Cité Interdite), mais aussi le pire (la
Légende du Scorpion Noir, le Secret des Poignards Volants). La réalisation est très américaine - très hollywoodienne, même - heureusement les combats chorégraphiés par Yuen Woo-ping arrivent à
éviter à ce film ce que j'ai perçu comme un fiasco. A noter que si, en Europe, nous connaissons surtout Fist of Legend et la Fureur de Vaincre (qui parlent d'un disciple de Huo Yuanjia), le
personnage historique ici incarné par Jet Li est une des figures majeures du cinéma chinois/HK.


Je n'ai pas vu la Horde, et rien à redire sur l'excellent Invasion Los Angeles, mon Carpenter favori.



Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 29/07/2010 10:48



Mmmhhh... La réalisation est peut-être hollywoodienne, mais les fins sont loin de l'être.



Aer 29/07/2010 04:44



Regarde l'Antre de la folie de toute urgence alors, tu vas adorer :).



Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 29/07/2010 10:41



Vu il y a très longtemps. Inutile de dire que j'ai adoré et j'attends avec impatience de le recroiser un jour :)



Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories