Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 13:07
J'avais déjà fait une review des trucs occidentaux que j'ai maté ces derniers temps, autant continuer et en faire une sur les films asiatiques vu que j'en ai plus d'un.

Commençant par un pur navet, D-War.
http://data-allocine.blogomaniac.fr/mdata/2/8/1/Z20020922092438463993182/img/1200430991_dwar-d-war-affiches.jpg
Dans D-War, y'a tellement de nationalités dedans qu'on sait pas d'où il vient. Mais vu qu'il s'est présenté comme le film coréen le plus cher de l'histoire du cinéma, on doit pouvoir dire que c'est un film coréen (la fin prouvera que oui). Passons sur l'histoire à chier (un serpent géant millénaire ET maléfique qui veut violenter avoir le pouvoir d'une vierge pour devenir un Dieu parmi les Dieux à la place du gentil serpent géant millénaire. Sérieusement.) et regardons le film. Tiens, ça se passe aux USA (ou en Australie, même tarif). Tiens, un méga-flashback qui se passe en Asie où on apprend... Des trucs.
Vous l'aurez compris, c'est creux. Toutefois, du budget a été aligné dans les effets spéciaux et on a quelques batailles inter-armées, attaques de dinosaures plutôt sympathiques. On peut même dire que par moments, c'est juste du gros bourrinage pas intelligent et ma foi, ça passe.
Un film parfait pour se vider le crâne, mais faut pas attendre beaucoup, sinon autant se mater Transformers. Quoique, vu qu'on a un film coréen, la fin n'est pas aussi stupide qu'un film américain. C'est pas un happy-end total comme aiment le faire les américains. Donc au moins, on a une légère différence à ce qu'on est habitué qui est plutôt agréable.


Shinobi :
http://www.cineasie.com/CinemaJaponais/SHINOBI/Shinobi_aff.jpg
Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz.... Hein ? Shinobi ? Ca m'endooozzzzzzzzzz....
Ouais, Shinobi, c'est ce que je me disais, c'est nul. Autant aller lire le manga Basilisk, mille fois plus sympathique qui est à l'origine du film. Voire regarder l'anime. Mais le film, naon, oubliez.


Le Festin Chinois :
http://imworld.aufeminin.com/cinema/le-festin-chinois-1965_L.jpg
Au premier visionnage, j'avais été un peu déçu. J'attendais en fait plus de scènes où ils préparent de la bouffe avec le kung-fu staïle !
Au deuxième visionnage, j'ai donc plus apprécié le film et son humour potache en n'espérant pas une préparation d'un plat toutes les 5s. Il est plutôt très bien passé du coup. On ne s'ennuie pas du coup. Et le film se révèle être plutôt bien. Faut aimer l'humour potache asiatique et ça passe tout seul. Les scène de préparation de bouffe sont assez dantesques et ça révolutionne la façon de voir la cuisine. et vas-y que je te coupe l'ognon sans même qu'on ait le temps de voir passer le couteau et tout ça parfaitement. En fait, les scènes de cuisine, c'est un peu comme dans les mangas où on voit des gens découper des choux et des poireaux comme des dieux. Sauf que là, c'est vrai.


Battle of the Wits
:
http://www.fanqueen.com/choi-siwon/a-battle-of-wits/poster.jpg
Quand j'ai su que ce film était tiré du manga, j'ai de suite cédé à la tentation. En manga, Stratèges est palpitant. Des deux côtés, on déploie des trésors de stratégie pour faire tomber ou défendre la ville. Et le film est plutôt fidèle de ce point de vue vu qu'il remet en scène les stratégies évoquées dans le papier. Pas grand chose à reprocher.
Mais le gros souci du film, c'est l'aspect maquette du fort. On est censé être dans une ville de plus de 4 500 habitants et au final, on a l'impression que l'action se déroule dans un fort de 100 personnes perdues au milieu du désert. Et on se demande pourquoi une armée de 15 000 personnes s'emmerde à vouloir le faire tomber tant il apparaît paumé au milieu de nulle part.  Il y a vraiment une mauvaise représentation géographique tant on nous parle de montagnes, de marais et qu'au final, on voit principalement... Du sable. Ca biaise pas mal de choses. Si on passe outre ce genre de détail dû à un manque de moyen, on a quelque chose de bien plus sympathique qui a fait quelques arrangements pour fluidifier le bousin (genre une paysanne dans le manga, a un haut grande dans la garde royale pour faciliter l'histoire d'amour). Mais bon. Ca se regarde sans trop de soucis.


Gamera
:
Le doublage du trois était tout pourri. Je me demande si je n'ai pas rêvé de la réussite des doublages des deux premiers O_o

Save the Green Planet :
http://www.nefariousfilms.com/Images/Cover%20art/Save%20the%20green%20planet.jpg
Rien qu'à l'affiche, je me devais de voir ce truc, ne serait-ce pour savoir si c'est drôle ou pas car le synopsis, lui, était pas drôle. Enfin... En résumé, un type se fait enlever et son kidnappeur est persuadé que son kidnappé est un extra-terrestre. On va donc avoir une double-scène avec d'un côté, la police qui mène son enquête, et de l'autre, un huis-clos entre les kidnappeurs (le kidnappeur a une copine) et le kidnappé où les kidnappeurs veulent réussir à faire prouver que le kidnapé est un extra-terrestre.
Le film oscille sans cesse entre humour décalé et scènes qui font mal. Car le gentil kidnappeur gentiment allumé avec sa passoire sur la tête, est très loin d'être gentil et clairement barré dans son trip. En fait, on se laisse avoir par le côté allumé/neuneu/novice du perso en début de film avant de réaliser, qu'en fait non, il n'est pas drôle du tout finalement. Et la fin est tout simplement jouissive. Je conseille.

Et pour finir, le coup de coeur des derniers trucs vus A Chinese Tall Story.

http://image.toutlecine.com/photos/a/0/c/a-chinese-tall-story-ching-din-dai-sing-2005-1-g.jpg
Ce film, c'est juste du bonheur en barre. Il m'a tout simplement fait halluciner du début à sa fin. Bourré de références, emplis de conneries, j'ai tout simplement adoré. Ce qui m'embête, c'est que si je parle de tout ce qui m'a fait jouir de plaisir, je vais spoiler toutes les conneries du film qui se comptent à la pelle (j'vous mets pas la BA, elle fait un peu honte au film en en faisant un truc d'action, alors que même s'il y en a, c'est passer outre toute la génialissime stupidité du reste - attention, c'est suffisament rare pour que je le souligne, mais c'est vraiment un compliment). Car ce film est tout simplement cultement débile mais par contre, l'histoire se tient de A jusqu'à Z. Tout est à peu près cohérent vis-à-vis de cet univers même si ce dernier est un peu barré. Car bon, réussir à foutre des vaisseaux spatiaux qui traversent le temps en plein milieu d'une histoire en plein délire fantastico-médiévale, faut le faire quand même. Et le pire, c'est que ça ne choque pas. Le film en arrive à un point qu'il pourrait nous faire avaler n'importe quelle couleuvre, qu'on en redemanderait avec plaisir. En fait, ce film, c'est une succession d'avancée. Et entre chaque avancée, on se demande ce que va balourder l'auteur pour nous faire rugir de plaisir. Que ce soit par une parodie, un magnifique WTF scénaristique, ou autre. On ne s'ennuie jamais devant ce film. On passe son temps à prendre des claques dans la guele et on aime ça. Des fois, on se demande si l'auteur ne se contente pas de piocher au pif dans les références existantes pour savoir ce qu'il va mettre dans la suite du film. Genre, hop, il pioche, hop, il trouve Star Wars, hop, il te fout des vaisseaux spatiaux. Hop, il pioche, hop, il ressort starship Troopers, hop, il te refait la bataille du fort de Strarship Troopers.
Ou alors, il a parié bourré qu'il foutrait du Matrix dans le film. Et BOUM, un hommage à Matrix. Et puis c'était fun d'avoir un héros très con, archétype du "Je suis gentil, frapper des gens, c'est mal", tellement dans son trip qu'on a envie de le tabasser d'être aussi con et gentil. Ca me fait penser au passage très Walt Disney du film toussa.
BREF. CE FILM BUTE.
Vous avez toujours rêvé de voir un combat de Dragon Ball en live ? Ce film le fait pendant 30 s/1 minute et rien que pour ça, c'est jouissif. Surtout avec le bâton magique. Car oui, le baton magique est là lui aussi. Il faut savoir que l'histoire a pour base première cette équipe (oui, même inspiration que Dragon Ball). N'ayant lu le bouquin, je ne peux savoir le degré de lien entre les deux (j'aurai tendance à dire que le film est une préquelle du bouquin), mais OSEF.
Bref, je surconseile à tout ceux qui n'ont pas peur des trucs barrés et en partie débiles. Les effets spéciaux sont corrects (comme D-War, c'est bien fait mais pas parfait).


Sinon, hors films asiatiques, j'ai aussi vu Dead Snow. J'ai bien ri. Plus fort que des zombies, des zombies NAZIS. Juste lolesque. Les zombies ont une bonne gueule de surcroît. Et Publics ennemis aussi, mais là, je me suis plutôt ennuyé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Rochois 25/01/2010 17:00


Naon pas Shinobi, c'est une injure à l'oeuvre de Yamada Fûtaro. Du coup je plussoie à mort ce que tu as dit : le Manga poutre (l'animé, par contre, j'ai pas du tout accroché). Et pour ceux qui
préfèrent, y'a le roman Kôga Ninpôchô (The Kouga ninja scrolls) sorti en anglais (pas vu en vente en France en tout cas).

Sinon je note Save the Green Planet et A Chinese Tall Story. Tiens en parlant de ce dernier la description que tu en fais me fait un peu penser à H2G2 de Douglas (mais en plus jouissif apperament
:D). ( Ah je note aussi les zombies nazis, y'a jamais assez de film sur les zombies)


Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 25/01/2010 20:40


J'ai bien aimé Dead Snow pour les blagues à trois francs six sous qui passent. Ca met un peu de temps à démarrer mais quand les zombies sont là, c'est succulemment trash.

Comparé A Chinese Tall Story à H2G2, ouais, c'est pas mauvais comme idée. C'est un peu le même type d''humour, un peu complètement barré.


Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories