Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 01:56
En bref :

- Cosplay de Kyon/Itsuki : check. Veste subissant des retouches finales.
- Thé : check
- Théière : check
- Billets : check. (note pour plus tard, penser à les retirer... Ca peut servir... )
- Coockies : Réalisation vendredi après-midi, dispo le samedi (pour mes miens n'a moi ^^ )
- Tenue au stand :
    Vendredi : 12h/13h
    Samedi : 14h/15h
    Dimanche : 14h/15h
- Probabilité de me trouver au stand en dehors de ces horaires : 75%
- Activités prévues pour Haruhi : Plein
- Plan ultime : check (à voir par là)
- Repas prévus :
    Jeudi soir : Suikoden
    Vendredi soir : Mangaverse
    Samedi soir : Haruhi
- Achats prévus :
    Figurine Yostuba Revoltech
    Coffret intégrale (et collector si y'a) Lain
    Paranoïa Agent
- Problème en vue : Bordeeeeeeeeeeelllllllllllll, virez moi mon salaiiiiiiiiiiireeeeeeeeeeeeeuuuuuuuhhhhhhh !!!!! >_< *craint de se retrouver à 1 000 euros de découvert ce qui ne serait pas glop :/  *

Bref, je ne vais pas m'ennuyer à priori ^o^

Dans quelques temps, le bilan :)


EDIT : Vu l'heure, second problème... Le sommeil Y_Y
Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 23:36
Râh, ça m'énerve de manquer de temps et de ne pas être foutu de m'appliquer. A chaque fois, je bâcle mes histoirettes comparé à tout ce que je veux mettre dans l'une. Un jour, j'apprendrais la patience du dessin. Ou à faire les choses en plusieurs fois ( ce qui m'aurait permis de peaufiner la partie sur les chevaliers d'or ici).

Mais non, j'en suis incapable. Ou en tout cas, pour le moment, c'est mal barré. Screugneugneu.... Apprendre à prendre le temps. Je le fais trop bien dans la majorité des domaines, mais y'en a d'autres, c'est pas ça :p

Enfin bref, la quinzième histoirette, dans une semaine assez speed. Tiens, j'ai même pas eu l'occasion d'utiliser l'entité pensante de contrôle de mon cerveau pour voir si je devais envoyer des vaisseaux de transport de type M. Acrophage pour protéger son transport. Pourtant, la JE est proche. Se pourrait-il que mon corps soit devenu plus résistant ?

Bon, arrêtons de délirer. Ou pas.

Rapport 134 560 de l'Organisme Cérébrale.
Objet : Message du général S. Uccinct, Commandant en chef de la classe M. Acrophage

Troubles comportementaux dû à la JE sous contrôle. Fin de message

Décision de la surface plénipotentionnaire:
"Bonne nouvelle. Même si trop succinct. Préparez agents de protection au cas où l'inflammation atteindrait l'esprit."

Bref, l'histoirette 15 :


Lien imageshack.


Bon, H-36h pour la JE. MIAM !
Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Histoirettes
commenter cet article
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 22:41
Alors, que je me dis que j'ai plusieurs trucs à écrire et que je sais pas quand placer mes articles dans les semaines à venir (yeah je suis devenu un adepte de l'utilisation de l'antidatage) et que je taquine du VLP ( va avoir droit à son article sous peu lui d'ailleurs ! ), je découvre ce soir que je suis accepté (en mode consultatif, faut quand même pas pousser mémé dans les orties !) sur blogchan !

Ô joie !  Je rejoins pour le moment ce monde élitiste du manga/anime/JV ! ^o^  (Jusqu'à ce que je meurs ou qu'ils trouvent mieux, cf StarShip Troopers). Oui enfin bon, c'est certes temporaire, faut que je pige comment mettre l'image en lien dans ma catégorie lien qui est vide, mais techniquement, ce doit être faisable ! )

Bref, pour les curieux qui sont arrivés sur ce blog via blogchan, voici son origine.
Yeah, rien à voir avec le sujet de blogchan à la base :] (quoique... Geek, copine, toussa...).
Et bien entendu, inutile de vous attendre à ce que je vous parle de trucs récents. Y'a suffisament de blogs qui le font bien mieux que moi ^^

Niveau anime, jeux vidéos, mangas, j'ai fait une douzaine d'articles sur le sujet, ce qui correspond grosso-modo à 1 article par semaine depuis sa création (c'est pas moi qui vais flooder blogchan :p ). Enfin dès que la redirection de blogchan sera faite directement sur la partie anime/JV/manga, ce qui éliminera la majorité de mes posts.

Que dire d'autre ?

Pour moi, blogchan, c'est comme une femme. Vous êtes toujours content de la retrouver à la maison car en quelques clics vous atteignez le bonheur. Vous jouez avec elle, tout comme vous pouvez jouer avec d'autres attributs féminins, vous repérez les blogs que vous suivez avec passion sans avoir à se taper 154 newsletter et vous pouvez découvrir d'autres blogs que vous aimerez (ou pas). Bref, blogchan, avec son petit frère animint, c'est le moyen le plus rapide pour faire le tour de la blogosphère anime et otaku de qualité. C'est comme avoir un chat sur les genoux qui ronronne gaiement, c'est juste du bonheur.

Pour les (rares) profanes qui traînent ici et qui ne comprennent rien à ce que je raconte, blogchan est un aggrégateur de blogs. Les bloggeurs s'y inscrivent et quand les auteurs postent, le post est signalé dans blogchan. Ca paraît compliqué, mais c'est simple, je vous rassure :)

Bref, et donc vi, je suis assez content d'y être, même si ce ne sera peut-être que temporaire :)

Voilà, voilà...

Le lien vers blogchan :


(Trop la loose Overblog, y'a pas moyen de coller une image dans les liens ! Ou alors, c'est hachement bien planqué ! Pareil pour la favicon, beuuuhhh...)
Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Manga-Anime-JVs
commenter cet article
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 20:54
Reprenons.

Passons maintenant au gameplay. Vous l'avez compris, vous pouvez composer votre dream team, que ça soit à cause d'affinités comportementals avec des personnages ou la recherche de la puissance brute. Mais quid des combats ?
Comme vous le savez, ils sont au tour à tour. ce qui vous laisse le temps ed choisir entre attaque, défense, magie et objet. Classique donc. Et qui vous permet de gérer votre stratégie facilement. Juste un point sur la magie. Cette dernière est associée à des runes, runes qui ont créé le monde, et ont différents effets sur les persos(toutes les runes ne donnent pas de la magie, loin de là), etc...  Les runes les plus puissantes que vous utiliserez dans le jeu sous dans la main du héros et/ou acolyte proche en général. Mais certaines valent leur pesant de cacahouètes. En dehors de ça. Quand une rune donne de la magie, elle le fait de manière limitée. Chaque magie correspond à un rang, et plus le rang est élevé, moins vous aurez accès à cette magie. Utiliser cette magie consomme une magie.
En plus clair avec la rune d'eau en exemple :
A tel niveau, vous avez trois magies de niveau 1, deux de niveau 2 et une de niveau 3. Ce qui signifie que vous pouvez utiliser trois fois la niveau 1, deux fois celle de niveau 2 et une fois celle de niveau 3. En général, vous en avez assez pour parcourir les donjons, mais méfiance. Quand vous n'avez plus de magie, les choses peuvent sérieusement se gâter dans certains lieux. Surtout que si vous voulez retrouver toute votre magie, il faut dodoter et au milieu d'un donjon, c'est impossible. D'où galère parfois. Mais heureusement, vous pouvez fuir ou corrompre vos ennemis, ce qui peut vous soulager d'un poids. Un truc autrement génial dans le menu de choix des actions, c'est le truc du genre "Tout taper". Pas besoin de choisir les actions pour chaquer perso, une validation sur ce champs et paf, tous vos perso vont attaquer physiquement au tour suivant (s'ils le peuvent... Car oui, chaque arme a sa portée et suivant la position du joueur (arrière ou avant), il pourra ou non taper physiquement). Un gain de temps inespéré qui peut être monstrueux quand votre partie de joueur commence à dominer les ennemis du donjon. Bref, là où des jeux utilisent les combats à outrance pour rallonger la durée de vie, Suikoden fait exactement l'inverse en raccourcissant la durée des combats plus ou moins inutiles. N'est-ce pas magique ?
Surtout que les combats dynamiques. Bien boostés, vos persos attaquent plusieurs fois, plusieurs ennemis avec zoom de la caméra à l'appui tandis que les magies les plus puissantes peuvent déclencher de courtes et efficaces cinématiques, quand comme par magie (:p) , vos magies se combinent entre elles pour donner de nouvelles magies. Un vrai régal pour les yeux, des pleurs pour les ennemis.

Et puis Suikoden, ce sont les bains quoi ! Une fois que vous avez recruté le "constructeur" de bain, celui-ci met des bains dans votre QG. L'intérêt ? Des petites histoirettes comme les miennes en 1000 fois plus sympas, drôles et agréables à zieuter qui nourrissent les personnages que vous amenez aux bains. Un nouveau régal.

Il ne reste plus qu'à parler du scénario. Malgré quelques redondances cités auparavant, celui-ci est en général bien fourni, avec ses traîtrises et ses retournements. C'est là que le sens du mot "Stratège" prend tout son sens. Il faut savoir déjà que l'histoire se passe au niveau des pays. Vous ne sauverez jamais le monde, au mieux vous ferez tomber une pseudo-dictature. Et encore, c'est trop réducteur de parler de la géo-politique suikodenienne ainsi. En tout cas, je vous assure que chaque Suikoden a son lot de rebondissements agréables même si le schéma peut se résumer ainsi : déchéance du héros -> fuite -> entrée en résistance -> lutte -> obtention du QG -> poutrage de l'ennemi. Avec du recrutement dans toutes les étapes même si le recrutement devient majeur lorsque vous avez votre QG. Ben vi, les médecins et autres marchands ne s'interesseront à vous que quand vous avez un lieu où vous pouvez les héberger pour qu'ils se mettent à travailler. C'est ainsi qu'au fil du recrutement, votre QG s'anime de plus en plus, ce qui le rend de plus en plus agréable à visiter et c'est avec joie qu'on découvre de nouvelles pièces qui se sont créées avec la venue de nouveaux personnages.

L'autre point fort de la saga, c'est sa continuité. A chaque fois, l'action se passe dans un pays défini. Mais dans le jeu suivant, vous pourrez vous retrouver dans le pays voisin, qui avait eu une influence sur votre guerre. C'est l'occasion de voir les choses un peu différement et de voir que le BG de Suikoden est construit sur la durée. Et de comprendre les références énoncées certains moments. Et de retrouver d'anciens persos. Par exemple, dans Suikoden V , un des persos majeurs, étaient un des persos mineurs du II. Les choses se recoupent établissant un background passionnant au niveau mondial que ne renierait pas notre bonne vieille planète bien réelle. Un monde avec aussi peu d'incohérence en 5 jeux, c'est un plaisir de découvrir à nouveau un nouveau pays de cette planète virtuelle.

En parlant de personnages récurrents, on peut citer les cas emblématiques de Jeanne (Ah Jeaaaaaaaaannnnneeeeee !!!!!!!) et Viki. Toutes deux sont dans tous les tomes de la saga et leur existence demeure un mystère pour les fans. La première reste éternellement jeune et belle (même si elle verse de plus en plus dans le fan-service de base avec ses vêtements qui diminuent à chaque épisode à l'inverse de sa poitrine), l'autre est une fille qui voyage dans le temps et dans l'espace et qui apparaît à chaque Suikoden  (des fois, deux fois) . Ajouter une mystérieuse civilisation disparue sur laquelle les spéculations vont bon train avec des personnages qui font des recherches dessus... Vous aurez le soupçon nécessaire pour aiguiser votre curiosité. Et réussir à vous faire découvrir ces mystères en achetant les volets suivants. ce qui n'arrive toujours pas même si chaque jeu livre sa part succinct d'information. Mais on a déjà fort à faire à jongler entre les différentes théocraties, dictatures, républiques qui peuplent la planète.

En résumé, Suikoden, ce sont des jeux au gameplay généralement dynamique et agréable, au graphisme moyen, mais au scénario bien foutu. Bref, un plaisir de joueur bien rare dans la mode actuelle du plein les yeux.

Inutile de dire que j'attends depuis longtemps une annonce de Suikoden VI.... En tout cas, la communauté reste active et nombreuses en attendant ce jour malgré le temps qui passe. Ce qui prouve bien la qualité de ces jeux même si certains d'entre eux ont été mal-aimés.
Sans conteste, si je dois vous conseiller de prendre un des jeux, c'est le Suikoden II . Il est cher, en 2D, mais c'est le plus complet de chez complet de tous et un régal à jouer. Une valeur plus que sûre à figurer dans le panthéon des RPGs... L'avantage des Suikoden , c'est aussi que chaque jeu est totalement indépendant l'un de l'autre même si dans le même backgound général. Et puis Konami sait gâter ses joueurs. Dans le genre de bonus que cete boîte offre, c'est si vous avez fini le premier et que vous jouez au deuxième avec votre sauvegarde du 1, vous aurez des bonus agréables et négligeables mais que les fans adorent. Même si la sauvegarde d'un jeu à l'autre n'est pas constante, c'est un plus qui peut offrir une replay-value qui peut excuser de relancer le jeu. En dehors du II, je ne conseillerai rien, car le débat varie suivant chacun. Une majorité n'a pas aimé le IV en tout cas.

Bref, Suikoden , c'est bon, mangez-en !

Et si vous devenez fan, entre les Suikogaidens, le manga Suikoden III (paru chez nous au contraire du jeu ! ), le Suikoden Tactics et les cartes, il y a encore de quoi faire :)

Râh, j'ai un truc à ajouter mais je ne sais plus quoi >_<
Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Jeux Vidéos
commenter cet article
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 20:14
Je n'ai toujours pas fait d'articles sur ma série de Jeux Vidéos préférés, Suikoden.

Série qui me fait vivre depuis quelques années sur le forum du site http://www.legacyofsuikoden.com/ (j'ai déjà mis le lien plein de fois, mais vu que l'adresse du site a changé, autant remettre le lien).

Bref, Suikoden, qu'est-ce que c'est ?

Un RPG où j'ai dû ruiné plus de 500 ou 1000 heures de ma vie quand même. Quoique ce n'était pas une ruine, mais un plaisir constant, sans faille (ou si peu).

Décrivons un peu le jeu en lui-même. Ce jeu est tiré d'une légende chinoise qui tient sur fond historique, qui parle de la rébellion de 108 brigands contre l'Empereur du Milieu. Que ça soit dans la réalité ou dans la légende, la fin est sensiblement la même. Une défaite plus ou moins prononcée. Si vous voulez plus de renseignement sur la légende, je vous conseille ce site, agréable et bien rempli. Ou tout simplement, lire les romans nommés "Au bord de l'eau" (aka "Shui hu zhuan en version orginale) trouvable aux éditions de La Pléïade pour les riches ou chez Folio poche pour les moins riches. 

Ceci, c'est la partie historique et l'origine de la base du jeu. Ce dernier repose sur le même principe, c'est à dire 108 personnages. La question, c'est : "A quoi peut servir tant de persos?"
Et bien... A plein de choses... Mais commençons par le début. Vous n'êtes, suivant le numéro du jeu, à ce moment, qu'une jeune recrue d'une armée, un prince, un fils de général, etc... Pour diverses raisons, vous allez globalement être dans la mer** pour rester poli. Les raisons diffèrent d'un jeu à un autre et ne se répètent pas. Ce qui est en soi un plaisir certain quand on arrive au cinquième volet. On pourrait penser que c'est une obscure quête de pouvoir, mais les instigateurs de votre chute visent rarement de choses si puérils. Votre déchéance est parfois voulue, parfois un accident de parcours, parfois une conséquence d'un long passé. Et c'est là que Suikoden que commence à se révéler. Chaque début de jeu est différent et annonce un complot géo-politique plutôt meublé. Bref, les adeptes du : "Je suis un gamin de 15 ans qui va sauver le monde tout seul parce qu'il connaît la princesse/mon village a brûlé un jour et depuis je me bats contre un empire qui se fait l'apôtre de la technologie alors que moi, je suis pour la nature, les petits papillons, les petits z'oiseaux chantants et faire l'amour dans le foin (ah non, y'a pas le dernier) " peuvent clairement passer leur chemin. Ce qui cherche autre chose peuvent déjà ralentir leur course vers la nouvelle perle rpgiste et continuer la lecture. D'ailleurs, leurs yeux vont alors subir un affront direct s'il mette la galette dans la console. C'est moche. Enfin pas très bô. Suikoden n'est absolument pas un jeu graphique en lui-même. A l'heure où la 3D faisait foi au début de la fin de la PS, Suikoden II  est sorti en.. 2D. Ouip, il fallait un vrai culot pour le sortir dans ce format. Ce qui n'empêche pas que le jeu se vende maintenant à plus de 100 euros sur ebay. Bref, Suikoden tape dans le old-school. Et ça se ressent dans chaque épisode. Il y a toujours cet air de : "Je ne me la joue pas graphique, mais je déchire votre race quand même" qui fait que le jeu est toujours plaisant, même si la qualité est limite. Il y a toujours cette alchimie qui prend. Et qui scotche les joueurs. Cette alchimie peut se résumer en plusieurs points :
- Un scénario en général bien foutu (je ne vais pas disgresser pour savoir quel Suikoden est supérieur à un autre) même si on peut sentir une certaine redite au fil des épisodes qui commencent à être lassante (il faut qu'un proche du héros meurt, il faut qu'il y ait un traître <= les deux trucs particulièrement redondants dans les Suikoden (quoique le III offre de la variation sur ce point par rapport aux autres, mais je n'ai pu y toucher).
- Les combats sont au tour à tour (un plaisir sans fin qui permet d'aller pisser alors que vous savez que le big boss va vous envoyez son ultime attaque au prochain tour et que malgré la stratégie de pointe que vous êtes en train de monter pour y survivre, rien n'est gagné)
- Vous gérez 6(!) persos les combats, persos qui peuvent avoir des attaques spéciales en fonction de qui est sur le terrain, qui sont plus versés dans le bourrinisme ou la magie, qui sont généralement placés sur deux lignes de trois. Ce qui vous permet de constituer une dream team facilement au vu du nombres de persos jouables (cf point suivant)
- 108 persos qui vous entourent dont 60/80 combattants. Le reste a son utilité à 90%, car tous ont une fonction.
- le quartier général qui défouraille sa race. Où l'on retrouve les persos qu'on a recruté, des PNJs inutiles, comme d'hab' , QG qui évolue au cours du temps et qui se développe en fonction de vos recrutements, place-forte qui sera vite chère à votre coeur (perso, à ma première partie, c'est ma grosse attente à chaque fois... Où est le QGGGGGGG !!!!!!!! )

Bref niveau gameplay, vous pouvez faire l'équipe de vos rêves pour les combats, ce qui n'est pas rien. Le nombre de 108 peut rebuter et on peut craindre une méga-redite entre les différents persos, un bg peu élevé. Dans 90% des cas, c'est faux. Quand vous commencez votre errance suite à votre déchéance, vous rencontrerez certains persos plusieurs fois avant de les récupérer en tant qu'étoile dans votre QG. Chaque perso a sa raison de venir avec vous. Sa raison propre. Car oui, on n'est pas chez les bisounours. POur construire votre armée dans votre QG, vous allez allégrement recruter des bandits, des marchands, des combattants, des traîtres, des assassins, des animaux (!) et autres. Bref, bien que le nombre soit faramineux, les chara-designs des personnages sont toujours tous différents et les rend tous reconnaissable au premier coup d'oeil. Tous ont leur propre histoire que vous pourrez connaître en vous renseignant. Après, il est clair que certains font clairement bouche-trous. Mais, rapporté au nombre de persos avec un BG complet (4 pour 1 grosso-modo), il n'y a pas de quoi être déçu. Vous allez en passer des heures à découvrir l'origine de tous vos persos, je vous le garantis !
Et puis certains n'ont peut-être pas de BG à rallonge, mais il vous offre le plaisir de pouvoir faire moults et moults mini-jeux tous plus sympas les uns que les autres (ah, le concours de cuisine de Suikoden II restera dans les annales du jeu vidéo), mais aussi une certaine utilité. Par exemple, c'est bien bô d'avoir un cuisinier, mais... Il faudrait peut-être avoir un potager ou un fermier pour que le cuistot ait de la nourriture non ? Ce sont des détails, mais ô combien fondamentale par la suite. On peut même pêcher des poissons (râh la pêche, une activité passionnante ^^ ) que l'on enverra à notre cuistot qui pourra nous faire de jolis plats qui nous serviront (ou pas) durant les combats ! )


La suite, plus tard.... Je ne voudrais pas vous gaver :) (inutile de cliquer sur le lien trop vite, même si l'article est écrit, il n'est pas en ligne :p )







Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Jeux Vidéos
commenter cet article
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 13:50
Tous se retrouvent alignés au pied du feu. Comme des millions de fois dans la capitale. Salut cordial entre gens de cylindrée respectable. Regard balayant la machine voisine tandis que la chaleur du bitume remonte le long de la plante de pied. Le moteur en est aussi, envoyant de véritables bouffées digne de El Nino qui chauffent les jambes jusqu'au casque. Entre les protections et l'attente sous ce violent soleil estival, les gouttes de sueur se forment à l'arcade des sourcils. Les plus couverts peuvent sentir les gouttes se former dans le creux du dos, glissant désagréablement le long de la colonne, sous l'atmosphère moite du blouson.

Puis sans crier gare, l'un fait rugir son moteur. Impatience, provocation ? Nul ne le sait sur l'instant, mais quelques regards provocants et sourires narquois font vite répandre la vérité. Un rugissement lui répond. Puis un autre. Même le jeunot sur sa mobylette fait entendre son "mêêêêêêêêêêê"  poussif, empli de détermination. Les scooters pépères snobent la chose d'un air condescendant. Ceux qui ont répondu à l'appel se prépare pour le feu vert. Celui qui a la moto, la plus puissante et la plus sportive et donc, la plus puissante, fait son gentil quoique condescendant. Il sait qu'il va gagner, mais juste pour le plaisir, il va participer. La cacophonie des rugissements de moteur monte de décibels en décibels. La voiture participe derrière, mais trop petite cylindrée, elle est gentiment ignorée. Sans mépris aucun. Par contre la grosse BMW décapotable sur la gauche, suscite l'intérêt.

Et alors que les moteurs se calment, prenant tout le monde au dépourvu, le feu passe au vert. La mobylette sachant la partie perdue même si elle peut gagner le premier mètre sur un bon départ tente le wheeling pour attirer le regard. Une accélération mal dosée et le voilà en train de faire une magnifique cubulte. Un participant ayant eu le bon timing fuse droit devant. Il n'avait pas anticipé que le passage entre les deux bus cinquante mètres plus loin allait se rétrécir lui bloquer le guidon et le laisser doubler les bus... Sans moto cette dernière ayant son guidon enfoncé dans quinze centimètres de tôle froissée. Celui qui a la plus grosse a raté son départ, mais il veut  sa revanche et peut l'avoir. Il donne un coup d'accélérateur non mesuré. Malgré la chaleur, la gomme glisse. Son pneu arrière tourne dans le vide à la recherche d'un point d'achoppement - qu'il ne trouvera pas. Le pneu se met à fumer, l'arrière se met à dépasser l'avant par la gauche jusqu'au point critique où l'homme et la machine se vautre allégrement sur le bitume dans une odeur de cuir et de gomme grillé. La voiture s'élance, sûr de sa puissance et surtout avec un conducteur trop sûr de lui. La voiture dérape de un mètre et s'emboutit dans le trottoir. Dommage pour ses jantes à mille euros pièce. Un autre motard décolle, évite la BMW qui a rebondi sur le trottoir et découvre une vilaine plaque d'égoût sous sa roue alors que sa moto commence à se redresser. Patinage, la moto continue d'un côté, le motard de l'autre. La machine finit sa course sous le bus précédent. Morte.

Ne reste plus que l'instigateur du départ précipité. Que fait-il ? Rien. Il finit de regarder la magnifique piétonne en mini-jupe et en décolleté chamant qui venait de passer. C'est le seul sauf. Qui se fera "seulement" klaxonner parce qu'il bouche la route et qu'il reste immobile au feu vert.

Moralité :
Rien ne sert la frime, mieux vaut zieuter les charmantes piétonnes.


Vous croyez que ce n'est pas vrai ? Bah, voilà une histoire vraie alors ! :p
Trois motards à un feu. Partent tous trois en wheeling après avoir foutu du boucan. Celui du milieu rate son démarrage, sa moto balance et ils shootent ses deux voisins. Ballot ça :p
Ce genre d'histoire, j'en ai à la pelle, comme les histoirettes :p
Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Ecrits Sans Sens
commenter cet article
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 23:33
Et hop, enfin la fin de cette partie.

Bâclée, comme d'hab. Je suis trop victime du syndrôme de la Rache.



Lien imageshack.

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Histoirettes
commenter cet article
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 22:52
Dans la suite du premier post, je vous conseille ce reportage de la BBC en 6 partie (et en anglais of course), disponible sur youtube :

http://youtube.com/results?search_query=End+day&search_type=&aq=f

Pas exceptionnel mais sympa. Un peu redondant dans la présentation quand même...

Tiens, pour d'obscures raisons, Matt est de retour. Apparament, ses vidéos ont explosé sur Youtube durant le we.

Il y a des gens qui ont des trains de retard, mais c'est habituel sur le net.

Par exemple, il y en a encore qui ne connaissent pas ça ou ça ou donc, le fameux Matt (avec le site par ici ).

Bon, d'ici l'année prochaine, il y aura bien quelqu'un qui va me ressortir le coup de l'étude de l'école de Cambridge qui dit que l'odrre des lttrees n'a pas d'ipmroantce dnas un mot.

Le net ne serait-il qu'une vaste bulle qui s'auto-alimente tout le temps  ? :o
Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans F.A.L.
commenter cet article
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 23:48

...

Vu dans les commentaires du figaro :

La preuve, question de chimie du bac S 2008 : "En déduire la couleur de la forme basique du bleu de bromothymol". Et en plus, on se fiche de nous !


Si c'est vrai... Pas lol....

Mais bon, positivons !


(il faut croire que c'est la journée du manque de liens sur les vidéos. A pérégriner sur le web, j'en avais rencontré de bonnes sur Wii Fit mais à ne pas les sauvegarder dans la foulée, le drame est né... Je les ai perdus... je pensais au site wii have a problem pour compenser, mais il comence à être sérieusement out... Punaise, je ne retrouve rien, c'est pas ma soirée :(   )

Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Bordel-HS
commenter cet article
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 01:13
'videmment, on dit qu'on ne va pas poster beaucoup et paf, Murphy aidant, le net vous prend en traître et vous découvrez ceci :
http://drgoulu.wordpress.com/2008/04/17/on-va-tous-mourir/

Et là, vous zieutez les vidéos (y'en a plein, c'est hallucinant O_o) sur la fin du monde à cause du CERN (même Armageddon peut aller se rhabiller niveau sentiment là !). En même temps, vous apprenez l'existence de la planète Niribu (ou Planète X, même le Wikipédia français n'en parle pas ! Où va le monde ?) à la trajectoire tout bonnement apocalyptique, le fait qu'il y a plein de gens qui pense que le 21/12/2012, il va sûrement se passer quelque chose (ben zut alors, X-Files, ils avaient prévu l'invasion extraterrestre le 12/12/2012 ! Ch'suis trop triste que ça colle pas entre les dates ! ), incroyable non ?

Et moi qui me contentais de la malédiction de la page 13 de Spirou Magazine, j'ai raté un monde !

Bref l'article qui m'a servi de lien au blog : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=40811

Je vous laisse cliquer sur les liens, il y a vraiment des morceaux anthologiques par moment (et les vidéos, aaaaaaahhhhhhh les vidéos.... A pleurer de rire ^^ ).

Par contre, cette idée de trou noir dans le CERN m'a donné une autre idée... En admettant que le CERN réussisse à créer des trous noirs, et si notre galaxie n'était que la résultante d'une expérience d'accélération de proton à niveau cosmique ?

Je m'explique.

Le big bang, c'est un truc qui a fait BOUM, on ne sait pas trop pourquoi. Bon, par contre, lancer deux protons l'un contre l'autre, ça fait un truc qui part dans tous les sens avec (peut-être) des mini-mini-mini trous noirs. Et donc... Imaginez des organismes pas-de-chez-nous (hmmm, ça mériterait un lien une telle expression mais rien sous la main et la flemme de chercher) qui ont fait la même expérience mais à leur échelle. Et que les deux trucs qu'ils ont lancé l'un contre l'autre ont créé le big-bang.

Je vois que je ne suis toujours pas clair. Utilisons la bonne vieille méthode, les films !
Vous vous souvenez de la fin de Men In Black ? Où l'extraterrestre joue avec des billes dont l'une d'entre elle contient notre galaxie ?
Ben vous prenez cet ET, vous le faites chercheur et vous l'envoyez envoyer des protons (ou plutôt un truc qui ressemble à un proton pour lui comparé à ce que représente un proton pour nous) l'un contre l'autre, les deux machins explosent en se rentrant dedans et PAF ! Vous avez notre galaxie, qui sera toute minscule et invisible pour lui, vu qu'on sera rien qu'une trace énergétique quasiment nulle par rapport à l'énergie générale dégagée.

Donc en faisant nos trous noirs tout petit, on va faire apparaître des micro-micro-micro......-micro formes de vie qui vivraient dans leur propre espace-temps et qui serait invisible à nos yeux car trop petit  (vous conviendrez que pour distinguer de la vie dans des traces énergétiques d'un proton, il faut s'accrocher quand même !).

Ceux qui ont compris ce que je voulais dire ont le droit de m'appeler génie. Les autres...

Bref, que le CERN trouve des trous noirs, ça fera vivre des milliers de monde comme ça ! :]

Comment ça irréaliste ? Meuh non, meuh non, je suis juste un peu foufou et pas trop dangereux.

Bon d'accord, je repose cette tronçonneuse et je détache cette vierge que je voulais dépecer afin de l'offrir en offrande à Cthulu... Pfff.... Même pas drôle....

Le côté négatif de ma théorie ? Ah ben, l'espèce humaine est condamnée à mourir. Ou/et à finir par s'écraser contre les capteurs de l'ET géant dans le meilleur des cas :p
Mais vu que l'énergie de notre univers disparaîtrait, on va forcément mourir. Enfin bon, on a quelques trillairds de milliards d'années avant que ça arrive. Ca laisse de la marge... Nos descendants auront le temps de faire bien des conneries d'ici là ^o^

Ah j'oubliais. Si vraiment le tou noir arrivait et bouffait la terre, on aurait pas le temps de souffrir qu'on serait déjà mort à ce qu'il paraît. D'un autre côté, c'est un bon point. Au moins, on ne souffrira pas :p
Et puis ptêt qu'en dehors de l'espace et du temps, dans le coeur du trou noir, nos âmes s'échapperons et nous vivrons tous ensemble au Paradis dans une grande entité composée de nos esprits fusionnés ? (non mais lol quoi ! ).
En tout cas, deux points intéressants :
- Le coup du tunnel avec une lumière blanche au fond, ça peut marcher avec le trou noir ! En son centre, il dégage un rai de lumière
- Va falloir demander à Sting de changer "red" par "black" dans la chanson "Roooooooooooooooooooxane !"



.....


Et merde, je vais être naze au boulot demain à force de raconter des conneries qui me font coucher tard -_-'
Repost 0
Published by Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir - dans Bordel-HS
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories