Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 19:49

Petit aparté : Il y avait déjà eu le whinage. Maintenant, c'est le tour des discours moralisateurs (je ne conseille pas forcément la lecture. C'est bien écrit, mais c'est juste long et sans grand intérêt au final). Mignon, gentillet et niais. Et dicdatique. Et général pour éviter que certains se sentent visés. Je suppute que l'on doit de nous-mêmes faire une remise en question de nos articles pour voir nos "erreurs", ça doit être une démarche personnelle et ce serait trop compliqué d'expliquer blog par blog ce qui déplaît ou pas. Surtout que j'ai un peu l'impression que pour des trucs censés plus ou moins s'appliquer à Blogchan, au final, y'a pas grand monde de blogchan à qui c'est applicable. Ou alors, c'est bien caché. En fait, j'aurai tendance à penser que finalement, ça concerne des trucs qui se déroulent hors des blogs de blogchan, du genre sur IRC, foras ou autres blogs. Mais ça, je l'ai déjà dit.

Ou alors je suis idiot et j'ai rien compris. D'un côté, quand je vois qu'il y a des gens qui peuvent être crédules sur ma bataille Macross et Gundam, j'me dis que je ne suis pas plus idiot qu'un autre. Ou pas remarque.


Ceci dit, de surcroît, ces textes m'ont donné un arrière-goût désagréable d'uniformisation de ce que devrait être un article de blog. Ce dont ils vont se défendre vu qu'ils n'interdisent pas les "styles". Bien sûr. Comme si l'internaute/blogueur lambda avait forcément la faculté d'avoir un style d'écriture qui se détache du lot. Comme ça. Juste en claquant des doigts et après avoir pris quelques articles. Ben voyons. Naïf. Avec autant de bons sentiments qui débordent de leur article (*tousse**tousse*)j'en déduis donc que...

C'est la fronde des Bisounours sur blogchan ! o/

Ou des pleureuses si je fais un paquet groupé avec le whinage précédent. Mais bisounours, c'est plus choupi. Plus que les Télétubbies. Ou Oui-oui.

Et puis bon, le... Non rien.

 

Bref, Le seul truc intéressant que j'ai retenu, c'est l'idée d'expliquer ce que l'on peut définir comme un bon billet. A l'occasion, je le ferai. Sauf qu'à priori, il ne serait pas publié sur blogchan donc finalement ne sera pas lu par le premier concerné. Mais c'est pas grave. Les autres concernés sont plus mieux  :]

 

Bref, encore des trucs qui ne méritent guère d'exister (mais à partir du moment où je réalise qu'il existent des gens capables de prendre mes trolls gundam/macross au sérieux, plus grand chose ne mérite d'exister), il suffit donc de pousser un délicat OSEF, et de revenir au coeur du sujet, la seconde saison de Haruhi Suzumiya.

 

Bref, j'ai fait trop long encore. Commençons ENFIN l'article.t

 

 itsuki suzumiya


Je vais devoir donner raison au tas de lettres qui disait de moi, je cite de mémoire : "De toute façon, Corti, il mate les séries un an après leur sortie."

Faut croire que c'est vrai. La preuve, je viens tout juste de voir la seconde saison de Haruhi Suzumiya (ce qui a eu pour conséquence de débloquer l'achievement : "Vous avez le droit de lire à nouveau le forum anime de Haruhi.fr" vu que je l'ai snobé jusque-là par peur du spoil   "Bande de fous, vous avez tartiné 42 pages sur E8" O_o ) qui a quand même été diffusé il y a 6 mois.

Je pense qu'il y a des raisons toutes simples à ce comportement : préférer avoir l'anime en entier et en meilleure qualité sans attendre xx temps, la flemme de chercher où télécharger (et pourtant c'est plié en 5 minutes maintenant, ça fait peur), et pour finir, le fait que mes attentes en anime sont juste basses. A contrario d'un Suikoden par exemple, où je deviens tout fou dès qu'il y a une annonce. Ce qui fait que j'ai un peu trop tendance à reposer sur mes acquis (comprendre = rerererererererererereregarder une série déjà vue que j'aime bien plutôt que d'en voir une nouvelle ) et ne pas chercher/découvrir d'autres animes. D'un autre côté, ça ne me dérange pas des masses de ne pas découvrir beaucoup de nouveaux trucs.

Stoppons là les disgressions.

 

Haruhi donc. Après une première saison qui a déclenché une mini-tempête dans les zones sombres du net anime, la deuxième saison avait fort à faire pour être la digne successeuse(?) de son aîné.

Et donc ?

Est-ce le cas ?

 

Ben oui et non.

 

Commençons par les épisodes en eux-mêmes. Le premier est plutôt agréable, se déroule sans heurts et nous permet de nous refamiliariser avec l'univers. Et il explique la présence du bambou dans la salle de la brigade. Pas rien, l'air de rien. Ne reste plus qu'à savoir d'où vient ce foutu masque solaire. Ou alors, j'ai raté un truc.

 

Pis vint, une sombre chose qui a provoqué du sang, des pleurs, des viols et des orphelins sur le net : Endless Eight. Le principe est simple, c'est 8 fois le même épisode avec des angles de vue retravaillés et changés, des habits différents pour les personnages à chaque fois et une histoire identique à quelques variations près. Oui, oui, y'a de quoi hurler et de crier à l'arnaque.

Mais vu que personne n'a payé pour voir la saison 2 de Haruhi, je cherche encore à comprendre comment on peut se faire arnaquer.

Soit. Le pourquoi se tient en tout cas. Les personnages sont pris dans une boucle temporelle infinie (une boucle qui a fait plus de 15000 occurrences quand même). Et on subit huit fois cette boucle, en sachant que tout le monde oublie ce qu'il s'est passé avant que la boucle... ne boucle. Excepté une personne. Qui, en dehors de tenir le nombre d'occurrence, fait pas grand chose.

 

itsuki 2 suzumiya


Rien que par le principe, c'est un peu casse-gueule. Mais réussi, ça peut être magnifique. C'est le même type d'idée que de diffuser les épisodes dans le désordre après tout. C'est culotté. La première fois, ça a payé, la deuxième fois, ça a surtout trollé.

Car on ne peut pas dire que Endless Eight soit totalement une réussite contrairement aux épisodes diffusées dans le désordre. En fait, il rentre plus dans une démarche "Souffrez et après vous en profiterez" comme l'avait été l'épisode 00 de la première saison.

Le seul point positif que je concèderais à KyoAni sur E8, c'est la recherche de plans. Sur les huit épisodes, au niveau angle de vue, il y a rarement de la redite et une sensation d'immobilisme. Au début, je craignais le pire sur ce point, mais il faut reconnaître que c'est une réussite. Par contre, c'est moins le cas de la suite. Car E8 a un gros défaut : il a le cul posé entre deux chaises. D'un côté, il veut vraiment nous faire subir la répétition et sentir à quel point le personnage qui se souvient de tout doit vraiment se faire chier GRAVE, de l'autre, il essaye de nous divertir en changeant des détails entre chaque épisode, comme par exemple les angles de vue. Sauf qu'à courir après deux lièvres qui courent dans des directions opposées, KyoAni finit par créer un truc bancal qui ne va pas jusqu'au fond de ses objectifs. Car on s'ennuie devant certains passages particulièrement (putain, l'explication d'Itsuki quoi...) mais l'ennui est aisément surmontable par l'intérêt qu'on peut porter aux nouveautés par rapport à la boucle précédente. Sauf que du coup, on ne s'ennuie plus. Jusqu'à ce que finalement, on trouve que ça manque de variations à exploiter. D'un côté, on ne s'ennuie pas assez pour dire qu'on s'ennuie, de l'autre, il ne se passe suffisament de choses pour dire qu'on s'amuse à regarder la chose. C'est là où est l'échec de l'application de la méthode. A bouffer à deux râteliers, on n'en finit aucun. C'est dommage car le concept méritait d'être plus exploité vu les possibilités offertes car je doute qu'on le revoie avant quelques temps.

Mais bon... Faire plus de variations couperaient l'ennui mais perdraient un de ces buts, faire moins de variations rendraient le tout totalement imbitable. Au final, KyoAni n'a pas réussi à trouver la recette magique qui permettraient d'en faire une réussite. Au contraire de la première saison qui a magnifiquement mélangé les épisodes. On fera s'il y aura une autre nouveauté du style dans la prochaine saison qui arrivera, en 2012 (logique, fin du monde toussa, il doit y avoir un évènement Haruhi dans l'année, c'est obligatoire). Mais ça va, y'a déjà un film qui arrive en 2010, y'a déjà de quoi s'occuper pour le fan.    

 

Puis, on aborde la dernière partie qui est une franche réussite. Cette dernière représente le tournage du premier "film", diffusé lors du premier épisode de la série et éclaire son coté nainwakesque. Sans compter que ça montre l'envers du décor de façon assez violente, on aurait pu imaginer qu'il y avait eu une telle tension sur le tournage. Cerise sur le gâteau, la série en profite pour montrer un visage bien plus sombre des éléments qui gravitent autour de haruhi. Ca verse même limite dans le glauque. Et ça donne une idée de ce que ça pourrait donner pour le film. Affaire à suivre.

Cette dernière partie m'a rappelé avec efficacité pourquoi j'aimais Haruhi. Entre les cours de théologie d'Itsuki, la fascinante conversation de Yuki, les pleurs de Mikuru, les remarques de Kyon toujours aussi incisives, acerbes et totalement poilantes et l'énergie de Haruhi, c'est un vrai régal de suivre les aventures de cette brigade. Et pis qu'on voit un peu plus Tsuruya, c'est kewl :3

Tsuruya bute. Et Amo ne le renierait pas, vu qu'elle a les cheveux VERTS.

 

Bref, cette partie est JOIE, du bon Haruhi qui fait plaisir au cerveau. Seul petit regret, c'est que Shamisen ne cause pas plus. C'est dommage, il avait une bonne répartie :'(

 

Donc, c'est bien alors non ?

 

Oui, quasiment si on met E8 (Endeless Eight) à part vu son particularisme.

 

 

itsuki 3

 

....

 

Sauf qu'il y a un truc qui m'a gâché l'anime à bloc.

Cette PUTAIN DE K-ONISATION DE HARUHI !!!!! GRRRRRRRRRRRRRRRR.......... (et le pire, c'est que j'ai même pas vu K-On, mais rien qu'aux images de l'anime, j'ai fait le rapprochement avec un des persos directement Y_Y )

Elle n'est pas systématique, mais quand elle tombe, ça fait mal... Très mal...

Car dans ce cas-là, alors qu'Haruhi est une adepte du sourire incisif et "vainqueur" qui lui vient de son arrogance et de son côté sur de soi qui s'affirme comme un grizzli que l'on vient déranger. Son sourire, c'est sa force, c'est ce qui justifie l'AMOUR pour Haruhi. Et ils l'ont massacré Y_Y

Alors qu'on avait un sourire qui remontait surtout par les bords des lèvres, on se retrouve avec un sourire qui fait un demi-cercle et un regard qui se contente de suivre la scène avec un air niais comme si Haruhi était gentiment contente de ce qui se passait sous ses yeux.  Maismaismaismaismaismaismais... Non quoi... :'(

Où est la furieuse ! Rendez-la moiiiiiii !!!!!!

 

J'ai donc énormément de mal avec ce sourire... Et bien sûr, la K-Onisation se retrouve aléatoirement dans d'autres situations. J'espère vraiment que ça ne va pas continuer dans le film, car je crois que je lâcherai la série. Je ne supporterai pas de voir Haruhi devenir une random-girl niaise et énergique. Faites que je me fasse juste des mauvaises idées.... Pour plus de détails, vous pouvez relecturer l'article de Kabu sur cette histoire de design.

 

Par contre, si on met cette histoire de design de côté, c'est une parfaite réussite du côté de l'insertion des nouveaux épisodes dans la première saison. On relocalise facilement les "nouveaux" évènements par rapport aux évènements de la première saison, surtout quand des petits clins d'oeil surgissent par-ci et par-là (je pense entre autre au groupe ENOZ en fait). Mais bon, je pense que cette histoire de design doit salement "abîmer" le plaisir de regarder tous les épisodes dans l'ordre chronologique.

 

Bilan ?

Une demi-réussite. On peut imaginer que le film va se charger de remettre les pendules à l'heure.

 

Et le motivator-résumé de rigueur :

 

haruhi condom

 

 

Ben vi, il faut avoir son cerveau préparé pour mater la saison 2 avec Endless Eight si on ne veut pas avoir une crise de nerf !

 

Les deux fails du jour : l'équipe d'haruhi.fr avait mis le site down ces derniers jours et passait la bande annonce de la Disparition de Haruhi Suzumiya, le trailer du film. Oui, trailer de la disparition, site disparu, logique. Forcément, le temps que je boucle mon article, tout a été remonté alors que je voulais linker le truc. La loose quoi.

Le deuxième truc, c'est qu'en voyant la série, j'ai réalisé qu'il y aurait des dialogues que je méritais de refaire pour Itsuki et surtout Yuki pour ma fic du concours haruhi tant je suis en décalage. Sauf que je l'ai déjà envoyé. Et que les envois sont (théoriquement) terminés. La loose II, le retour ! Il va falloir mettre en oeuvre des processus de corruption... Enfin, faudrait déjà, que je me motive à corriger le truc :p

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article

commentaires

Aer 25/12/2009 03:01


Qu'est ce que tu veux que je dise d'autre !


Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 25/12/2009 10:56


Certes. :D


Aer 24/12/2009 16:03


Meuh


Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 24/12/2009 16:49


Euuuuuuuuuuuhhhhhhhhhhhh............... Marmotte ?


Natth 22/12/2009 11:36


En fait, je parlais du premier paragraphe de la partie en italique. Je n'ai pas trop compris le rapport entre les coups de gueule mis en lien et les fora. Mais faut pas faire attention, je me suis
encore focalisée sur des détails...


Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 22/12/2009 15:07


L'idée, c'était que les gens qu'ils "désignent" dans leurs messages, sont plus des gens dont ils ont dû croiser la route hors blogchan. Donc sur des forums, IRC ou autres blogs, plus que des
détenteurs de blog publiés sur blogchan :)

Voit pas comment faire plus clair ^^"


Kabu 22/12/2009 11:25


"Je ne supporterai pas de voir Haruhi devenir une random-girl niaise et énergique."

Désolé de te décevoir mais la Haruhi de Yuuutsu en prend la direction, aucun doute possible, surtout après la lecture de "Syndrome de la Montagne enneigée" et des couleuvres monstrueuses qu'elle
arrive à y avaler.
En même temps c'est le but avoué des autres membres de la brigade : faire en sorte qu'elle ne soit plus dangereuse. Donc c'est on ne peut plus logique.

Dans Yuuutsu, Haruhi n'est pas un personnage à part entière, elle s'efface peu à peu pour devenir un contexte, un décor, un prétexte. Ce sont les 4 autres qui sont les véritables acteurs de cette
série et il en a toujours été ainsi.

Pourquoi crois-tu que nous plaçons majoritairement Shoushitsu comme le meilleur arc de la série ?
Tout simplement parce qu'il brise ce schéma.

[spoiler]



"That other me is an idiot, but I believe you. Because believing is more fun!"



[/spoiler]


Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 22/12/2009 11:38


Urgh... Tu me détruis Kabu Y_Y

Bon, au moins, je devrais avoir plaisir à mater Shoushitsu, c'est déjà ça !


Natth 22/12/2009 01:37


Je dois vraiment être crevée... J'ai mis 10 secondes à comprendre de quelle série tu parlais dans ton titre (n'étant pas fan, c'est moyennement surprenant) et, même après lu deux fois, je n'ai pas
compris le rapport entre les fora et le sujet de ton 1er paragraphe...
Sinon, j'ai trouvé Macross+ à 9€ et des brouettes, donc je pourrai bientôt en proclamer tout le mal (ou le bien peut-être) que j'en panse. Bah... Sinon, Joyeux Noël :D


Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 22/12/2009 11:27


Ah vi pour le titre... J'avais pas envie de faire long :)

Par contre, tu parles du paragraphe en italique dont la lecture est dispensable ou le paragraphe suivant ?

Et Macross Plus, cay le bien. Forcément :p


Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories