Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 21:58

The Great Merchant Kim Manduk

 

 

The Great Merchant Kim Manduk est un manga coréen qui suit l’histoire vraie de Kim Man Deok, personnage féminin qui a marqué l'histoire de la Corée. 

Fille d'un haut-fonctionnaire en exil et d'une plongeuse (une vraie, pas qui fait la vaisselle), elle est un personnage légendaire pour avoir réussi à s’échapper de son statut et être devenu un des marchands les plus renommés de Corée dans les années au début du XIXe siècle. En effet, elle est née sur l'île de Jeju, une île de bannis. Le roi y envoyait ses fonctionnaires qu'ils n'avaient pas à la bonne et ces derniers y restaient un certain nombre d'années avant de retourner à la cour. Mais les habitants de Jeju n'avaient pas le droits de quitter l'île. Une vraie prison en somme. 

Pourtant, bien que Kim Manduk ait été gisaeng (une geisha coréenne en somme) à une époque, ce qui aurait pu être un handicap dans la suite de sa vie, elle a réussi à dépasser ce statut et devenir l'un des marchands les plus riches de Corée du XIXe siècle, tout en restant sur son île !

Et de surcroît, en dehors de la richesse qu'elle a accumulé, elle est surtout rentrée dans les annales de l’histoire pour avoir sacrifié sa fortune afin d’aider les habitants de l’ïle de Jeju à lutter contre la violente famine qui les frappait. Ce dernier point lui valut le respect du roi qui lui a alors accordé de réaliser une de ses demandes…

 

Vous pourrez trouver plus d’information sur sa vie ici : http://www.jejuweekly.com/news/articleView.html?idxno=1691

 

 

Great-Merchant-Manduk.jpgJ'aime ce dessin :)

 


Si je me suis penché sur ce manga coréen (la flemme de retrouver le nom exacte pour manga coréen), c’est tout simplement parce que j’ai aimé la colorisation dès que je l’ai vu. Il y a un côté aquarelle qui m’a tout de suite accroché et qui me rappelle les couvertures de Yotsuba.

Le format n’est pas le format habituel d’un livre vu que c’est un webcomic (d’ailleurs, les webcomics coréens deviennent de plus en plus à la mode à ce que je vois). En général, ça se traduit par le fait que la mise en page est très éclatée et que la page est très longue en hauteur. Personnellement, j’ai toujours un peu de mal avec ses pages très longilines et qui nécessitent de scroller pendant des heures avant d’arriver en bas. Mais de plus en plus de team de traduction ont tendance à découper ces pages (avec plus ou moins de réussites), afin de retrouver un format plus standard. Le reste, c’est une question de goût.

Great-Merchant-Manduk-2.jpg


J’ai beaucoup aimé ce webcomic parce que j’ai trouvé la vie de Kim assez intéressante (après, je suis bien en peine de pouvoir trier la fiction de la réalité). Partie de rien, vivant un amour impossible, elle ne se laisse pas abattre par l’adversité et avance coûte que coûte. Et pourtant, elle aura à mener de rudes batailles pour réussir à s’imposer. Par contre, l’histoire s’étendant sur 25 chapitres est un poil courte à mes yeux, je pense qu’il y avait de quoi creuser bien plus son histoire. Sans compter qu'il y a des passages peu clairs par moments, qui auraient bien plus d'éclaircissement. 

 

 

Néanmoins, ça reste l’histoire touchante d’une femme qui a su s’adapter à un monde qui ne voulait pas d’elle et qui en a tiré une force impressionnante, s’imposant dans les cercles les plus importants du pouvoir, tout en prenant garde à y rester à distance suffisante.

 

Et puis ces dessins, ces dessiiiiinnnssssss !!!! Bon, je reconnais que parfois, l'auteur a des râtés, surtout au début. À la relecture, ça m'avait sauté aux yeux. Mais… Sur ce genre de coup de cœur, il est difficile de s'arrêter à ce genre de détails. J'en reconsommerais avec plaisir !

 

Encore.

 

ENCORE !

 

ENCORE !!!!!

 

 

 

 

Great-Merchant-Manduk-3.jpg

 

 

 

 

 

Welcome to the convenience store.


Autre webcomic, ce dernier, largement autobiographique, est constitué des anecdotes d’employés dans un combini (petite supérette ouverte 24h/24). Entre les clients de mauvaise foi, les clients bourrés, les clients pas doués, l’employée explosive, l’employée débutante, l’employé qui tente de draguer et le patron totalement je-m’en-foutiste, il y a de quoi faire.

 

Encore une fois, c’est le graphisme qui m’a attiré l’œil sur ce webcomic. J’ai trouvé que ces persos en super-deformed avec leurs gros yeux noirs avait un charme fou. Par la suite, l’humour, simple et efficace, a fait tout de suite mouche et c’est vraiment un petit plaisir que de parcourir la chose.

Je ne vais pas m'étendre plus longtemps et je vais vous laisser lire (et découvrir d'où vient mon dernier avatar fétiche) en vous montrant une de mes pages préférées, vous saurez tout de suite si ça vous plaît, vu que c'est du une page = une anecdote :

welcome-to-convenience-store.jpeg

  welcome-to-convenience-store-2-copie-1.jpeg

 

welcome-to-convenience-store-3-copie-1.jpeg

  welcome-to-convenience-store-4.jpeg

 

 

 

 

 

Et je suis triste de voir qu’ils ne sont pas traduits plus rapidement (150 strips en anglais, 450 strips en coréen et ça n'avance plus depuis un bail :(  )

 

 

Les deux se trouvent facilement sur le net, vous les trouverez facilement avec une petite recherche. Et j'espère que vous aurez autant de plaisir à lire que moi ! :)

Partager cet article

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article

commentaires

mikltov 04/06/2013 01:38


En Manwha, je conseille aussi l'excellent The Winter Friendly.

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 21/06/2013 22:22



C'est noté !



lunch 31/05/2013 10:49


J'ai vraiment du mal avec les webcomics... d'autant plus que c'est du scroll & click. Y'a de nouvelles formes de lectures web qui se sont développées dernièrement et qui sont bien plus
pertinentes, je pense entre autre au turbomedia (un exemple ici : http://www.mediaentity.net/fr/index.php) qui permet une lecture fluide et agréable, ou encore les lectures interactives "à
tiroirs" (comme Anne Frank au pays du manga : http://bendis.uldosphere.org/index.php?p=bds&motor=1&titre=anne%20frank).

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 21/06/2013 22:22



Ah mais, je suis totalement d'accord avec toi !



Bidib 28/05/2013 20:27


ça donne envie. Autant l'un que l'autre.


J'aime beaucoup le strip avec le papa et ses cigarettes.


 


Ah! et le "manga coréen" c'est du manhwa ;)

Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir 30/05/2013 22:53



Merci pour le rappel :)


 


The Great Merchant est vraiment court (une vingtaine de chapitre), donc tu peux y aller sans coup férir !



Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories