Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 19:29

Pour ceux que ça intéresse, cette émission est disponible .

 

C'est plutôt intéressant globalement. J'aime beaucoup le générique de fin ^^

 

 

(record de l'article le plus court BATTU \o/ )

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 00:21

Pas trop le temps et pas trop l'inspiration pour pondre de nouveaux articles/critiques longs actuellement. Le travail a enfin redémarré, j'ai un mariage en vue pour ce we, bref, un peu occupé là.

 

Donc, en contrepartie, hop, deux nouveaux chapitres pour ma fanfiction FF8 ! \o/

 

Lentement, mais sûrement, la fin approche chers lecteurs ! :)

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Actualités
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 19:34

Plop !

 

Juste un article de fainéasse pour signaler deux choses :

 

- Le numéro 3 de Manga 10000 Images est disponible. Ce dernier  se concentre particulièrement sur les mangas au féminin. Plus d'infos ici. Inutile de dire que je vous en conseille la lecture si vous souhaitez étendre votre culture.

 

- Le 9 ième épisode des Chevaliers du Zodiaque abrégés est sorti ! Merc Julien de m'avoir remonté l'info !

 

 

Sinon, j'inaugure avec cet article une nouvelle catégorie qui s'appellera "Actualités" où je ferai popper des messages courts sur des sorties. Et pis c'est tout.

 

Ah si, Mary a porté plainte contre moi (vous ne connaissez pas Mary ? Sinon, elle vous livre sa bio). Wouah, 16 pseudos différents ! Alors que je n'en ai jamais eu qu'un quasiment. Ch'suis trop fort. Et c'est ptêt moi le neveu du Ministre belge aussi. Et je connaîtrais un journaliste chez le L'avenir alors. Ch'suis en bonne voie pour régner sur le mooooooooooooooooooooonde !

 

Plus intéressant par contre, il semblerait qu'un nouvel anime de Berserk se prépare.

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Actualités
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 19:06

Comme promis, un article avec que des liens :

 

- Google a hâte de pouvoir rendre service à ses usagers

 

- Le Japon a perdu le compte de ses centenaires

 

- La France pour raciste en Europe

 

- Star Wars a plein de fous furieux qui font des trucs déments

 

- Même les anglais ne sont plus fan de Sarko. Mais vu leur point de vue, y'a quand même un sacré gouffre avec les raisons pour lesquelles j'abhorre ce type

 

- Jean-Luc Godard fait des dons

 

- Enfin un exutoire pour se défouler contre René la Taupe

 

- Vivons dans un endroit petit mais bien aménagé

 

- Après la vieille Boyle en Angleterre, voici la loli américaine qui fait de l'opéra

 

- un projo miniature

 

- le football féminin se rebiffe (avec Adriana de surcroît)

 

- La vraie raison pour laquelle le Titanic a coulé ?

 

- Du streaming gratuit

 

- Corsair s'amuse

 

- Les banques se foutent toujours autant de notre gueule. Y'avait déjà les opérateurs de téléphonie, on n'est pas sorti de l'auberge. Mais oui, la conccurrence, ça fait baisser les prix. On y croit TOUS.

 

- On peut être fanatique et avoir une mère et une soeur chouettes qui nous fait briller dans certains cercles.

 

- Le plus grand des héros de Star Wars fait plein de gadget rigolos. Pourquoi R2D2 est le plus grand des héros de SW ? Ben, il est neutre et il sauve un nombre incalculable de fois la vie des héros, ça devrait suffire non ?

 

- Une encre invisible... originale

 

Et une image à la con pour finir :

 

saint sarko 

APRES LE SAINT NECTAIRE CE MERVEILLEUX FROMAGE DOUX ET CREMEUX, VOICI LE NOUVEAU FROMAGE DE CHEZ PRESIDENT, PLUS DUR AVEC UN ARRIERE GOUT AMER.

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans F.A.L.
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 18:41

evangelion.jpg

Ah ?

 

J'ai repris le travail ?

 

Moui, mais vu ma semaine, je vais me considérer encore en vacances pendant une semaine. Ca devrait me laisser le temps de bien boucler Suikoden Tierkreis.

 

Parce que quand même, pendant mes vacances, j'ai réussi à caresser un hérisson SAUVAGE.Et ça, ça mérite une semaine de vacances en plus. N'empêche, l'air de rien, ça trace un hérisson. Non, je ne lui ai pas couru après, il s'est taillé tout seul après les caresses. Mais ce fut fun de lui caresser le front.

 

Autrement, j'ai aussi découvert pourquoi, inconsciemment, je parle toujours des méchants qui deviennent méchants pour pas grand chose, qu'ils sont devenus méchants après que leur chien-chien se soit fait mal à la patte. Ca doit venir de cette citation :

 

"Il est devenu méchant parce qu'une bande de voyou a voulu tuer son chien !"

 

Hercule/Satan qui balance ça à Vegeta en parlant de Boubou. Dragon Ball a définitivement marqué à tout jamais ma vie :D

 

Une image à la con pour finir :

 

image0011

 

Je pense balancer un article avec plein de liens mercredi ou jeudi pour que vous ayez de la saine (?) lecture :D

Faut dire qu'ils se sont cumulés depuis que je suis parti en vac' \o/

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Bordel-HS
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 04:48

 

Ben ouais.

 

Vu que je suis en train de la quitter, j'me disais que ce serait intéressant de faire un point sur son évolution et ce qu'elle est devenue. Car bon, les gens pensent que la Brigade, c'est un truc spécifiquement centré sur Haruhi, mais en fait, c'est plus trop vrai. Et donc, c'est une bonne occasion de mettre les points sur les i sur les activités actuelles de la Brigade et de faire un petit tour rapide et pas très chronologique de son histoire.

 

La naissance :

 

 

L'idée de la création d'une association a été lancée en une journée ensoleillée du 3 Février 2009 . De sombres sources officieuses indiquent que l'idée est venu bien plus tôt d'un certain navet. Et que cette idée avait été déclinée par le futur fondateur. Quoiqu'il en soit, deux mois plus tard, le 22 Avril 2009, la demande a été faite et le 30 Mai, la Brigade naquit officiellement.

 

Son but était le suivant : "Cette association a pour but la promotion des œuvres concernant le personnage de Suzumiya Haruhi (créée par Noizi Ito et Nagaru Tanigawa) à travers la francophonie, ainsi que de sauver le monde en l'inondant de fun tout en respectant les lois en vigueur."

 

jeune haruhiTout comme Haruhi, la Brigade était encore bien jeune !

 

 

Le lieu où tout a commencé :


Donc oui, la Brigade était particulièrement centrée sur Haruhi à sa naissance, logique vu qu'elle a émergé du forum haruhi.fr. Cette Brigade a été fondée pour avoir une existence plus légale vis-à-vis des éditeurs qui publient du Haruhi, éditeurs avec qui les admins du forum traitaient déjà pas mal, suite à la réussite de la Japan Expo 2008, première convention où ce forum avait eu un stand, dont les activités principales étaient :

- servir du thé et distribuer des cookies

- faire apprendre le Hare Hare Yukai

- faire connaître la série en diffusant les premiers épisodes sur le stand

- collage abusive de stickers ce qui nous a valu quelques remontrances par la suite (mé bon, on était jeune, on était fou ! \o/ )

- des tombolas

- des mots-croisés et un questionnaire

 

Et puis, ce doit être à peu près tout. Si nous avons pu avoir ce stand, ce fut grâce à Kaze qui venait tout juste d'éditer la série en France. Il y a donc eu une convergence d'intérêt entre eux et nous pour la promotion de la série.

 

AxelTerizaki, le futur président de l'association, avait réalisé un clip de cette Japan (une version de meilleure(ou pas) qualité ). Et 11 mois plus tard, suite à la réussite de cet évènement, l'association naquit.

 

haruhi ito

Haruhi s'éclate !

 

La continuation en dents de scie :

 

La ligne de mire principale était donc de rééditer l'exploit de la Japan Expo 2008 à la Japan Expo 2009 et à l'EPITA 2009.

Suite à des discussions avec les membres de No-Xice, il est aussi apparu qu'il serait intéressant pour la communauté (l'association n'était pas encore officiellement née) de se lancer dans la rédaction d'un fanzine (c'est là que je me dis que les couvertures des deux fanzines sont ptêt un soupçon trop proche, tiens. Enfin bref.), ne serait-ce que parce que c'est un moyen simple de parler de la série. Et c'est ainsi que la rédaction du premier fanzine de l'association a été mis sur les rails alors que l'association n'avait même pas encore eu le temps de pousser son cri de naissance.

Ce passage de mi-2008 à mi-2009 a aussi été le moment où la Brigade a renforcé ses contacts avec les éditeurs, comme Kaze bien sûr, mais aussi avec Pika et Hachette qui sortaient respectivement le manga et le roman. Bon, tout ne s'est pas passé magnifiquement, le partenariat avec Hachette ne s'est pas vraiment soldé par une réussite exemplaire, les ventes catastrophiques du roman n'ont certainement pas motivé Hachette à travailler avec nous par la suite (on aura quand même réussi à échapper au titre : "Haruhi fait sa crise" pour le roman).

Et il y a eu les premiers troubles liés à l'existence de l'association  dans la deuxième partie de 2009 (le staff des karaokés de l'EPITA qui nous trouve lourd, un type qui se fait passer pour un membre de l'association alors qu'il ne l'est pas, ce genre de business commun à toute assoc'). Ce qui n'empêche pas à l'association à continuer de se développer, recrutant par-ci et par-là de nouveaux membres en convention et les nouveaux membres qui arrivent sur le forum en faisant une recherche internet, le tout en essayant de corriger la/les mauvaises impressions laissées au fil du temps.

 

Mais, bon gré, mal gré, l'association a quand même pu tenir ces objectifs, sortant le fanzine et commençant même à développer des partenariats lors de la JE 2009, comme avec Kawasoft qui venait tout juste de sortir sa première traduction de Visual Novel, Narcissu.

 

 

C'est aussi pendant cette période que des sous-sites se sont ajoutés au portail comme le DailyMokyon ou Enoz. Le Yukipedia, Mikurun ou le site dont tout monde zappe l'existence vu son absence de fréquentation, étaient tous déjà là depuis longtemps.

 

Et pis après, la JE 2009...

 

5b6226e9ed4d156c18d8397186a0e8e4.jpgHuhu... Haruhi nous cacherait-elle quelque chose ?

 

 

Le virage pris par l'association dont personne n'a remarqué l'existence :

 

Fin 2009, début 2010, les admins sentaient qu'ils touchaient un peu la limite de ce qu'il était possible de continuer à faire avec Haruhi et se sont dits que l'association se devait d'évoluer si elle voulait rester pérenne. Cela s'est concrétisé lors de l'AG du 24 Janvier 2010.

Je vais quoter les parties intéressantes :

 

"Comme vous le savez peut-être, on a fait déjà quelques trucs mineurs avec Haruhi, genre un site web tout pourri et tout ça, mais au fur et à mesure que le temps passe, avec les autres membres du bureau, on s'est dit que Haruhi n'allait pas nous faire vivre éternellement en tant qu'association et que les uns comme les autres nous avions des séries que nous apprécions tous plus ou moins.
Des séries que l'on voudrait faire découvrir sans pour autant répéter ce qui a été fait avec Haruhi.fr. Il y a toujours moyen de créer des choses, et les relations privilégiées qu'on a avec les éditeurs peuvent être intéressante à utiliser pour justement aider à bosser sur ces séries. D'autre part,étant donné notre culture otaku générale, parler d'autres sujets autour du monde otaku, comme par exemple la culture Nico Nico Douga, Vocaloid, Touhou, whatever, c'était quelque chose que l'on pouvait envisager.

 

[...]

 


Gardez à l'esprit que, pour nous Haruhi doit rester notre fer de lance, la nouvelle orientation viserait à ce que l'on puisse ne pas agir QUE sur Haruhi mais aussi sur d'autres fronts. Notre but, est de continuer à faire le pont entre fans et éditeurs dans le genre d'actions et de projets que nous menons déjà, et de pouvoir être en mesure de proposer ca quelque soit la série. Ces changements de statuts sont là pour nous PERMETTRE de nous élargir par petites branches.
Ce sont les mêmes personnes qui continueront à faire le pont (entre, par exemple, les éditeurs et les fans d'une série), mais qui pourront le faire pour d'autres séries, d'autres fans, d'autres projets. Si l'un de nous veut faire un projet sur une série dont il est fan, il peut nous présenter un truc construit et tout. S'il y a assez de gens partants, on peut le créer. Lancer un projet n'implique pas de demander à tous les membres de l'association d'y participer."

 

Je ferai un point après sur tout ce qui a pu être intégré à l'association depuis cette décision et qui, l'air de rien, a apporté de nouvelles choses sur son sein. Car la chose qui est intéressante à remarquer actuellement, c'est l'image que les gens de nous qui est, en très court : " Brigade SOS Francophone == Haruhistes (ou haruhitards pour les mauvaises langues)".

 

En dehors du fait que la Brigade n'a peut-être pas assez communiqué sur la chose, il y a eu un évènement qui a totalement éclipsé notre évolution aux yeux du public : la venue de Noizi Itô, la môman de Haruhi comme certains l'appellent. Action organisée à la base par la Brigade, avec la complicité de l'EPITA par la suite, cet évènement fut une magnifique réussite à tout point de vue. Mais vraiment, à tout point de vue. Mais forcément, quand la môman de Haruhi vient en France à l'EPITA 2010, à l'instigation de la Brigade SOS Francophone dont la base reste très ancrée du côté Haruhi, il ne faut pas se leurrer, il est clair, et même obligé, qu'une ode à Haruhi soit faite en convention. Du coup, le fait qu'on ait eu de nouveaux statuts est une donnée qui est complètement passée à la trappe, vu qu'on a principalement valorisé les activités liées à Haruhi qu'on avait déjà mis en place avec succès auparavant, c'est à dire : chorégraphies, fanzines, animations comme le thé et les cookies (avec la bonne blague du : "Vous n'avez pas le droit de servir du thé sans assurance"), tombolas, etc...Mais on peut déjà noter qu'il y a une certaine ouverture sur les activités, comme la mise en place de l'apprentissage de chorégraphies liées à Touhou (et non, je refuse personnellement de l'écrire Tôhô) , et il y a aussi eu le renouvellement de l'action sur le kumikyoku (un jour, je saurais ptêt écrire ce terme correctement du premier coup) et sans doute quelques autres petits trucs que je n'ai pas en tête.

 

On aurait certes pu corriger le tir à la Japan Expo 2010 qui a suivi. Le souci, c'est que l'association était encore sur son petit nuage de la venue de Noizi à ce moment-là. Donc bon...

 

Sauf que maintenant, il est temps de le faire et de remettre les choses à plat : NON, L'ASSOCIATION BRIGADE SOS FRANCOPHONE NE FAIT PAS QUE DU HARUHI DE FACON PRIMAIRE.

Merci de taper les gens qui continuent à répandre cette idée. Avec un marteau géant de Laura/Kaori de Nicky Larson/City Hunter. Et ceci de ma part.

 

Ca me semble assez important à souligner plus que de m'étendre sur la réussite du projet Noizi  vu, que pour ce dernier, sa réussite a été au-delà de toutes espérances et que tout le monde en a déjà parlé sur le net. Et il y aurait plein d'autres trucs sur lesquels j'aurais pu m'étendre pendant des heures, mais passons à l'essentiel finalement.

 

Et donc, histoire de prouver que ce n'est pas que du vent et qu'il y a eu des actions concrètes en ce sens depuis la notification de cette décision, il me semble logique d'ouvrir la partie...

 

yotsuba-mikuNon, y'a pas de projet Yotsuba à la Brigade. Mais vous ne pensiez pas

sérieusement que je n'allais pas faire de prosélytisme pour Yotsuba au milieu de cet article ????

 

 

Alors, c'est quoi ces fameuses autres actions ?

 

 

- L'un de ces premiers et plus vieux projets est sans conteste celui sur Honey&Clover. Même s'il est vrai qu'on ne puisse dire qu'il ait réellement décollé en soi, il reste toujours présent. Petite brique par petite brique, des choses se mettent en place, la dernière petite brique étant la mise en ligne d'une pétition pour la venue de l'auteure. Elle est clairement faite sur le modèle de celle donnée à Noizi, vu que c'est une des raisons qui a finalement poussé Noizi à venir voir ses fans français. Inutile de dire que je suggère de la signer.

 

- L'intégration de Nanami en tant que projet de la Brigade. Nanami, qui est toujours en phase bêta, est un futur aggrégateur où je ne m'inscrirais pas avant 2/3 ans au mieux qui avait vocation à remplacer blogchan qui ne semble plus être correctement maintenu. La raison première de cette arrivée de Nanami dans l'escarcelle de la Brigade est que quasiment toute l'équipe qui travaille sur Nanami, est de la Brigade SOS. Et Nanami rentrait parfaitement dans la logique des nouveaux statuts de la Brigade. Donc, c'était un peu quelque chose "qui allait de soi", même si, visiblement, le fait a déplu à certains. En annonçant plus tôt notre évolution, il est probable que ça serait mieux passé.

 

- Le coup de main à la communauté française de Vocaloïd : Intéressée par le sujet Vocaloïd, la Brigade avait déjà récupéré le nom de domaine vocaloid.fr, avec l'objectif à terme de développer un portail du même type que celui pour Haruhi. Puis, elle a remarqué qu'il existait déjà une communauté fort active sur ce sujet. Elle leur a donc proposé de les héberger. En somme, l'association prête son côté technique, à la communauté elle-même de se bouger pour le reste. A ce jour, la migration de leur forum a été faite et ils sont en train de découvrir les outils mis à leur disposition (ne serait-ce que par le nombre de "jouets" qu'il y a à configurer juste pour le forum, ils ont de quoi s'occuper avant de s'attaquer au reste). Le forum se trouve donc maintenant ici sur un des serveurs de la Brigade SOS.

 

- Il avait été envisagé de faire la même chose pour Black Rock Shooter avec le nom de domaine blackrockshooter.fr, mais l'association a été doublée par un fanatique de la série. Mais même s'il n'y a pas eu d'annonce officielle, il me semble évident qu'un partenariat sera mis en place à terme.

 

- Suite au succès de l'EPITA, des contacts ont pu être noués avec des prestataires de Kadokawa et COSPA pendant la JE. L'avenir dira ce qu'il en ressortira.

 

- D'autres rapprochements ont commencé à se dessiner dans le même temps. Par exemple, il y a eu un mini-partenariat avec touhou.net pour la vente de posters, ou bien Nico Nico Douga nous a fait cadeau de leurs étendards en remerciement.

 

Pour les derniers points, c'est un peu la suite logique de ce qui s'est passé pendant la JE précédente (celle de 2009) où on avait vendu des figurines nendoroïd d'un autre stand sur notre stand, ou quand Mosaïc.Wav était venu chanter avec nous le kumikyoku. Même si ce ne sont pas réellement des partenariats au sens strict du terme, ça a permis de nouer des contacts qui pourront se révéler utile dans le futur.

 

Mais ça... Seul l'avenir montrera ce qui se passera. Toutefois, cela prouve aussi que la Brigade "s'équippe" pour l'avenir depuis plus longtemps que l'on ne le croit.

 

A noter que pour rester dans cette idée, le fanzine de la Brigade va lui aussi se tourner de plus en plus vers le monde otaku. Je vous laisse découvrir/deviner par vous-mêmes quels seront les thèmes abordés.

 

Du côté de Haruhi, des projets un peu plus originaux tentent de voir le jour, comme la réalisation d'un visual novel (chose très à la mode en ce moment :)  ) ou la réalisation de petits dramas audio.

 

Donc vi, la Brigade glisse depuis un bon moment du simple phénomène de fanboy haruhiiste vers quelque chose de plus "lourd" qui consiste à toucher à tout ce qui intéresse les otakus.

 

 

 

SeriousCrog.pngJ'ai pas trouvé d'image plus pertinente pour faire le lien. Désolé.

 

 

 

C'est bien joli tout ça, mais ça manque cruellement de gros robots dans ce que vous faites !


 

C'est un fait, inutile de le nier. Le souci majeur, c'est qu'en général, les communautés de méchaphiles sont déjà bien place et donc, on n'a pas grand chose à leur offrir en terme de technique comme ça a pu être le cas pour  la communauté française de Vocaloïd. En somme, l'aide technique de la Brigade se dirige plus vers les communautés qui débutent, histoire de leur simplifier la vie. Mais qui sait, si les mechas perçaient à nouveau avec une nouvelle licence qui déchire, je ne doute pas une seule seconde que la Brigade pourrait soutenir la communauté qui se créerait sur cette nouvelle licence.

 

La chose pourrait sans doute aussi s'appliquer aux shônens "mainstream", de la même manière (tiens, j'entends un admin qui doit hurler "Moi vivant, JAMAIS !" mais chut, n'écoutez pas ce qu'il dit). Le tout, c'est qu'il faut qu'il y ait une concordance d'intérêt et une motivation des deux côtés pour aboutir à quelque chose de précis. Malheureusement, ce n'est pas quelque chose qui peut être prévu. Même si le futur sait se montrer taquin parfois :)

 

Par exemple, le genre de choses qui pourrait arriver, serait qu' il y ait un fanzine de la Brigade consacré à Gundam et qu'un partenariat se monte avec l'AEUG à l'occasion de la création et de la sortie du-dit fanzine. Sauf que jusqu'à présent, aucune des deux entités n'a eu des raisons de bosser ensemble. C'est la vie.

 

Mais ça pourrait aussi arriver par le biais de la recherche d'un contact chez les éditeurs vu que c'est une des choses que l'association cherchera à valoriser dans le futur. Alors, pour le moment, l'association est forcément limitée dans ce domaine vu qu'elle n'a pas encore moult et moult contacts. Mais il n'y a aucune raison de faire du forcing dans ce domaine, autant construire les contacts au fil de l'eau et au gré des demandes. L'association a déjà pas mal de travail en ce moment et finalement, elle n'existe que de manière officielle que depuis un peu plus de 15 mois. Elle a encore du temps pour renforcer son carnet d'adresses.

 

Ou si un projet fou se montait pour essayer de ramener une partie du Gundam géant (genre que les japonais nous prêtent la tête pour une convention, juste pour la GLOIRE !), je pense que la Brigade pourrait être tentée par ce genre d'aventure. Bon OK, ça semble un peu irréaliste pour le coup. Je pense qu'il va falloir encore quelques (beaucoup) années, le temps que la Brigade continue d'améliorer ses relations avec les sociétés japonaises. Mais... Qui sait ? (oui, je sais, c'est irréaliste, mais des fois, faut savoir passer outre, sinon Noizi ne serait jamais venue en France).

 

Après, ce sont des idées personnelles lancées comme ça, à titre d'exemples plus ou moins pertinents, ça n'implique aucunement la Brigade :)

Au final, ça fonctionne aussi dans l'autre sens. Demandez-vous, mechaphiles, en fonction des nouveaux statuts de la Brigade, en quoi il pourrait être intéressant de travailler avec elle.

 

Même s'il faut reconnaître qu'il faut déjà qu'elle arrive pleinement à assumer ses nouveaux statuts, ce qui ne sera pas forcément une gageure. Mais rien ne vous interdit de déjà vous poser la question, chers mechaphiles ! :)

 

 

HaruhiMWC

 

 

 

Bon, enfin, avant de passer à la conclusion finale, il est préférable de préciser les choses. Si j'ai joué sur le côté mechaphile dans cette partie, c'est tout simplement parce que les critiques les plus virulentes vis-à-vis de l'association semblait émerger des gens qui sont abusivement catégorisés en mechaphile. Et qui nous reprocheraient d'être trop moephiles. Mon côté taquin (troll ?) m'a poussé à jouer sur ces catégories abusives. Mais vu que nous sommes à minima sur un sujet sérieux, je préfère mettre les choses au clair. La Brigade n'a pas d'appartenance en "-phile". Un peu comme ce blog quelque part, où je peux aussi bien parler de shôjo, que de trucs datant de Mathusalem, que de trucs récents, que de trucs d'élitiste, que de trucs qu'on sait pas comment la licence peut encore être exploité, que de truc "Oh Wow, la drogue jap, c'est de la bonne !", et j'en passe de tout !

Voilà quoi. C'est mignon de catégoriser les gens, c'est plus facile et plus simple, mais la Brigade, elle n'a pas envie de ça.

Donc si, pour une fois, tous mes lecteurs quelqu'ils soient, pouvaient mettre de côté les facilités d'usage et qu'on bosse tous ensemble, ça serait cool.

Merci.

(Je n'en reviens absolument pas d'avoir pu pondre un passage aussi open-minded. Je vieillis. Grave.)

 

 

Le mot de la fin ?

 

De mon côté, j'ai déjà manifesté mon envie de quitter l'association. Parce que cette évolution dans les statuts de la brigade ne m'intéresse pas particulièrement et que je sais que je n'ai pas besoin d'être membre pour pouvoir participer aux choses qui pourraient se faire autour d'Haruhi. Et vi, c'est un peut-être un point intéressant à signaler aussi. Bosser sur le Visual Novel vous tente ? Vous avez une idée pour organiser des trucs fun mais vous ne savez pas comment la mettre en pratique et vous auriez besoin d'aide et de conseils ?

Et bien, manifestez-vous auprès de l'association !

Pas besoin d'être membre pour ça !

Si vous êtes motivé, sérieux dans votre approche et que votre projet est réalisable (genre si vous souhaitez réaliser le MMORPG utlime, je pense que vous pouvez passer votre chemin ;) ), la Brigade sera heureuse de vous soutenir ! \o/

Bon après, si elle est débordée ou qu'elle trouve qu'il y a d'autres communautés plus susceptibles de vous filer un coup de main (au pif, l'assoc' nainwak pour la partie technique d'un jeu en ligne), elle vous répondra en conséquence.

 

 

yotsugrren.jpg

Oui, la Brigade SOS Francophone peut relever des défis impossibles !

Elle a des arguments pour !

 

 

En tout cas, pour moi, il est clair que si je devais monter un site sur Yotsuba et que j'avais des soucis pour des raisons x ou y, c'est vers eux que je me tournerais pour avoir une ch'tite aide pour avoir un truc tout zoli et pas fait avec les pieds. Bon, certes, l'est pas probable que je me lance dans ce genre de projet tant que je n'aurai pas 6 mois de chômage devant moi. Là, je me contente juste de répandre le Yotsubaïsme partout où je vais. Oui, même au boulot ! :D

 

Car, c'est un fait : Yotsuba finira par régner définitivement sur le MOOOOOOOOOOOONDE !

 

 

Ceci dit, j'espère vous avoir fait comprendre en quoi la Brigade changeait. Alors certes, Haruhi restera le fer de lance de la Brigade, ne serait-ce que parce que tout a commencé par elle. Mais continuer à la résumer à Haruhi, ce serait juste du mauvais goût.

 

Actuellement, la Brigade est d'ailleurs en train de travailler sur cette image trop haruhiiste qu'elle porte. Un site dédié strictement à l'association devrait apparaître bientôt, et il est probable (mais ce n'est pas encore fixé) que la partie forum de l'association au sens strict, va quitter le forum haruhi.fr pour avoir son propre espace dédié. Il y a du brainstorming en cours sur le sujet, et les choses avancent petit à petit. Et même si les objectifs peuvent paraître ambitieux, en prenant son temps, je ne doute pas que la Brigade soit parfaitement capable de les accomplir.

 

 

En tout cas, je souhaite bon vent à la Brigade SOS !

 

sosyamato

Comme pour le Yamato, cette aventure sera-t-elle sans retour

pour la Brigade ? (Merci à Grimm pour l'ajout du logo ! \o/ )

 

 

Quant à moi, je vais maintenant continuer à profiter de mes vacances. :)

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 18:44

JE.

SUIS.

EN.

VACANCES.

yotsuba2

Yotsuba, elle aussi, trouve ça trop cool, même si elle ne sait ce que c'est les vacances.

 

Donc, du coup, c'est pas impossible que les mises à jour soient ralenties pour les trois semaines qui viennent. Y'a un article qui sortira de façon quasiment certaine sous peu, j'espère réussir à sortir de nouveaux chapitres de ma fanfiction, ne serait-ce que pour boucler le deuxième tiers de cette dernière, et sinon, ben... Rien de prévu.

Que dire d'autre ?

 

Ah si, ça a vraiment traumatisé mon enfance. Je ne pige même pas que Téléchat ait pu avoir un prix tant c'était traumatisant pour mes n'oeils. D'ailleurs, même maintenant, j'ai franchement du mal à mater cette émission. Ce qui me rassure, c'est que je ne suis pas le seul à priori. Et je confirme les commentaires sous cette vidéo, les personnages de cette émission aurait pu se retrouver dans Silent Hill.

 

Quelques autres liens en passant :

- Sarkozy est toujours autant aimé sur le net

- Un mythe va peut-être être enfin ressuscité

- Nintendo promet bien des choses pour sa prochaine Wii

- Pauvres crevettes

- Des fois, on peut avoir des ennuis rien qu'avec le nom de sa ville (ou plutôt, ce sont des gros boulets chez microsoft, comme toujours)

- les allemands passent à l'attaque

- j'adore toujours autant ma région natale !

 

Allez zou, ce soir, un peu d'alcool pour fêter les vacances ! \o/

 

Ah sinon, ch'suis dég'. Je suis en train de refaire le premier Metroïd Prime et... je ne vais pas avoir 100% parce que j'ai oublié de scanner une saloperie de tentacule d'un boss. J'ai la haine. Tant pis, je le referais dans quelques années. L'avantage des Metroïd Prime, c'est que ce sont des jeux qui se refont avec plaisir !

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans F.A.L.
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 21:15

En passant, les gens qui viennent sur mon blog via blogchan, vous devriez songer à utiliser un peu plus sama. D'une part parce que 90% des blogs qui sont sur le premier sont sur le deuxième et que ce deuxième a, de surcroît, une plus belle variété de blogs, et d'autre part, parce que je trouve sama plus user-friendly avec ses onglets et tout et tout. Et qu'il est maintenu contrairement à blogchan.

Enfin, je ne vous force pas, sinon il va y avoir une inutile levée de boucliers couplée avec des hallebardes vorpales et moi, avec mon ch'tit bouclier en bois, ma tenue verte et mon épée de 10 cm, je vais faire long feu. Vous faites comme voulez, mais je tenais à le signaler en passant.


 

15 ans.

15 foutues années.

 

C'est le temps qu'il m'aura fallu pour parcourir enfin cette histoire en son entier.

A la base, j'avais découvert ce shôjo via la version animée publiée par MangaMania (oui, encore une VHS, mais ce coup-ci, j'ai acheté les DVDs après, je progresse, je sais m'adapter un peu à la modernité). Et là, je viens tout juste de mettre la main sur la série complète en papier grâce à un ami (à qui je dois des sous ou un truc à acheter du coup) ce qui me permet enfin de combler cette lacune.

 

La série animée couvrait vaguement les 5/6 premiers tomes de la série, puis on avait le droit à une fin qui présentait rapidement quelques images-clés de la suite de l'histoire (entre autres : le réveil d'Alice en Mokuren ; Rin (qui devient Ring dans le manga, yo no sait pourquoi ) qui fait le con dans un hôpital, ... ). Inutile de dire qu'on en restait légèrement frustré vu qu'on ne savait pas ce que voulait faire Rin avec la tour de Tôkyo, comment Alice allait supporter son réveil en Mokuren, le futur de chacun et j'en passe. Et même si la magnifique voix d'Arai Akino berçait doucement nos coeurs lors de l'ending, il ne pouvait ressortir de ce visionnage qu'une impression de légère frustration.

 

Frustration qui ne pouvait être compensée qu'en lisant le manga. Qui sortait vaguement à cette époque. Mais bon, avec les VHS MangaMania qui consommaient l'intégralité de mon argent de poche, j'étais plus que limité sur mes autres achats et donc, bye-bye les mangas papiers de "Please Save My Heart". Et maintenant, 15 après, je peux enfin savourer cette histoire en son entièreté. Comme quoi, la patience, outre être la mère de toutes les vertus, finit toujours par payer.

 

hamtaro

 

Maintenant expliquons un peu l'histoire : Cette dernière tourne autour de la réincarnations. Les personnages principaux font des rêves dans lesquels ils découvrent une vie antérieure qui se déroule sur la lune. En effet, dans cette vie passée, des extraterrestres (totalement humanoïdes, of course) ont établi une base lunaire dont la fonction est d'étudier la terre (ou plutôt ZZKKXX01 ou un truc du style). Et les personnages principaux se retrouvent liés avec les sentiments des extra-terrestres, sentiments qui risquent d'influencer leur propre personnalité.

Ce qui forcément va provoquer moults et moults problèmes, surtout à cause du fait, que rien ne s'est terminé calmement sur la base lunaire - au contraire.

 

PSME base principalement son histoire sur la notion de karma et le prix à payer pour les fautes passées. Mais la question est détournée en : pourquoi devrais-je payer pour des fautes passées et qui ne me concernent pas ?

Ou, pour prendre un exemple concret : les allemands de notre époque devraient-ils encore payer pour les saloperies qu'ont fait leurs grands-parents ?

En occident, la tendance est de plus en plus dirigée vers le pardon, sûrement à cause de notre origine judéo-chrétienne (et d'ailleurs, on essaie d'imposer ça au reste du monde...), mais en asie, la thématique de ce manga a dû avoir une résonnance un peu plus forte compte tenu de l'implantation du karma dans leur vie de tous les jours.

Mais, soyez rassuré, ce n'est pas pour ça qu'on va trouver la thématique chiante par chez nous, ne serait-ce que parce que l'auteur maîtrise son récit et fourmille de bonnes idées.

 

D'ailleurs, d'entrée de jeu, elle part sur les chapeaux de roue. Totalement fangirl de Saint Seiya, elle n'hésite pas à costumer ses persos en Andromède, Shiryû ou autres afin de détourner les situations qu'elle a elle-même créé. Le quatrième mur est allègrement brisé et même violenté plusieurs fois. Et puis petit à petit, le récit devient de plus en plus sérieux et l'auteur part de moins en moins dans ses délires. L'histoire se complexifie et les vérités cachées de la lune se révèlent, commettant dégâts sur dégâts dans les relations du présent, qui sont loin d'être une gageure à gérer. Par exemple, un des personnages était une femme sur la lune et était amoureuse d'un dénommé Gyokuran. Et elle s'est réincarnée en homme et Gyokuran est, au moment de son réveil, son meilleur ami, donc un mec. Et il est lui aussi un mec. Il est facilement imaginable de comprendre que le personnage va se retrouver en situation conflictuelle, les sentiments du passé refaisant surface et avoir envie de coucher avec son meilleur ami, c'est pas franchement le truc le plus simple à gérer. Ainsi, les personnages doivent négocier avec les personnalités de ceux qui viennent se réincarner dans leurs corps, mais comment faire quand on a aucun contrôle sur l'arrivée de cette nouvelle personnalité et sur cette personnalité elle-même, sans que cela ne détruise leur personnalité actuelle ?

Certes, tout ne passe pas aussi négativement. Certains protagonistes cohabitant sans trop de soucis avec ce "nouveau-venu". Mais bien évidemment, l'auteur va s'attarder sur ceux qui ont des soucis. Le seul regret que je pourrais avoir, c'est que certains personnages (je pense au leader de la base lunaire par exemple) semblent un peu inexploité, mais cela est compensé par la vie des autres personnages.

 

Pour dynamiser le récit, l'auteure a sagement choisi de donner un léger côté fantastique à son oeuvre qui passe plutôt bien. Sauf que lorsque l'on plonge directement dans le passé des extraterrestres, le côté shôjo reprend le dessus, ce qui entraîne une légère baisse de rythme qui peut frustrer les lecteurs les moins amateurs de ce type d'oeuvre. Il n'en reste pas moins que, prise dans sa globalité, l'oeuvre reste d'excellente facture pour ses côtés scénaristiques. L'auteure réussit à garder une cohérence de bout en bout, les réactions des personnages sont logiques et les moments d'atermoiement ne s'étirent pas trop longtemps. Par contre, graphiquement, il est clair que ce n'est pas byzance, mais l'auteur s'améliore de volume en volume pour atteindre un style graphique plus que convenable sur la fin.

 

Tout comme Basara, PSME est un titre que je conseille pour tous ceux qui n'ont pas l'habitude des shôjos, si on est capable de passer outre des graphismes moyens. Pour la simple raison que ces deux shôjos se passent en dehors des lycées (lieu de base des shôjos classiques) ce qui évite d'enfermer les personnages dans des situattions plus ou moins prédéfinies et ce qui permet d'avoir des récits bien plus actifs (un peu de polar fantastique pour PSME et du médiéval épique pour Basara). Si ces deux shôjos ont une telle reconnaissance critique et public de manière générale, dites-vous bien qu'il y en a une raison.

 

hamtaro_2.jpg

 

Si vous hésitez pas à vous jeter à l'eau pour PSME (je comprends parfaitement que devoir investir dans une série de 21 volumes sans savoir si ça va plaîre n'est pas facilement très motivant), commencez par regarder l'anime, car celui-ci est très fidèle au manga et même si la fin est un peu expédiée, l'ensemble reste d'excellente facture. Et puis, à ce prix-là, vous n'aurez pas l'impression de jeter votre argent par les fenêtres. :D

 

Pis bon, une histoire d'extraterrestre qui font la taille de notre petit doigt, c'est forcément fun d'un certain point de vue :D

Bon, je vous rassure, ce point n'a aucune importance pour l'histoire, c'est juste quand j'ai vu cette remarque passer dans le manga, ça m'a fait marrer.

 

A noter qu'il existe une suite à ce manga. Mais les retours que j'ai eu sont plutôt négatifs, donc je ne le conseillerais pas. Il faut bien dire que la fin de PSME est vraiment bien, proche de la perfection, donc la suite paraît d'office un peu inutile. On n'a juste pas envie de la découvrir car on est pleinement satisfait de PSME en tant que tel. C'est assez rare pour que je le mentionne.

 

Pis sinon, je vais finir par en vouloir à Tata ! Elle vient tout juste de pondre un article sur la série ! Et quand je pensais sortir un article sur Natsuki Sumeragi, elle en a sorti un, ce qui a eu pour effet de reporter le mien à sine die pour que ça ne fasse pas trop doublon ! Mais ce coup-ci, j'avais trop envie de parler de PSME donc voilà quoi ! ^___^

Ou alors, on est télépathe. Ou pas. Mais quelle méchante de me voler la primeur des sujets !

 

 

Changeons totalement de registre maintenant.

Comme certains le savent, j'aime particulièrement Dorohedoro. Vu que chopper les volumes n'est pas forcément une sinécure et comme un nouveau volume va bientôt arriver dans nos contrées à ma grande joie, je vous propose de découvrir ce qu'a fait l'auteur sur un autre projet : Maken X. Attention, on quitte le domaine du shôjo pour du gros trash des familles ! 

A la base, c'est basé sur un jeu vidéo de baston. La série est finie et fait trois tomes, ce qui permet de donner rapidement un aperçu de ce que fait l'auteur (comprendre : un dessin sombre avec un scénario barré). Après, il est clair que ça ne va pas plaîre à tout le monde :)

Vous pouvez allez lire ce manga (si vous vous prenez une erreur 403, enlevez la fin de l'URL pour laisser que le titre du site et faites la recherche du titre... D'ailleurs, vous pourrez y trouver nombre de titres intéressants comme Beelzebub, Toriko et Psyren (enfin, Psyren n'a pas encore un Corti approval total de ma part, j'atttends de voir comment les choses vont évoluer. Si on approche vraiment de la fin du manga, ça ira, sinon... Faudra voir. Par contre, Toriko est juste parfait IMHO. L'un des rares shônens à rallonge que je suis avec plaisir ! Pour le définir, c'est très simple, je vais reprendre la définition d'un graaaaaaaaaand monsieur, c'est en fait l'histoire des Hunters Gourmets de Hunter x Hunter ! Par contre, si vous ne connaissez pas Hunter x Hunter, je ne peux plus rien pour vous ! \o/).

 

Voili, voiloù, c'est tout pour aujourd'hui. Et plus que 20 h et je serai en vacances. Râh, lovely !!!!

 

Mais c'est quand même n'importe quoi ce blog où je parle de Maken X et de PSME dans le même article. Bof, OSEF après tout.

 

C'est peut-être... Ironique ?

 

haruhiIronymotivator

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 03:34

J'ai envie de dire :

 

Mais pourquoi les pubs ne sont-elles pas toutes ainsi...

 

La pub en question se passe par ici.

 

Et j'ai déjà fait :

- chanter

- danser

- sexe

- manger

- kill

- beer

- lame

- tickle

- 404

- laught

 

 

Si vous avez d'autres propals, je suis preneur !

 

Pour ceux qui n'auraient pas compris, (moi-même j'ai pas compris d'office sur le coup), après votre premier choix (tier/ne pas tirer sur l'ours), vous pouvez écrire un texte là où le monsieur a passé du blanco dans le titre de la vidéo.Comme il le dit : vous pouvez écrire l'histoire.

Faites vous plaisir ^^

 

Mais putain, je ne sais pas comment ils ont fait pour coder cette pub', mais là, je suis scié. Y'a trop de trucs qui rentrent en compte pour dire que "c'est facile à faire" comme peuvent sortir les blasés de la vie. D'ailleurs, je préviens, ceux qui me sortiront ce genre de trucs en com', auront le droit de voir leurs com' partir direct à la poubelle si ce n'est pas étayé sérieusement. Y'a des jours, c'est SERIOUS BUSINESS !

 

Même si j'ai répéré les grandes lignes de fonctionnement (en somme, le cadre de la deuxième vidéo n'inclue pas juste le film, mais une grande partie de votre écran), y'a encore des trucs qui me sèchent comme le fait qu'ils aient un truc de reconnaissance de texte qui traîne là. J'vois l'idée, mais quand même.

 

Ca déchire.

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Ecrits Sans Sens
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 20:08

J'avais déjà particulièrement aimé le premier No More Heroes.

 

Alors, quand j'ai su que Suda51 nous en préparait une suite, inutile de dire que mes petites mimines s'excitaient de plaisir (même si une utilisation longue du nunchaku de la Wiimote file des crampes), que mes yeux pétillaient de bonheur et mon petit coeur battait la chamade. Moi fanboy ? Totalement.

 

La galette à peine enfournée dans la console que le jeu commence, nous remettant déjà dans son ambiance particulière. Et PAF ! BASTON !

A sec. Le premier combat vous tombe un peu violemment sur la gueule et apprendre ou réapprendre les contrôles peut être un peu laborieux sur le coup, même si un léger tuto vous guide. En somme, c'est l'épreuve du feu, on nous balance dans le feu de l'action et DEMERDEZ-VOUS. Et puis après, l'histoire recommence. On retrouve avec plaisir la pouffiasse/garce/salope  charmante demoiselle qui nous avait guidé lors du premier volume. Et avec laquelle le héros commence directement à s'engueuler pour savoir si oui ou non, ils doivent faire un résumé du premier jeu. Rajoutez une tête décapitée qui parle, pas de doutes, on est bien revenu à Santa Destroy, la ville la plus tarée du monde ! \o/

 

Heureux d'avoir retrouvé nos marques, on se met à explorer un peu plus ce que l'on a. Par rapport au premier jeu, le gameplay n'a pas trop changé et c'est tant mieux. Il reste toujours aussi dynamique et bourrin et c'est un régal d'enchaîner les décapitations et autres démémbrages explosifs ! Certains étaient contents, car contrairement au premier, la censure n'avait pas frappé et qu'on avait le droit à du sang. Mais soyons honnête, on s'en fout complètement et totalement de la présence du sang, ça n'apporte rien de plus. Ce qui importe, ce sont les mises en scène utilisées pour les exécutions finales. Et elles s'en toujours un vrai régal pour les n'oeils !

Notre bon vieux Travis Touchdown n'a pas perdu sa classe !

Son sabre-laser dépote toujours autant !

Il est un dieu du catch !

TOUCHDOWN !

 

http://media.giantbomb.com/uploads/1/10332/445866-travissaves_super.jpg

Ah, ce point de sauvegarde, toujours aussi mirifique.

 

 

Rassuré sur ce point, j'ai laissé mes appendices digitaux explorer plus profondément la substantielle moëlle de ce jeu.

 

Premier point : la disparition de la moto.

J'aimais bien les passages où on se baladait en ville avec notre grosse moto parce que le héros PUE LE CHARISME dans ce genre de scène. Mais elles étaient aussi dispensables vu qu'elles ne servaient à rien en dehors de puer le charisme. Je me souviens qu'à la fin, j'étais même été un peu lassé des allers-retours que j'ai pu faire en moto. Mais la carte utilisée pour remplacer la moto ne m'a guère plus convaincu. C'est une carte basique où on choisit nos destinations et on se fait téléporter à ces dernières. Le problème, c'est que c'est un poil lent et qu'on revient systématiquement sur cette dernière après avoir bouclé la zone où on était. Alors que des fois, on préférerait pouvoir relancer automatiquement le mini-jeu qu'on est en train de faire. Ce n'est pas dramatique mais légèrement fastidieux quand on refait 15 fois le même mini-jeu pour gagner plein de pognons afin d'avoir des fringues classes (c'est fou, ce plaisir qu'on a à jouer à la barbie avec Travis Touchdown... Sûrement parce que personne n'oserait porter ses tenues aussi excentriques dans la rue ^^).

 

Deuxième point : les mini-jeux.

Comme dans le premier opus, pour gagner des sousous pour s'acheter de belles fringues, il faut "travailler". Et ce coup-ci le travail pas sale (comprendre : le travail où il ne s'agit pas de tuer des gens), s'est transformé en mini-jeux en 2D. Avec des graphismes digne de la NES en fin de vie. Forcément, j'ai kiffé A MORT. Les mini-jeux ne proposent pas un challenge trop relevé mais la mort guette. Une faute d'inattention se paye rapidement. Ces jeux sont plutôt bien réussis et bien dans l'esprit de l'époque. En tout cas, la course de moto, la chasse aux insectes à réveiller bien des souvenirs en moi, me rappelant des jeux comme Rad Racer (avec les lunettes 3D rouge et bleu ! Quel précurseur ! D'ailleurs Travis devrait avoir les mêmes lunettes !) ou Gremlins II (je crois que je n'ai jamais passer le premier niveau s'il y en avait un, tellement c'était injouable).

Ces mini-jeux sont donc de parfaites réussites !

D'ailleurs, le seul mini-jeu auquel je n'arrive pas à jouer est le seul... En 3D. SRSLY, quelqu'un arrive à ramasser ces fuck*** scorpions sans se faire piquer ?????

 

http://www.sonhana.com/xex/files/attach/images/5155/924/010/no-more-heroes-desperate-struggle--20090601075433026_640w.jpg

TWO SWORDS ARE SUPERIORS !!!!!!


Troisième point : FUCKIN' DOGGIN' STYLE !

Et pour reprendre un walkthrought lu sur gamefaq : Henry est un troll. Parfaitement.

Et je n'ai pas eu de problèmes pour sauter avec Shinobu.

Si vous n'avez rien compris à ce passage, c'est normal, vous n'avez pas fait le jeu.

 

Quatrième point : les boss.

J'avais entendu du négatif sur les boss, comme quoi, ils n'étaient pas autant mis en scène que dans le 1. Ben, je ne suis pas trop d'accord. Je trouve qu'ils sont bien présents et on a des magnifiques surprises :D

Leur introduction est ptêt légèrement plus courte, il n'empêche qu'ils sont bels et bien présents. Et qu'ils sont tous aussi charismatiques qu'avant.

 

Cinquième point : l'histoire.

Suda51 peut faire un troisième opus quand il veut :')

Les dialogues restent toujours aussi succulents, l'histoire reste bien barrée, c'est juste que du bonheur.

 

 

Donc oui, j'ai encore une fois été conquis par Suda51. Comme quoi, il y a des valeurs sûres qui savent rester sûres.

C'est donc un magnifique... TOUCHDOWN !

 

Bon, le prochain article sur les jeux vidéos se sera probablement sur le nouveau Metroïd. Dont je n'ai strictement rien vu. Et je vais l'acheter. Je vieillis, j'achète des jeux sans en avoir pris une once de renseignement dessus. :|

Le pouvoir des licences est terriffiant. Mais bon, c'est pas comme si un jeu estampillé Nintendo savait être mauvais. Oh, ça doit exister, mais franchement, les licences Nintendo, c'est du béton armé en général, avec ce soupçon de nouveauté qui fait qu'on accroche à nouveau.

 

Tiens sinon, j'ai mis à jour ma barre de liens à gauche. J'ai fait ça un peu à l'arrach', faudrait que je la complète. Mais bon, j'ai mis deux ans pour la mettre à jour, on ne va pas se précipiter ^^

 

Pis, je suis content, grâce à Aer,j'ai pu retrouver LA musique qui a sans doute le plus inspiréNobuo Uematsu pour faire le thème de Terra dans FFVI. Normal, les trucs cultissimes sont toujours reliés entre eux.

Bon, je suis ptêt le seul à le penser, mé bon... L'excuse de ma surdité me permet de relier n'importe quoi en musique :D

 

Edit bonus :

PUTAIN, y'a BEETLEJUICE sur NRJ12 après L'expert ce soir ! Ca fait des ANNEES que je veux revoir ce putain de film !

Je ne l'ai vu qu'une fois à 7 ans et j'ai oublié plein de trucs ! Râh ! Enfin ! Je vais pouvoir boucher ce manque à ma culture !!! Ca, en plus du fait que je viens de dropper tous les "Please Save My Heart", je pourrais presque mourir heureux ! \o/

Mais, faut pas déconner, j'ai encore trop de trucs à lire et à faire. Bon, le jour où je mourrais, je serais sans doute dans la même situation, mais tant qu'à faire, atutant en profiter ^^

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Jeux Vidéos
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories