Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 20:37
Ca bute.


Oui, je n'avais zieuté les daicons. Oui, c'est la honte. L'a fallu qu'un pote au boulot totalement fan m'envoit les fichiers pour que je teste la chose.

Ca bute.


Quelques informations : DAICON sont des court-métrages présentés dans les années 80 à une convention japonaise de science-fiction réalisée par une bande de gus dont une grosse partie fondera par la suite le connu studio Gainax (et y sont encore pour certains).

Si vous voulez plus d'infos, c'est par (oui, je me la joue fainéasse)

Mais j'hallucine quand même. Mettre Dark Vador en train de se battre contre une bunny-girl (ROUGE le costume, ROUGE !), customiser le Macross avec le vaisseau d'Albator et le Yamato, mettre un alien, et je ne parle même pas de la liste des persos qui apparaissent dans le IV qui doit faire 15 km de long et dont 90% doivent m'être totalement inconnus, faire exploser le USS Enterprise, c'est purement et simplement mythique.

En tout cas, ça préfigure déjà ce que sera la Gainax par la suite. Une bande de tarés qui font du bon boulot quand ils veulent.

Et pis bon, les prémisses du Itano Circus quoi ! \o/

Tiens, puisque je parle de Gainax, j'ai vu un mail passé au taf' sur la "suite" des ailes d'Honneamise avec une belle image de bombarbier en prime. Faudrait que je le retrouve mais je crois bien qu'il est parti à la poubelle. Tant pis.

Partager cet article
Repost0
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 08:09
Aaaahhhhh Rumiko Takahashi...

Entre Lamu et Ranma1/2, cette dernière aura bercé nombre d'enfances (et fait fantasmer un certain nombre d'autres, sans aucun doute).
Le coffret DVD


J'avais déjà le manga Mermaid Forest, l'OAV de Mermaid's Scar en VHS et j'avais bien aimé les deux. Fallait donc que je me prenne la série TV. Et parfait, elle était dans le gros box de Kaze qui contenant aussi Rumiko Anthologie qui reprennent les nouvelles de l'auteur publiées par chez nous sous deux titres : la tragédie de Monsieur P.,  Le chien de mon patron. Le troisième titre (dont j'ai oublié le nom) n'a pas été adapté en anime à ma connaissance.

Commençons par Mermaid Forest qui parle de sirène, plus précisément de la chair de sirène. Cette dernière a la particularité de rendre immortel. Enfin, on reste immortel tant qu'on n'est pas décapité ou brûler jusqu'a ce qu'il ne reste que des cendres. Autre truc pas glop, quand on mange de cette chair, il y a plutôt 99,99% de chance de devenir un monstre. Donc les immortels sont bien rares au final. On suit donc l'histoire de deux immortels qui se sont rencontrés au gré du temps qui passe. La majorité des histoires sont celles du manga, mais celles qui ont été ajoutés sont parfaitement dans l'esprit du matériau d'origine. Pas de déception de ce côté-là donc. N'en reste pas moins que j'ai été quand même globalement déçu. Sans raison particulière, mais j'ai eu une sensation d'ennui parfois. Il y avait moyen de faire bien mieux et là, j'ai une sensation de baclage. Il faut dire que la VHS reprenait l'OAV présent dans le coffret. Donc forcément, mes attentes ont dû être naturellement plus hautes qu'elles auraient dû être.
A noter concernant l'OAV que j'ai l'impression que la fin de la VHS diffère de la version DVD/coffret. J'ai pas la VHS sous la main, donc je ne puis vérifier mais la raison est sans doute une histoire de censure. [SPOIL] Je doute que montrer un gamin de 5 ans qui se suicide soit bien passé à l'époque[/SPOIL]. Mais bon, il faudrait vérifier.
Mais le truc qui m'a le plus gêné dans l'anime, c'est plus que le visionnage avançait, plus j'avais une sensation de la perte du dessin de Rumiko Takahashi. Une impression de copie sans saveur. C'est plus que dommageable. Mais c'est sans doute à cause de la perte de l'humour aussi. En effet, il y a des poses, des visages très takahashiesque (pas moyen de foutre la main sur une image. Tant pis) et très humoristique mais qu'on ne peut retrouver dans cet ouvrage qui est sérieux. Sauf qu'en manga, c'était très bien passé. Bien moins en anime.
Le manga en question
Bref, c'est une petite déception. Heureusement que les histoires ajoutées par rapport au manga sont plus que corrects. Sinon, l'anime aurait touché le fond. Peut mieux faire donc.

Heureusement qu'il y avait le Rumiko Takahasi Anthology pour rattraper le coup !

:3
13 épisodes blindés d'humour et de joie de vivre, le tout mâtiné de légères critiques sociales, y'a pas à dire, c'est de la bonne !
Les épisodes sont indépendants (même si on peut croiser les personnages d'autres épisodes en arrière-plan), les scénarios bien ficelés et l'animation suit. Ca glisse comme un couteau dans du beurre qui a passé une journée au soleil en été.
On ne s'ennuit pas, le surnaturel se tape un peu l'incruste de temps à autre (oui, je considère qu'avoir un pingouin comme animal de compagnie, c'est déjà presque surnaturel :p ), les personnages ont tous un côté charmant, parfois "brave", de même...
Bon, je ne vais pas épiloguer pendant des heures, c'est juste bien. Voire très bien. Pas de prises de têtes, des "rebondissements" dans les histoires, c'est tout simplement 20 minutes de bonheur par épisode. Que du bon donc !



En résumé, l'achat du coffret qui regroupe ces deux coffrets reste donc une bonne affaire globalement. Bien que très différents par leur ambiance, on reste dans le même style, de la "tranche de vie" si je puis dire (mais non invasionnée par le moe, ça plaîra ou déplaîra, c'est selon). A mes yeux, c'est approuvé comme de la bonne came malgré que je n'ai pas trop apprécié Mermaid Forest (ce dernier n'en ayant pas moins son lot d'histoires touchantes et tristes) , le tout, assez opposé au final, vu que d'un côté, on a du frais sans prise de tête alors que de l'autre, c'est du sérieux bien sombre, en fait un coffret assez atypique qui mérite qu'on s'attarde dessus à l'occasion. Je ne dirai pas : Achetez-le de toute urgence, je dirai plutôt : Achetez-le quand vous ne savez pas quoi acheter pour satisfaire votre dépendance à la japanime ou si vous avez trop simplement trop de sous sur vous ou si après vos achats il vous reste encore des sous à dépenser, il y a peu de chances d'être déçu.
C'est une came sympathique qui se digère facilement et, mieux, avec plaisir.
Partager cet article
Repost0
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 20:45
... des mots qui donnent envie d'ouvrir un paquet de gâteaux quand ils sont prononcés par un japonais.

Après cette mirifique introduction, je m'en vais me chercher une barre de chocolat blanc empli de coco dedans afin de faire une réserve d'énergie correcte avant d'attaquer cet article sur Gate Keeperss.

Ca doit bien 7/8 ans que je me disais que je regarderais bien cet anime. Pourquoi ? A cause du générique.

Allez savoir pourquoi je trouvais plutôt les filles pas mal et je me disais que je me devais de l'acheter (du fan-service avec 7/8 ans de retard, je suis fort). Et je trouvais que les sous-fifres très MIB avaient une gueule marrante. Et puis l'animation avait l'air correct, mais bon, les génériques, c'est un peu comme les BAs au ciné, c'est souvent du foutage de gueule. Mais bon, je savais que ce générique ne pouvait me mentir, car tout est quasiment dit dedans.

Ben ouais, niveau classicisme, on a déjà :
- héros un peu neuneu avec un pansement sur le nez SPOTTED
- héroïne qui est sûrement l'amie d'enfance du héros et qu'il va y avoir une histoire d'amour entre les deux SPOTTED
- cruche/niaise/maladroite/décalée blonde (et qui est riche, dans les animes, les blondes sont soient riches soient princesse :D ) SPOTTED
- loli chinoise qui porte le qipao et qui doit être un peu excitée sur les bords (et qui a une canine plus longue que les autres, car c'est bien connu, les ETRANGERS MANGENT LES PETITS ENFANTS JAPONAIS !!!! D'où la canine plus longue...) SPOTTED
- sportive/fonceuse du groupe SPOTTED
- loli silencieuse en kimono traditionnelle SPOTTED
- fille à lunette silencieuse/hautaine/désagréable SPOTTED
- persos secondaires pour amuser la galerie SPOTTED
- méchant à gros cerveaux qui va sûrement user de pouvoirs psy SPOTTED
- ex-général nazi mécanisé SPOTTED
- humain du côté du mal qui a sûrement un lien avec l'héroïne/héros SPOTTED
- robot SPOTTED

Et vous savez quoi ? Sur tous les spots que j'ai décrit, ben, y'en a un/deux qui sont faux.
Donc effectivement, peu de chances que l'anime surprenne ce dont je me moquais à partir du moment où l'animation suivant. FAN-SERVICE, j'ai dit !


Et donc, commence le zieutage de la chose. Premier épisode, nickel, parfaitement conforme à ce que j'attendais, les sous-fifres sont marrants avec leurs lunettes. Pis vint les deux épisodes suivants. Un mot : OUCH !

L'animation et le chara-design se casse la gueule et je commence à regretter mon achat. Si les filles se mettent à devenir moches, ça le fait. Faut croire qu'un type de chez Gonzo (la boîte qui a fait l'anime) a remarqué la chose et a fait :
"BORDEL, va falloir arrêter de laisser les stagiaires faire tout le taf', on est en train de perdre notre public là !"
Et pouf, l'épisode 4 revient à un niveau décent. Qui ne diminuera pas après (heureusement, sinon j'aurais été dèg' :/ ).

Et donc l'anime suit son rythme et possède quelques trouvailles suffisament bien faites pour se laisser porter. Les running-gags sont sympas, les pouvoirs variés (ah je ne vous l'avais pas dit ? Possible, vu que je raconte jamais les synopsis. Ben les héros ont des pouvoirs qu'ils déclenchent en disant "Gate Open !" d'où le titre de l'article, sinon plus d'infos chez Kaze) mais pas trop variés quand même, faudrait pas jeter le bébé aux chiens, la motivation/origine des méchants est un peu facile mais correctement amenée ( à part pour l'humain ou c'est encore une histoire de "OUIIINNNN, mon petit chat a eu la papatte blessé quand j'avais 5 ans alors maintenant je vais décrire le MOOOOOOOONNNDEEEEEEE !!!" particulièrement inintéressante - on ne devrait plus faire de background pour les méchants humains, ça serait mieux).

On ne s'ennuie pas devant l'anime tant qu'on en attend pas grand chose. Ce dernier est lisse et propre sur lui, chaque personnage a son heure de win, les méthodes d'attaques des méchants sont sympas. Bref nickel quoi. A par les sous-titres dont la qualité est assez aléatoire.

Pis bon, y'a des côtés plein de FULL WIN entre un robot géant qui fait du piano, un arrêt de Shinkansen à mains nues et une des héroïnes qui ne parlent qu'en tanka. A noter que la France est à l'honneur par deux fois. Ben ouais, dans les années 70, on roxxait du poulet pour les trucs de vitesse \o/

En résumé ?

Je pense avoir été clair non ?

Ca casse pas trois pattes à un canard, mais c'est suffisament bien fait pour perdre son temps dessus. N'attendez pas une grande originalité, c'est très classique, mais c'est propre. C'est tout ce que je lui demandais.

Cet AMV résume bien la série bien qu'il s'appuie beaucoup sur l'épisode obligatoire de la plage. Y'a quand même bien moins de fanservice dans la série (ou d'un autre style, genre une image devrait frapper les amateurs de Gundam pour ceux qui ont le courage de supporter la musique (un peu la misère des AMV sur cette série d'ailleurs).

Donc là, ça y est, bouclé le Gate Keepers ! Sauf qu'en fait... Y'a une suite qui se passe 30 ans après et est appelée Gate Keepers 21 :]
Ce coup-ci, ce n'est pas plus une série TV mais des OAV. Donc une bieeeeeeeeeeen meilleure qualité. Et c'est cool !

L'histoire ? Toujours aussi peu compliquée, faut pas rêver. Par contre, les sous-fifres MIBs se font ravaler la façade et deviennent bien plus glauques. On change de génération et on a plaisir à voir les personnages plus vieux (enfin, y'en a trois dont une qui était un perso secondaire, les autres, on ne les verra pas à part un en photo). Mais il y a un truc qui est à la fois un échec et une réussite. En effet, il apparaît clairement que les anciens héros se sont faits poutrer la face pour une raison X ou Y et leur équipe est purement et simplement anéantie ainsi que leur quartier général. Et on ne sait ni par qui et ni comment ce désastre est arrivé. La raison ? Les japs avec leur goût exacerbé du multi-support ont décliné Gate Keepers sur tout (livres à la base, puis jeux vidéos et animes). Or, c'est une nouvelle, Gate Keepers 85 qui retrace le plus leur chute. Evidemment, elle est juste dispo en jap'. Le côté positif, c'est qu'on imagine à tout va ce qui a pu se passer, le défaut, c'est qu'on n'aura pas la réponse. Surtout que les deux protagonistes qui font allusion au passé restent très évasifs et il reste pas mal de mystères. Un bien comme un mal. A vous de voir si vous pouvez supporter l'absence d'information :D

Sinon, c'est encore plus beau et plus propre qu'avant les nouveaux persos sont soignés, ça roule quoi. Ca reste dans la suite de la série TV et c'est tant mieux.

Donc c'est un achat que je ne regrette pas. A l'intérêt plus que limité certes, mais il remplit parfaitement son office de petite série d'action sympathique. C'est comme regarder un blockbuster américain. Sans surprises, mais agréable.

Et hop un MAD avec plein de spoil dedans (à regarder en HQ si vous volez voir quelque chose) !

Sinon, y'a sa BA qui je trouve pas tip-top.


Que dire d'autre ?

Ah, on a enfin retrouvé Tortue Géniale. Ou Happosaï suivant vos goûts.
et sur la télé de Dybex, y'a le premier épisode de Berserk, je cours zieuter ça, j'ai entendu tellement de trucs sur la série TV que je me dois de vérifier par moi-même (faut que je rattrape mon retard sur les FMA. Ou pas, j'attendrais que toute la série sorte) ! \o/
Partager cet article
Repost0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 20:07
Et oui, encore une adaptation d'anime en film.

Ce coup-ci, ce sera Capitaine Flam qui s'y collera. Ou pas.




Tiens, tant qu'on est dans les vidéos SF, j'ai découvert une (vieille) vidéo assez sympa. 'tention, y'en a pour 15 minutes au moins.

C'est joliment tourné, la mise en scène très sobre passe toute seule et c'est marrant pour les trucages, quoiqu'il y ait certaines photos qui sont quand même bien ratées.

Le plus lolesque restent les 96 pages de commentaire quand même. Je ne pigerai jamais comment les gens peuvent être aussi crédules alors que c'est clairement défini comme un film qui se veut "artistique".

Ah ? Vous croyez aux propos du film ? Ah ben, je vous conseille de quitter ce blog et de ne plus y revenir. Ou d'être/devenir canadien et d'aller représenter le parti Rhinocéros, ils seraient heureux de vous accueillir. Ou de t'acheter une culture. Ou regarder l'excellent "Operation Lune" diffusé sur arte y'a quelques temps (première partie disponible ici, la suite est disponible à côté). A noter qu'arte fournit même un mini-jeu sur les coulisses du film !


Sinon, il reste la dernière possibilité... THE BUZZ ALDRIN PUNCH ! (pour ceux qui n'auraient rien suivi, Buzz Aldrin est le deuxième homme à avoir marché sur la lune et le type qui reçoit "son cadeau", un pro-"on n'a pas été sur la lune").

72 balais à ce moment le Aldrin quand même. J'ose même pas imaginer la patate 40 ans plus tôt :p

Et si on parlait du 9/11 maintenant ? :D


Edit : Ah tiens, je suis en train de lurker sur wikipedia sur les missions Apollo et je ne puis résister au plaisir de vous partager ces trois vidéos (la troisième est énorme de sens. Oui, laisser tomber un marteau et une plume en même temps, ça aide la physique :D).
Je vous conseille d'aller voir sur wikipedia les compte-rendus des missions, c'est proprement hallucinant parfois. Vous voyez les héros flambeurs dans les films qui baratinent à tout va leur coéquipier au sol ? Ben là, on a l'impression de lire la même chose. Genre pour Apollo 15. Je cite :
"Le centre de contrôle annonça l’annulation de l’étude du cratère Flow, pour des raisons de temps. Les deux astronautes remontèrent donc dans le rover, passant par Elbow pour retourner au LEM. À environ 125 m d’un cratère nommé Rhysling, Scott repéra un morceau de basalte — ne pouvant se résigner à l’abandonner, il arrêta le Rover. Cet arrêt n’étant pas prévu, il prétendit au centre de contrôle que sa ceinture s’était détachée — il descendit du rover, se rua vers la pierre, prit des photographies et un échantillon et retourna au rover. Pendant ce temps, Irwin tentait de distraire le centre de contrôle en décrivant les cratères alentours. Cette entourloupe ne fut repérée qu’après la fin de la mission, lorsque les échantillons furent analysés."

C'est tout simplement... Culte. Dommage qu'Apollo 11 efface un peu toutes les autres Apollo, mais bon...

Edit 2 : Ch'suis grave à la ramasse aujourd'hui... J'avais une image à mettre que j'ai pas mis mais que j'aurai dû mettre avant. Enfin, tant pis, la voilà :


Qui vient du taf'. Ils ont bossé comme des oufs, mes collègues.
Partager cet article
Repost0
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 02:11
Mes vacances sont finis, qu'ai-je donc à faire pour m'offrir un dernier plaisir solitaire qui soit autre que le fap ?


Et bien, Miklotov a fait un trailer de Sher.

Et pour musique d'accompagnement, elle a mis... Naon, je vous laisse découvrir par vous-même. En tout cas, c'est une musique dont je suis fada et le trailer m'aura permis de découvrir la chanson en son entier. Et rien que pour ça, je devrais demander à Mik' de m'épouser mais bon, je l'ai déjà fait trop de fois avant, faut laisser mourir les runnings gags de temps en temps. :D

Le trailer est donc zieutable ici.


( et hop, deux autre liens à la con en passant :
- celui qui règne sur un pays n'est pas l'homme
(powered by mother)
- des cartes très... régionalistes  (lien fourni par ppmax)
Partager cet article
Repost0
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 23:46
Et paf, double article aujourd'hui.

Mais bon, c'est tellement HENAURME que... Que...

Voilà quoi. A lire.

Est-ce que c'est vrai ? Aucune idée, je m'en fous de chercher/vérifier.

Mais je pense qu'il y en a qui vont (probablement) grincer des dents.
Partager cet article
Repost0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 14:17
L'auteur de la génialissime et cultissime Yotsuba a rebossé sur Azumanga Daioh (info ici) et fournit des chapitres bonus (1 chapitre en plus par tome, sachant que la série fait trois tomes pour la réédition).

Et donc cette réédition, ça donne quoi ?

Regardez par vous-même :

(pour chaque image, l'aime de gauche est la nouvelle version, celle de droite l'ancienne)





Mmmhhh.... L'auteur a un peu trop "asagiiser" Sakaki à mon goût :(
Elle est toute plate maintenant. L'était mieux avec ses rondeurs....

Partager cet article
Repost0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 20:52
Yeah, j'ai fini de zieuter mon loot d'EPITA ! \o/

(ce qui explique pourquoi j'ai rien posté depuis quelques temps, j'étais en mode méga-shootage d'anime, sans compter le plaisir de glander et de pouvoir dormir par paquet de 12 heures, ça diminue les journées. D'ailleurs là, il est 21h et j'ai déjà envie de me pieuter. Contrecoup ça.)

C'est que ça m'aura pris du temps quand même ! Heureusement qu'il y a eu les vacances pour digérer tout ça. 'videmment, les critiques vont venir au fur et à mesure du temps. Y'a eu d'un peu de tout niveau intérêt, j'ai pas trop eu l'occasion de regretter mes achats (manquerait plus que ça d'ailleurs...). Ah si, je regrette de ne pas avoir un appartement n'à moi avec de grosses n'étagères pour mettre plein de trucs dessus. Etagères fermées avec des vitres pour bien protéger de la poussière, y'a rien de plus chiant. Ca m'a donné deux/trois idées d'articles un poil différents de d'habitude aussi (mais non, pas des articles sur les étagères enfin ! ).

Et j'ai fait mon ménage. Joie. Enfin, pas le grand ménage d'été, faudrait pas abuser non plus. Mais un petit ménage d'été. Suffisant pour recevoir des gens. Enfin presque. Les impôts, ça sera pour demain, si tout va bien (on y croirait presque).

Histoire de causer un peu d'anime, je vais parler vite fait (sisi, je vous jure, je ne dépasse pas la page ce coup-ci ! D'un autre côté, y'a pas de marqueur de page sur overblog, krû krû...)  de Silent Möbius, le loot niveau 0 de l'EPITA que quasiment tout le monde a eu, même sans billet de prévente et sans participer aux jeux (dans mon cas, j'ai récupéré les doublons de Gemini).

C'est un de ses animes que je voulais acheter dans ma folle jeunesse et qui ont complètement disparus de ma mémoire avec le temps. Ou je n'ai jamais eu envie de l'acheter mais j'ai toujours eu conscience de leur existence (ce qui en soit, n'est pas un mal. Ou pas, si on note le fait que l'existence du coffret Karaté Kid existe encore dans ma tête (par contre, lui, c'est inimaginable que je l'achète)). Mais c'était un anime dont j'avais entendu du bien. Mais j'y croyais pas trop.

Bilan 5/10 ans plus tard ?

Ben, c'est plutôt pas mal du tout au final. C'est même une bonne surprise pour les deux DVDs que j'ai vu, ce qui correspond à un petit tiers de la série.

Commençons par le négatif :

- Ca a quand même vieilli. Certaines couleurs piquent les yeux, l'animation pas toujours très fluide mais reste quand même propre. Les images de synthèse sont.... Euh... Elles ne gênent pas, on va dire. Certains dessins deviennent un peu laids par moment...

Et puis le positif :

- les méchants. Putain, ENFIN, des monstres de bas étage qui font autre chose que "Grahhh", "Beeeeureugdf", "Pikachu", "Sfdsfdsdhjhdfs", ou autres "RAAAAAAAAHHHH". Bon OK, y'en a mais ils sont sous-fifres et ces derniers sont traités/agissent comme sous-fifres. C'est à dire en meute sous le contrôle du méchant du coin. Et se font tuer par paquet de 12. Normal.
Il y a trois catégories de méchant et dès le premier épisode, les héroïnes combattent un niveau 2. Hein ? Pas de combat contre les plus faibles, les niveaux 3 ?
Exactement. C'est ça qui est très bon. Voire même excellent.
- Autre point qui m'a bien plu : les héroïnes font plus femmes que gamines. Truc que je n'aurais JAMAIS pensé que ça puisse exister. Attendez, on a 5 héroïnes (voire plus) qui se battent contre des monstres. Et elles ressemblent plus à des femmes qu'à des adolescents post/prépubères ? Y'aurait pas un trap quelque part là ?
Ben non. Pas une once de fan service de surcroît (ou tellement minimaliste que bon....).
- On n'échappe au règles du groupe du genre, ie : on a la prêtresse, l'énergique, l'intelligente, la loli, la vierge à sacrifier au grand méchant l'héroïne un peu nunuche. Mais c'est tellement diluée que... Ch'sais pas moi, mais celle qui fait est censée remplir le rôle de loli, elle fait plus vieille que n'importe quelle autre fille que l'on peut trouver dans ce stéréotype. De même, l'héroïne ne fait pas vraiment nunuche. En fait, les traits sont si peu exagérés que ça en devient agréable de les voir agir normalement. C'est fou ce que ça fluidifie un anime sans pour autant gâcher l'humour attendu dans ce type de situation. En fait, c'est ça. Même si les caractères des personnages sont basés sur des stéréotypes, le filtre "persos vieux" fait passer la pilule sur certaines scènes vues et revues. Elles surprennent presque par la simplicité de leur déroulement, évitant l'extravagance habituelle de ce genre de production. Ca "colle" plus à la réalité à mes yeux. Et ne pas avoir d'exagération... Ca fait du bien !
- les méchants ont une bonne gueule.
- le scénario reste correct dans l'ensemble, j'attends de voir la suite pour m'en faire une opinion définitive.


En fait, le filtre "vieux" (dans le sens histoire et caractère plus posés) donne un certain souffle à cet anime. C'est plus calme, plus agréable à suivre. C'est du bon même si les ficelles utilisées sont assez connues maintenant (chaque perso aura son épisode de gloire, par exemple). Pour l'instant, c'est approuvé à mes yeux. Comme quoi, l'initiative de DI n'est pas si mauvaise, ils m'ont donné envie de m'acheter la suite. Alors qu'il est probable que je n'aurais sans doute jamais acheté les coffrets si je ne m'étais pas fait "offert" les deux premiers DVDs. Cool quoi.



Concernant la mise à jour du blog, je ne peux rien promettre pour les 10 jours à venir. Là, je pense plus à retourner bosser sur ma fic FF8 et après dans ma cambrousse. Bah, je profiterais de la pluie et de l'odeur de rosée donc bon... :D
Si je boucle mes premiers chapitres avant mon départ (ie samedi à priori), je vous mettrais sans doute un petit message pour vous signaler la chose. Pis c'est tout. Mais pas de mises à jour ni de wall of text de prévu. Le seul truc que je pourrais faire éventuellement, c'est de faire comme un confrère et faire une semaine de la nunuche en vacances pour toute la semaine prochaine ! :p

(merde, y'a plus les Silent Möbius sur canalplay. J'étais persuadé qu'ils les avaient. Y'a quelques bons trucs en passant. à 1,50 euros l'épisode, juste pour un test rapide sur des séries, ça peut le faire. Ou pas. Ou pour un coffret qu'on n'a pas envie d'acheter juste pour qu'il prenne la poussière pendant 20 ans )


EDIT de dernière minute : Pour ceux qui ne sont pas au courant. Hadopi vient de se faire latter la face par le conseil constitutionnel (aka les Sages). C'est la première fois où les commentateurs du figaro et moi-même nous nous rejoignons dans notre avis. C'est tellement rare que ça ferait (presque) peur.
Partager cet article
Repost0
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 20:12
(Yeah, je n'ai pour habitude de critiquer les animes que je mate, mais suite au visionnage des premiers DVDs de Gurren Lagann, faut que ça sorte. Une longue litanie d'insulte et de torture parsemée de phrases intelligibles. Et d'images de Yotsuba pour choupïser le truc.
Enfin de poussez mon cri de haine, notons un truc fun. Une recherche google qui a permis à quelqu'un d'arriver sur mon blog. J'ai refait la recherche pour voir, le résultat est ici. YEAH LES POTOS ON NIQUE TOUT LE MONDE ! ON TIENT NOTRE REVANCHE !!! \o/ Faut faire la belle maintenant pour Epita 2010 !!!
Ah, dommage Nashi, tu es juste deux liens plus bas, mais tu rentres pas dans la capture :(
Tiens, j'ai aussi oublié de parler d'un truc au sujet de l'Epita. Voir Geometrical Wars à côté du jeu d'attente du Vertrex, c'est quand même mythique. Les mêmes jeux avec presque 30 ans d'écart. Juste un lifting graphique. Et y'a encore des gens pour prétendre que le graphisme sert encore à quelque chose ? :D )



J'ai donc regardé les deux premiers DVDs de Gurren Lagann.

Bordel de foutre désséché à la nicotine parsemé de trucs pourris et faisandé à la carne moisi de suceurs de canards paraplégiques cumulé à une errance métaphysique pitoyable justifiant à peine la sympathie d'un cadavre rassis à la marmotte virginale d'une capacité anale égale à la capacité de souffle d'un éléphant asthamatique et de...

I'M GAR FOR KAMINA ! \o/

... face de mammouths décomposés et brûlés à l'acide sulfurique produit par une sous-raclure afin d'augmenter sa toxicité induite, violé par une mouche teutonique scatophile ET salope qui se fait enquiller par des kangourous mutants et dopés à l'EPO....

Le coffret de Beez est bien sympa, ceci-dit.

... radioactive et génétiquement perturbé pour accroîte sa saloperie de débilité de grosses conneries de merde de putain de foutre de chiotte de merde enturbanné de furie,  je vous hais, bande de sales merdes incompétentes, qui mériteraient de finir sur un bûcher où le bois...

L'anime poutre.

... serait remplacé par des poupées chucky armés de rasoirs qui vont retourneraient chaque ongle de pied et y verseraient des cafards affamés qui rongeraient vos blessures, tandis que des corbeaux feraient tombés dans vos yeux des....

Saloperie d'épisode 8.

...asticots qui rentreraient sous vos paupières afin de vous énucléer petit et que vous pissiez le sang... On vous ramènera à la vie si souvent et avec des parties de votre corps, on vous fera bouffer les entrailles de vos amis, on vous coupera avec une feuille A4, car bordel de bordel, on ne fait pas ça à un des persos les plus funs de tous les temps et... Et merde.


FUCK YOU GAINAX, FUCK YOU.


Je vous aime :)

*croise les doigts pour que la série continue sur sa lancée, mais craint pour la suite. Les 8 premiers épisodes ont mis la barre trèèèèèèèèèès haut et le 9 ne me convaint pas du tout....*

Partager cet article
Repost0
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 14:01
(Mmmhhh... C'est pas avec ça que je vais réussir à avancer avec ma fic ff8. Et m'occuper de mes impôts. Et penser à retrouver mon mot de passe pour mes comptes. Tant pis.)


Oban Star Racers, c'est le genre de série que je met 15 plombes à acheter. Parce que même si elles m'intéressent particulièrement, je ne pense pas forcément à les acheter. Mais le mal est corrigé pour cette fois.

Oban Star Racers est une coopération franco-nippone, un peu comme Les mystérieuses Cités d'or. On suit l'histoire d'une jeune fille nommée Eva/Molly qui, juste à cause du fait qu'elle voulait voir son pôpa, se trouve propulsée dans une course de jetpod à la starwars (mais si, souvenez-vous quand un gamin de 5 ans prend les commandes d'un pod dans le premier star wars chronologique et offre sans doute la seule séquence intéressante du film (qui a dû mal vieillir, je suis sûr). Je vous rassure, son papa n'est pas le boss de fin ou mort dans des circonstances mystérieuses, c'est bon, elle le retrouve dès le début :)

Outre l'intérêt que peut susciter un anime (DA ? Je dois lui donner quel nom ? :D ) dont la réalisation est partagée entre des français et les japonais, je dois reconnaître que le chara-design m'a un peu attiré, juste pour voir quelque chose d'un peu différent de la moyenne jap' (on peut noter que le cell-shading a été abandonnée vu qu'il est présent dans le (ATTENTION : le lien ci-après, révèle la gueule de tous les pilotes de la deuxième partie de l'anime, je déconseille de cliquer dessus si vous voulez éviter les spoils) pilote). Et puis des courses de vaisseaux, ça peut triper grave.

Concernant le chara-design, il peut clairement rebuter. Mais on s'y habitue assez vite vu la galerie de personnages qu'on nous file en compensation. Et il faut reconnaître que l'héroïne a une face super-expressive, contrairement à ce que l'on pourrait penser au premier abord. Par contre, la voix de la doubleuse (comédienne de doublage me souffle-t-on) de l'héroïne est un peu laborieuse dans les premiers épisodes (je parle de la version française). Dans l'ensemble, ça va en s'améliorant, mais il arrive qu'on est parfois des rechutes, des intonations fausses qui font saigner les oreilles. Mais bon, il reste globalement de bonne facture. De toute façon, je n'ai que cette version sur ma galette, faut faire avec.
Au niveau de l'animation 2D, pas grand à redire, l'animation est plus que correcte, les couleurs brillent bien à l'écran, il y a une recherche au niveau de la gueule des mulitples extraterrestres, bref, ça roule.
Puis, on passe au coeur de l'anime, les courses de jetpod (vu que je n'ai pas le souvenir qu'il y ait un nom générique pour ces véhicules vu que chaque véhicule est complètement différent ( il y a des idées excellentes d'ailleurs ), j'appelle ça des jetpods même si ça n'en est pas). Il faut savoir que grosso-merdo, il y a une course par épisode à peu de chose près, et chaque course propose un nouvel adversaire. Donc on fait la rencontre d'une grosse vingtaine de conccurrents sur les 26 épisodes que compte la série et il y a une vraie recherche sur chacun d'entre eux. Enfin... Pas une recherche ultime non plus, mais des influences bien senties comme le Viking ou le type Maya, voire Mû. L'essentiel est que tous s'insèrent parfaitement dans cet univers et sur ce point, il n'y a rien à redire.

Je parlais des courses. Et bien, elles sont vraiment sympas et dynamiques. Et savent se renouveller un minimum. La première partie a pour défaut de proposer le même décor systématiquement mais sait renouveller l'action. La deuxième elle, offrira bien plus de possibilités et de décors (oui, bon, ça fait un peu donjon de glace, donjon du sable, grotte mystérieuse, la grande fôret, etc... mais ça passe). Mais surtout ce qui est vraiment bien, c'est la qualité des incrustations 3D (ouip, toutes les courses sont en 3D). Je savais déjà que les petites boîtes françaises avaient bonne réputation concernant la 3D au niveau mondial, ce n'est pas cet anime qui va dénoter leur qualité. C'est vraiment très propre, fluide et peu lisse. C'est juste noté quelques instants de ramage par moment, mais rien de bien méchant. Mais sérieusement, les studios jap' devraient prendre des cours chez cette boîte tant leur 3D fait sérieusement miséreuse à côté de ce que propose Oban (là, oui, je pense surtout à Gonzo dont les incrustations 3D sont parfois très laides).

Le mélange 2D/3D étant réussi, l'alliance franco-nippone a été un succès du point de vue graphisme (pour rapper, les japs se sont occupés de la 2D, les français de la 3D) (et putain, la gueule des Kroogs me rappelle un autre méchant, mais je ne sais plus qui, ça m'ineeeeeeeeeeerveuuuuuhhhhh). Oui je parle du monsieur ci-dessous :

Qui est un méchant bien méchant qui veut tuer les humains, vous vous en doutez rien qu'avec sa tête (sauf que dans Oban, méfiez-vous, ça peut vous coûter cher de croire un peu trop vite certaines choses en se basant sur le chara).

Ne reste plus que l'histoire. Et alors qu'on pouvait s'attendre à une suite de course avec un scénario moyen, en fait, il s'avère que ce dernier est correctement bien fichu avec son lot de retournement de situation plutôt bien trouvé et originaux (L'histoire avec Spirit BORDEL ! Comment j'ai rien venu venir ! Foutu cliché à la con va ! Qui prouve d'ailleurs que la mise en scène est bien foutu car je n'ai rien vu venir). Après, il y a quand même quelques parties que j'ai trouvé abusé. Naon, mais


[Mode BIG SPOILER DE LA MORT QUI TUE QU'IL NE FAUT PAS LIRE POUR SE FAIRE SPOILER TOUTE LA SERIE. CEUX QUI L'ONT DEJA VU OU S'EN FOUTENT DE SE FAIRE SPOILER PEUVENT JETER UN OEIL. AU MOINS J'AURAIS PREVENU !] *reprend son souffle*
le grand méchant débarque un peu comme un cheveux sur la soupe. Son introduction était sympa via l'enquête de Rick mais après... Mouerf bof. Pas accroché au bousin. D'ailleurs concernant Rick, j'ai été déçu qu'on ne l'aperçoit pas à la fin pour savoir ce qu'il était devenu au final. De même, je n'ai strictement pas compris qui était/ce qu'était le vaisseau qui les aide dans l'entrée du temple dans le dernier épisode. Vous savez, celui qui explose avec les deux géants, le blanc et le noir.
Par contre, le coup que ça soit Jordan qui devienne l'avatar, j'avoue, ça m'a pris totalement de court O_o
Je pensais qu'on allait se diriger vers une fin où la fille ne choisit aucun des deux types avec une fin assez ouverte au final. Qu'elle allait se libérer de l'étreinte du graaaaaaand méchant d'une manière ou d'une autre. Ah ben ouais. Ben non O_o
Un peu comme Spirit en fait. Jusqu'à la révélation, j'étais persuadé que c'était un méchant. Ah ben ouais. Ben non en fait.
[Mode SPOILER OFF]



Donc le scénario est correctement ficelée avec quelques légères lacunes mais a des retournements de situation si AWESOME parfois qu'on lui pardonne ces légères erreurs.


Donc ouip, en bilan, je conseillerai cette série. Elle est bien faite, bien rythmée, montre que les français sont des dieux de la 3D (un peu de chauvinisme ne fait pas de mal), a une histoire qui se déroule sans accrocs. C'est frais, dynamique et offre quelque chose de légèrement différent par rapport au standart fourni par les nippons (ni mauvais, je sors). La french touch quoi. Ca se remarque à la façon dont sont gérés les arrières-plans et d'autres trucs. On a plus l'impression d'être dans un da bien occidental au final. DA à lequel s'est greffé le savoir 2D des nippons en matière d'animation. Bref, c'est un mélange incontestablement réussi pour une série de ce format.

PS : Pour ceux qui réponderont à mes spoilers en commentaire, prière de mettre un gros SPOILER en début de votre commentaire pour prévenir. Sinon je devrais mettre votre commentaire à la corbeille. Merci !
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Corti Zone ou l'art d'être puceau sans le vouloir
  • : Hmmm... Des dessins pourris et des critiques de ce qui me tombe sous la main
  • Contact

Recherche

Catégories